L'avantage du triathlon, c'est que l'entraînement n'est jamais monotone. Au lieu des sempiternelles séances tous les soirs en piscine pour la natation par exemple, en triathlon, un jour on roule sur son vélo, ou encore on s'en va courir ou bien entendu la natation, mais la diversité de ces disciplines ne lasse pas.
L'entrainement est un moyen de progresser. Celui çi doit être conforme à chacun selon leur niveau et les objectifs souhaités.

L'entrainement est différents dans chaque période de la préparation afin d'être le plus performant possible lors de la compétitions importantes.

A partir de novembre-décembre  : pensez "foncier" ! Vous allez constituer la base de votre condition physique, à partir de laquelle vous peaufinerez votre niveau dans quelques temps.

  A partir de mars  : faites de la résistance ! Je veux dire par là qu'il faut modifier les types de séances et incorporer de plus en plus de séries qui contribueront à optmiser votre seuil anaérobie, votre VMA ...


En période de compétition  : maintenez le cap ! Ce n'est plus le moment de fléchir ! Etablissez un planning de compétition et déterminez votre entraînement en conséquence ; 

Puis enfin la récupération
ce site a été créé sur www.quomodo.com