C’est avec une grande tristesse que les archéologues et spéléologues périgordins ont appris le décès de notre collègue Serge Avrilleau, président émérite et  président d’honneur de la  Société française d’étude des souterrains (SFES).

 

Spéléologue depuis son adolescence, Serge fut, au Spéléo-Club de Périgueux, l’un  des créateurs de la  revue Spéléo-Dordogne et le découvreur de plusieurs cavités  naturelles, telle la grotte de Cavigne. Il était clerc de notaire dans l’étude de son père à Saint-Astier.

 

La découverte de nombreux cluzeaux  en Dordogne le conduira  petit à petit vers l’étude du patrimoine souterrain  artificiel. Elle mènera en  1975 à la publication du premier tome (avec B. et G. Delluc) de son inventaire  Cluzeaux et Souterrains du Périgord.

 

C’est en  développant cet  intérêt pour les cluzeaux qu’il rejoint dès 1968 la  SFES qui, à cette époque,  s’appelle encore le CIRAC (Centre international de recherches d'archéologie chtonienne). Il deviendra président de la  SFES de 1977 à 1981 et  de 1987 à 1992. Il occupera également de nombreuses autres  fonctions au sein de  l’association dont, notamment, la lourde charge de  responsable de la publication Subterranea.

 

Il participa à la création du Musée de la Spéléologie aux Eyzies en 1970 et fut également l’organisateur du congrès des souterrains de Brantôme  en 1990 et  co-organisateur du congrès de Ribérac en 2013.

 

Les gros volumes 1  à 7 de son  inventaire Cluzeaux et Souterrains du Périgord, parues au cours  des années 1990 et 2000, représentent un somme  d’informations inestimable (notamment toutes les topographies) et un  travail de recherche, souvent solitaire, inégalé. Celui consacré à la région de Périgueux est attendu.

 

Outre sa collaboration à Subterranea (SFES) et à Spéléo-Dordogne (Spéléo-Club de Périgueux), il a donné au Bulletin de la Société historique et archéologique du Périgord,  depuis 1972, une huitaine d’articles de sa main sur les cluzeaux. En outre, son dernier et gros ouvrage était une importante monographie, consacrée à sa petite ville d’origine et écrit en collaboration avec son épouse : Anne-Josette et Serge Avrilleau, 2014 : Saint-Astier. Mille ans d’histoire, éditions des livres de l’Îlot, Neuvic-sur-l’Isle. Il était venu le présenter à la SHAP.

 

Au terme d’une courte maladie, il  nous a quittés ce samedi 21 octobre 2017 à Toulouse, alors que  la SFES tenait son 40ème congrès à Laon.

                                                                                                           

                                                                                                        GD et BD, 31 octobre 2017

de B et G Delluc

ce site a été créé sur www.quomodo.com