Nouveau Président de l'ENI

La Voix Du Nord

Espaces nautiques intercommunaux du Caudrésis-Catésis: «Il reste beaucoup de travail»

Publié le 13/02/2016      Hélène Harbonnier

Mercredi soir, l’élection du dixième vice-président de la communauté de communes du Caudrésis-Catésis (4C) a été l’occasion de faire le point sur certains soucis techniques qui se posent encore à la piscine de Caudry.

 

Un dixième vice-président ? Prise isolément, à l’heure où la collectivité serre la ceinture, notamment du point de vue des subventions (notre édition de vendredi), la nouvelle pouvait faire grincer quelques dents. Aussi, mercredi soir, sous les yeux de ses collègues élus de la communauté de communes du Caudrésis-Catésis et devant les caméras de BLC TV, qui rediffusera une partie de la réunion, le président de la 4C Guy Bricout a-t-il pris soin de réexpliquer les raisons de la création de ce poste. Qui correspond à la reprise par la 4C de la gestion des deux espaces nautiques construits, à Caudry et au Cateau, sous l’égide d’un syndicat intercommunal, l’ENI, aujourd’hui dissous, sa tâche accomplie.

« Ce poste ne coûtera rien de plus »

Précision d’importance sur le projet de délibération : « Ce poste ne coûtera rien de plus à la communauté, le financement antérieur de l’exécutif de l’ENI était en effet financé par la subvention de la 4C. »

C’est son président depuis cinq ans, Serge Warwick, qui a pris la place ainsi créée au sein du bureau exécutif intercommunal, Joseph Modarelli, le « monsieur Piscine » côté catésien, n’ayant finalement pas souhaité présenter sa candidature.

Cette nomination a été l’occasion de rappeler que la dernière-née, la piscine de Caudry, ouverte en décembre 2014, pose encore quelques soucis au point de vue technique : « L’ozone (technologie retenue pour le traitement des eaux, NDLR) n’est pas encore tout à fait au point, a ainsi fait savoir Guy Bricout, le toboggan pose encore des problèmes… » « À Caudry, tout n’est pas pour le mieux, a abondé Serge Warwick. La levée des réserves a été prolongée d’une année. On va faire une expertise du toboggan car on a trouvé des points de rouille inacceptables. (…) Il reste des choses à peaufiner, et beaucoup de travail. » La création de ce poste a été votée à l’unanimité. Son titulaire a été élu par 55 « pour », 3 pour Joseph Modarelli et 9 nuls.

 

ce site a été créé sur www.quomodo.com