Un préparateur physique professionnel pour les seniors

 

À défaut d’AG nous avons pris le temps d’interroger des joueurs seniors qui depuis quelques semaines se retrouvent régulièrement…. Mais loin du terrain du Grand Marais, pour un entraînement d’un nouveau type.  

Voici ce qu’ils ce qu’ils nous ont confié ce samedi 14 septembre à ce sujet…

Cliquez ici pour lire ces entretiens et découvrir des photos de joueurs, de coachs et de kiné « en civil »… allez-vous les reconnaître sans leur casque ?

 

 

Hier soir, les seniors se sont retrouvés Quel en était la raison ?

Louis : On était en préparation physique avec Youssef Bouchoucha

 

Qui est Youssef Bouchoucha ?

Louis : C’est un ancien joueur des Spartiates qui s’est reconverti en préparateur physique pour XL Coach. Le mercredi on se donne tous rendez-vous au stade Souflot pour faire un parcours ensemble. C’est dur parce que c’est la reprise mais ça fait du bien. Le vendredi on se donne rendez-vous au terrain d’athlétisme des STPAS au campus, pour courir également et à la fin on fait du renforcement musculaire.

 

Tu y étais hier soir Carl ?

Carl : Oui, c’était la première semaine, oui la reprise c’était dur… mai sur le terrain ce sera mieux.

 

Pourquoi ?

Carl : Grâce au coach. On va courir toutes les semaines, on va le ressentir.

 

Le fait d’avoir un coach qu’est-ce que cela apporte de plus, d’habitude vous faites des entraînements. Quel est la particularité de ce coach ?

Carl : Il nous booste quand c’est dur et on a un programme, on sait ce qu’on a à faire

 

Qu’est-ce que vous avez fait mercredi Louis ?

Louis : On est allé courir dans les bois près du stade Soufflot. On a fait 10 km avec des passages en fractionnés et après on a fait du renforcement musculaire, abdos.

 

Qu’est-ce qu’on appelle des passages en fractionnés ?

Louis : On augmente le rythme du footing sur une courte période et après on retourne au rythme de base

 

Et vendredi qu’est-ce que vous avez fait de spécifique au stade ?

Louis : On a fait des tests sur la piste d’athlétisme. Cela nous a permis de voir à quel niveau on était. Ensuite on a fait un mille mètres. Pareil là toujours pour se tester. Cela nous a permis de voir qui était en forme ou pas dans le groupe.

 

Pendant combien de semaines allez-vous faire ça ?

Louis : On a dix séances de foncier et après on va enchaîner sur du combat avec du jujitsu et de la boxe toujours avec le préparateur physique et après on finira par un camp d’entraînement style militaire jusqu’au mois de novembre

 

Les dix séances c’est en comptant le mercredi et le vendredi ?

Louis :Oui,

 

Ce qui fait que dans cinq semaines vous passez au combat.

Louis : C’est ça

 

Rémi vous courrez tous ensemble, tous postes confondus ?

Rémi : on fait des groupes, ceux qui courent le plus vite en premier et ceux qui courent le moins vite et qui sont un peu plus lourds ensuite.

 

Quand tu dis ceux qui courent le plus vite et ceux qui courent le moins vite, est-ce que c’est en fonction d’un poste ?

Rémi : Oui c’est en fonction d’un poste. Tous les hommes de ligne courent ensemble, après tout le reste des postes ils courent ensemble. On n’a pas le même cardio, on n’a pas le même poids, on n’a pas le même objectif

 

Hier c’est la première fois que tu allais courir ?

Non, depuis mercredi

 

Comment les joueurs ont su qu’il y avait cet entraînement ?

On a fait une réunion avant, mercredi dernier,  la semaine dernière, une réunion préparation physique avec le coach. On a été informé par Facebook grâce à la page des Spartiates d’Amiens Picardie.

 

Et ceux qui n’ont pas FaceBook.

Rémi : On les contacte par téléphone

 

Qu’est-ce que cela t’a apporté ?

Ce qui change ? C’est le fait de ne pas être au terrain, de faire toujours les mêmes choses. D’être dehors, de vraiment souffrir dehors. Quand on court on ne voit pas le bout, on ne sait pas quand ça va s’arrêter, on court jusqu’à ce qu’on nous dise stop.

 

Et toi Pierre, tu as repris hier ou tu avais déjà repris

Pierre : Non moi je n’ai pas repris. Je ne peux pas reprendre, comme j’ai des cours sur Paris je ne pourrai reprendre l’entrainement, je ne pourrai reprendre  que le mercredi pour les matchs

 

onc tu as tes cours à Paris mais tu continues à jouer avec les SPartiates

Déjà l’année dernière j’avais mes études Paris, je faisais les allers retours pour mes entraînements, mais là malheureusement je vais avoir des cours de 19h à 22h. Je ne pourrai pas faire les allers retours pour m’entraîner avec les Spartiates.

