CORONAVIRUS 2

 

COMMUNIQUE A L’ENSEMBLE DES CLUBS DU NORD
RELATIF AU COVID-19 (CORONAVIRUS)
EN DATE DU 30 MARS 2020

Mesdames, Messieurs, cher(e)s ami(e)s sportif(ve)s,

Face à de nombreuses correspondances reçues (parents inquiets, sportifs, dirigeants de clubs), il me
paraissait opportun de m’adresser à vous collectivement.
Dès le 13 mars, le Comité Départemental du Nord de Natation a pris, en conscience, la décision de suspendre
l’ensemble des compétitions organisées sous son égide, sur notre territoire Ma préoccupation et mes
pensées, à l’heure où je vous écris, se dirigent naturellement vers l’état de santé de l’ensemble des acteurs de
nos disciplines et vers toutes celles et ceux qui continuent d’être au front sur le terrain pour faire face à cette
pandémie mondiale.
J’ai entendu l’appel de certains d’entre vous qui nous pressent de prendre des décisions radicales quant à la
suite de notre activité sportive, à l’image des décisions prises par certaines fédérations sportives. A l’heure où
nous parlons de 40000 décès en Europe liés au Covid-19, il y aurait une certaine indécence de la part du
monde sportif à batailler sur des modalités de fin de saison, ou de poursuite d’activité sportive post-crise.
Naturellement, le Comité du Nord, et notamment sa Commission Sportive Natation Course, ont d’ores et déjà
travaillé sur différents scénarii, du plus optimiste au plus pessimiste, mais je demeure persuadé que toute
décision annoncée serait prématurée et anachronique. Quand le temps sera venu, il conviendra d’analyser
sereinement tous les paramètres liés à cette crise sans précédent : état physique de nos athlètes, état
financier de nos structures, disponibilité des infrastructures nautiques, décision du Comité Directeur de notre
Fédération, qui demeurera souverain… Autant de paramètres dont la liste n’est pas exhaustive, à ce jour.
Il conviendra, alors, en responsabilité, de prendre les décisions qui s’imposeront à nous. Demain, notre pays,
et donc aussi nos licenciés, auront besoin de se retrouver, de recréer du lien social. Vos adhérents, vos
nageurs auront besoin de vivre tout simplement.
Abstraction faite de tout enjeu sportif je reste convaincu à titre strictement personnel qu’un arrêt de toute
activité jusqu’en septembre ne serait pas la solution adéquate à une nécessaire reconstruction sociétale. Mon
activité professionnelle, que certains connaissent, m’encourage à énormément de pudeur et de recul par
rapport à l’épreuve que traverse notre pays.
Le sport, et donc la natation, doivent actuellement passer au second plan. Le seul message important
pour l’heure est : prenons soin de nous et de nos proches, respectons la seule arme efficace prouvée,
à savoir celle du confinement et gardons en permanence en tête les gestes barrières pour vaincre ce
virus.
Avec l’espoir de vous retrouver le plus rapidement possible autour de notre passion commune, je vous prie de
croire, Mesdames, Messieurs, en l’expression de mes sentiments sportifs et amicaux les plus sincères.

Le 30 mars 2020
Benjamin MERCIER
Président du Comité du Nord

 
 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com