Théâtre

Saison 2009 ''Schlupf Emol Nin ''


Le paysan jaloux

Dans les coulisses du foyer paroissial de la SEP de Weitbruch, on s'active. Les acteurs bénévoles sont montés sur les planches pour présenter la pièce de Bernard Eibel, « Schlupf emol nin ».

  Un paysan jaloux trouve dans sa maison une chaussure de sport. Plus il se pose de questions au sujet de cette chaussure, plus sa jalousie devient grandissante... Aux spectateurs de découvrir l'intrigue de cette pièce menée bon train par des acteurs chevronnés. Cette année, c'est la 20e édition des représentations théâtrales au sein du groupe de la SEP.

 

 

 

Soulier de vair à l'alsacienne

Samedi soir, les amateurs de théâtre alsacien ont pu profiter de la dernière création de la section théâtrale de la Société éducative populaire du foyer Saint-Gall qui a présenté Schlupf emol nin ! à Weitbruch.

Depuis 1988, la section théâtrale de la Société éducative populaire propose chaque année aux amateurs de théâtre dialectophone des comédies truculentes et originales. Présidée par Thierry Brechenmacher, dirigée par Simone Lienhard, la troupe a monté cette année la pièce en trois actes Schlupf emol nin ! de l'auteur régional Bernard Eibel
 Toutefois, avant que ne débute la pièce, la section jeune encadrée par Agnès Fuchs a offert un petit échantillon de son talent. Sur scène, les onze petits acteurs en herbe ont offert, outre un chant mimé de René Egles, quelques saynètes de la vie quotidienne en alsacien.

Débute alors une longue
enquête humoristique

 Après cette première partie pleine de fraîcheur et d'enthousiasme juvéniles, le rideau s'est levé sur la salle à manger de la famille Grund. Un soir, alors que Raymond, fermier de son état et adjoint au maire rentre chez lui après une réunion du conseil municipal, il trouve dans son séjour une mystérieuse chaussure de sport, apparemment sans propriétaire. D'abord surpris, puis intrigué et enfin jaloux, il soupçonne sa malheureuse épouse d'avoir un amant. Pour le mari se croyant outragé débute alors une longue enquête humoristique afin de découvrir le mystérieux propriétaire de cette chaussure. Personne n'est épargné dans sa quête de la vérité et tous les moyens sont bons, à la plus grande joie des nombreux spectateurs.
 Grâce au talent de la troupe, les situations cocasses s'enchaînent, jeux de mots et sous-entendus fusent. Pas de temps mort et les rires du public ne cessent qu'avec peine lorsque tombe le rideau après trois heures de spectacle.
 Heureusement, la section théâtrale de la Société éducative populaire redonnera cette pièce les samedis 24 et 31 janvier à dans les locaux du foyer Saint-Gall. Ce sera l'occasion pour tous les amateurs de boulevard de venir découvrir la richesse du répertoire dialectal et le talent de la troupe locale.

Édition du Lun 19 jan. 2009

 

Des jeunes déjà très à l'aise.

Théâtre alsacien: Saison 2009
 
les jeunes Basele de Weitbruch aussi.

Chers amis
Notre troupe a déjà bien entamé ses répétitions, penser dès aujourd’hui à noter sur vos calepins les dates de nos représentations et de faire la réservation de vos billets,
Nous comptons sur votre présence et sur vos encouragements.
Ci-joint l’affiche avec les dates des représentations.
Vous prouvez réserver vos billets chez moi et les récupérer le jour de la représentation à l’entrée de la salle.
Le prix est de 8.00 €
N’oubliez pas de le transmettre à vos amis amateurs de théâtre alsacien, plus on est de fou plus on rigole
Je vous dis à tous à bientôt et passer de bonnes fêtes de fin d’année
Nicole et toute la troupe
banderolle letrapub saison 2008_2009.jpg
Super Soirée !!!
Une pièce à voir sans aucune hésitation.
Une pièce de Claude Dreyer,
« Unseri Fräue streike »

Comptines en alsacien
Les enfants du groupe « alsacien » de Weitbruch se sont retrouvés mardi 28 juin 2011 avec leur instructrice Agnès Fuchs dans la salle de la SEP (Société d’éducation populaire) pour présenter un florilège de contes et comptines et marquer la fin d’une saison extrêmement enrichissante.
L-atelier-d-initiation-a-l-alsacien-a-presente-son-spectacle_-(Document-remis).jpg

À tour de rôle, ils se sont exprimés en alsacien et les parents, grands-parents, frères et sœurs ont pu applaudir les progrès accomplis.
Le traditionnel Elsass unser Landel et le Hans im schnockeloch en version traditionnelle puis en version rock, des danses sur des chansons anglo-saxonnes avec les chorégraphies parfaitement adaptées ont marqué la fin du spectacle.
Le comité de la SEP a invité parents et enfants autour d’un rafraîchissement et se sont donnés rendez-vous en septembre.
saison theatre 2011.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com