LES EMOTIONS: CE QUI NE S'EXPRIME PAS S'IMPRIME



                                    LES ÉMOTIONS 


Le mot "émotion" signifie "hors de" c'est donc un mouvement , une réaction qui se manifeste.


Une émotion, c'est le corps qui parle, qui s'ex-prime à partir d'un ressenti déclencheur.


ET LORSQUE LE CORPS PARLE, IL EST NÉCESSAIRE DE LE LAISSER S'EXPRIMER


EN EFFET: CE QUI NE S'EXPRIME PAS S'IMPRIME, EN SOI ET CELA A UN IMPACT NÉFASTE POUR LE CORPS


L' ÉMOTION DE L’ÉLÉMENT DÉCLENCHEUR A SA MANIFESTATION:

Elément/événement déclencheur-) réception de cet élément-) interprétation de l'élément

-) réaction émotionnelle

 A noter:


-l'élément/événement déclencheur peut être interne à soi ( pensée, douleur, vertige) ou externe ( un bruit, une parole, une odeur). Il est plus ou moins conscient ( par exemple, parfois on ressent les choses avant d'avoir compris ce qui les a provoquées)


-  L'interprétation, la façon dont on évalue l'élément déclencheur est propre à chaque individu, en fonction de qui il est, de comment il fonctionne, en fonction de son histoire, de sa culture, de son passé, ses capacités intellectuelles et de son état psychologique.

l'interprétation + ou moins conscience va définir l'émotion dans sa dimension de sentiment (les émotions fondamentales: peur, joie, colère, tristesse)


- La réaction émotionnelle: l'émotion est aussi la réaction suscitée par le sentiment: elle peut être  physiologique (hausse de la température corporelle, sudation, décharge d'adrénaline en cas de peur, sécrétion de sérotonine, hormone du bonheur..) et mécanique: contractions musculaires, mouvements ( fuite, combat, blocage) accélération du rythme cardiaque, vertiges..


IL FAUT DONC DISTINGUER  LE SENTIMENT ÉMOTIONNEL  ET SON EXPRESSION:

On distingue le sentiment émotionnel( ce que je pense et ce que je ressens personnellement de la situation) de la réaction émotionnelle


Exemples:

 je suis triste
( sentiment de tristesse) cela provoque des larmes (réaction émotionnelle)
de même:
 la peur peut déclencher  un cri, une difficulté à respirer, une perte urinaire..
 La joie génère un grand sourire, voire même des larmes.

Une même situation implique des émotions différentes suivant l'individu concerné, le contexte et l'implication.

POURQUOI ON NE GÈRE PAS TOUJOURS SES ÉMOTIONS:

1- On se brime, car:le mode de vie occidental véhicule l'idée de performance et de perfection, de ne pas montrer ses faiblesses.l'éducation et nos croyances, selon que nous sommes un homme ou une femme, encouragent l'idée qu'il ne faut pas être "faible"; aussi, parfois, on ne s'autorise pas le droit d'avoir une réaction émotionnelle (pleurer de joie, pleurer de tristesse..)


ou à l'inverse:


2- On se laisse dépasser par nos émotions:


Parce que l'on n'a pas appris à les gérer, parce qu'on les a trop refréné ( effet "cocotte-minute"ça sort tout seul). On voit bien que en tous les cas, les émotions finissent toujours par sortir, sinon elles nous "bouffent"




Or, L'émotion c' est humain et naturel. si elle est là, c'est qu'elle a un message à nous transmettre; alors mieux vaut écouter le message pour mieux comprendre la situation et mieux s'y adapter au présent comme à l'avenir.



UNE NÉCESSITÉ:  ACCUEILLIR ET EXPRIMER SES ÉMOTIONS


Cette émotion qui arrive il ne faut pas la cacher, l'étouffer, la refouler
On peut l'apprivoiser, prendre du recul pour l'observer en s'en dissociant un instant:

nous ne sommes pas l'émotion: il y a nous, être humain et il y a l'émotion, qui est juste une petite partie en nous.
Cette émotion il est bon de l'accueillir, d'écouter ce qu'elle a à nous dire en l'identifiant


- )grâce à l'écoute de ses sensations( se connecter à ce que l'on ressent dans son corps)


Puis, Une fois identifiée, on va pouvoir  l'exprimer de façon adaptée:


- par les mots: je "ressens..." je me sens..."

- par l'attitude et les gestes: expulser la colère qui monte par une technique respiratoire discrète par exemple avant de l'exprimer verbalement et calmement (voir les techniques de communication non violente dans un autre article à venir )


EN EFFET: PARFOIS DERRIÈRE UNE  ÉMOTION SE CACHE UN DÉSIR ET UN BESOIN


J'ai peur -) je souhaite être rassuré, j'ai besoin de...
J'étouffe -) j'ai besoin que tu arrête de me solliciter, j'ai besoin de faire une activité sportive... J'ai besoin de dire quelque chose qui me pèse, j'aimerai pouvoir avoir moins de pression

EGALEMENT: DERRIÈRE CHAQUE ÉMOTION SE CACHE PARFOIS UN AUTRE SENTIMENT et une ÉMOTION PRIMAIRE

Par exemple: un ado se sent triste parce qu'il a raté son examen de maths qui va, le soir, se montrer énervé, en colère parce que sa mère a oublier d'acheter ses céréales préférées.


Dans cet exemple, on constate que d'une part, l'émotion initiale de tristesse s'est exprimée sous forme de colère et que, d'autre part, les tensions ressenties peuvent s'intensifier et c'est pour cela qu'elle finissent par exploser.


QUE CE SOIT DE LA JOIE, DE LA COLERE, DE LA TRISTESSE OU DE LA PEUR, CELA AU FOND, RESTE UNE ENERGIE QUI DEMANDE A SORTIR



LA SOPHROLOGIE PERMET DE REPRENDRE LE CONTRÔLE SUR LA SITUATION ET SUR SON CORPS ET MENTAL

Grâce à différentes techniques simples, qui s'intègrent au fur et à mesure pour devenir des réflexes.


- L'expulsion des tensions ( via la respiration seule ou couplée à des mouvements)

- La relaxation : lâcher prise musculaire et mental

- La concentration (sur l'idée de calme  ou de vitalité par exemple)


Il s'agit d' une rééducation comportementale en somme.

-) VOUS ALLEZ ACQUÉRIR LA CONFIANCE EN VOUS ET EN VOTRE CAPACITÉ A RÉUSSIR A GÉRER VOS 
ÉMOTIONS


-) VOUS ALLEZ ACQUÉRIR DES RÉFLEXES POSITIFS POUR MIEUX VOUS ADAPTER DANS TOUTES LES SITUATIONS


 

Une émotion c'est de l'énergie éphémère qui circule en soi, c'est nécessaire de la distinguer de soi, on peut s'en nourrir ou la libérer

17834054_10209110413146574_4184495665695316491_o.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com