 

Le mercredi tu pourras venir ?

Pierre : Le mercredi je pourrai venir.

 

Qu’est-ce que tu fais comme études ?

Pierre : Je suis au cours Florent

 

Ludovic est-ce que tu t’es entraîné hier ?

Ludovic Non pas encore. Je n’ai pas encore commencé la saison

 

Mais tu étais au courant qu’il y avait ces entraînements ?

Ludovic : Oui, j’avais vu sur Facebook qu’il y avait la préparation physique mais au niveau perso c’est difficile de m’y mettre. Donc pour moi la saison ne commencera pas tout de suite.

Je suis en train de chercher un travail, j’ai eu une rupture conventionnelle au mois de juin et donc pour des raisons personnelles et pour des projets

 

Quel est ton métier ?

Ludovic : Je fais de la comptabilité mobilière, je travaille dans tout ce qui est copropriété

SI quelqu’un est à la recherche pour un recrutement dans ce domaine

Ludovic : là je vais changer, j’attends la réponse pour un entretien pour faire du consulting. Pour être consultant en logiciels de compta.

 

Alexandre as-tu participé à l’entraînement hier ?

Alexandre : Oui,  je pense que c’est une très bonne idée de faire ce camp de préparation. Ca va permettre de créer une dynamique de groupe et nous préparer physiquement pour la saison.

 

Louis par rapport à cet entrainement quel est l’intérêt de prendre un coach  pour vous faire travailler ?

Louis : Cela nous permet de changer de cadre. Quand on va revenir sur du football classique on va retrouver nos coach d’avant et on sera prêts. Il y a beaucoup de choses qu’ils n’auront pas besoin de faire. On pourra se concentrer directement sur le jeu. Cela nous permet de changer de cadre comme on ne s’entraîne pas sur le terrain du Grand Marais. Cela permet de souder l’équipe surtout, sans les coachs, cela veut dire que quand on va arriver avec les coachs on sera déjà soudés. Il n’y aura pas de souci sur la motivation et tout ça.

 

Si j’ai bien compris c’est dix séances de…

Louis  … de foncier

 

Et après ?

Louis  Après c’est du combat, jujitsu brésilien et boxe française ou anglaise on ne sait pas encore

 

Quel est l’intérêt de ce type d’entrainement ?

Louis : C’est pour voir la motivation des joueurs, leur mental surtout, voir qui a envie et qui n’a pas envie.

 

Qui n’a pas envie de se battre ?

Louis : Qui n’a pas envie de faire l’effort d’être avec les autres, celui qui n’a pas envie de faire l’effort par exemple sur une action de se donner à fond pour son partenaire. Là on va voir ceux qui en veulent vraiment. Cela va peut-être réveiller certaines personnes.

 

Parce qu’il y a des personnes qui ont besoin d’être réveillées ?

Louis : Oui ! Enfin non…

 

D’être réveillées ou d’être secouées

Secouées je pense. Il y en a qui reviennent, ils ont besoin d’être secoués car cela fait longtemps qu’ils n’ont pas joué. Je pense qu’il faut qu’ils se remettent dans le bain directement

 

Steeve, l’équipe des Spartiates senior a commencé une préparation physique qui va durer si j’ai bien compris jusqu’au mois de novembre

Steeve : jusqu’à mi-novembre le plus gros des séances et ensuite jusqu’aux vacances de Noël on gardera une séance légère par semaine en plus des entraînements de terrain.

 

Qui est à l’origine de cette idée

Steeve : le club et Youssef Bouchoucha, on en a parlé ensemble, on avait envie de remettre en place une vraie prépa physique, parce que c’est ce qui a manqué un peu aussi l’an dernier. On en a discuté nous au sein du club avec le président, moi et les dirigeants.

 

Youssef Bouchoucha est un ancien Spartiates, quel était son poste ?

Steeve : il était OLine. Il a monté son entreprise de coaching personnel

 

Donc toute personne qui veut être coachée peut le contacter ?

Absolument, groupes, individus, un, deux, trois, cinquante peuvent faire appel

 

Quel est le nom de sa société ?

Steeve : C’est XL coach performance

 

On verra les résultats en début de saison ?

Steeve : On verra ça

 

 

Nous vous proposons de retrouver les seniors dans quelques semaines pour faire le point sur cette préparation physique.

En attendant cliquez ici pour afficher les portraits des joueurs interrogés...

ce site a été créé sur www.quomodo.com