Adresse
/
Téléphone

ACTIVITES DU QUATRIEME TRIMESTRE 2015

Samedi 3 Octobre: GROTTE DE LA TROUILLETTE
Champfromier(Ain)
Participants : SDNO : Thierry Tournier. SCBV : Jérôme Rousselle, Bruno Moiret. SSG : Stéphane Girardin.
Toune : Sachant que Stéphane et Pierre Valton avaient mené du matos dans la semaine pour une plongée ce samedi, je me décide à la dernière minute d’aller rejoindre Stéphane à la Trouillette.
J’arrive à 12h sur le parking, Stéphane est déjà là… discussion sous un ciel azur. Jérôme arrive à son tour. L’objectif du jour est de dépasser le terminus de Stéphane au siphon du Mat et jeter un coup d’œil au nouveau départ entrevu la dernière fois. Handicapé par un mal de dos récurant j’annonce mon incapacité à transporter du matos trop lourd, d’autant que Jérôme a prévu de ne rentrer dans le trou qu’a 18h ce soir… Heureusement, le gros du matériel est déjà au siphon et Stéphane se chargera tout de même d’un énorme kit contenant ses combis.
Départ, entrée dans le trou à 13h, facilité par un accès royal réalisé dans l’année par nos spéléos terrassiers (bon boulot). Nous progressons relativement lentement pour que Stéphane n’arrive pas en sueur au siphon. 20 mn plus tard préparatifs minutieux de Stéphane sous les clic clac de mon nouvel appareil. 14h20, Stéphane s’immerge, 14h21 retour de Stéphane: petit réglage du détendeur, 14h23, Stéphane disparait dans un halo bleu turquoise, 14h25 plus aucun bruit, 14h40 je pars du siphon, 15h00 de retour dehors, je lance un message à Jérôme pour l’avertir de l’heure d’immersion et de la sortie relativement plus rapide que prévue de Stéphane. La suite Stéphane la raconte ici:
Stéphane : De manière un peu improvisée, nous nous retrouvons avec Toune et Jérôme sur le parking. Nous passons un moment à discuter au soleil avant de nous équiper avec Toune, Jérôme repassera en fin de journée. Parvenu au siphon tout est quasi prêt suite à la sortie avec Pierre. Toune m'aide pour la mise à l'eau et teste son nouvel appareil de photo. La visibilité est supérieure à la fois passée, environ 4-5 m. Le but est de tracer pour éviter le plus possible de paliers, en espérant que le fil a bien tenu suite aux récentes grosses crues! Il est rompu vers les 200 m, je ne veux pas perdre de temps alors je le prends en main, continue au propulseur en vitesse lente et parviens ensuite à le rabouter en forçant un peu sans devoir sortir mon dévidoir. Ouf, tout le reste a tenu, j'ai bien fait d'y passer du temps la fois passée! Au terminus, ça continue de monter quasi à la verticale, il n'y a presque pas d'amarrages possibles sur les quarante mètres suivants. Je n'ai qu'une dizaine de minutes de paliers que je savoure en voyant une surface! La tête hors de l'eau, je teste pour voir si ce n'est pas gazé puis bataille en appui bancal pour attacher le fil avant d'enfin mieux regarder: même pente qui se poursuit avec une cascatelle qui coule d'un petit ressaut quelques mètres plus haut. Au-dessus, une quinzaine de mètres sous plafond à escalader en artif. De côté, un filet d'eau qui semble provenir d'une petite galerie accessible en légère pente tout comme la cascatelle. Il n'y a pas de dépôts. Avec de l'aide, ce sera probablement possible de sortir. Je profite un moment avant de repartir, une oreille coince et m'oblige à remonter en surface. Je pense à la petite galerie latérale alors ça me contrarie. Parvenu à celle-ci, j'hésite car je sens mon oreille assez fragile mais j'ai foncé, il y a toujours peu de paliers, alors la décision est vite prise! Même pas dix mètres de plus et je suis dehors, c'est assez propre, toujours environ 1,5 m. de large pour 1 à 1,5 m. de haut. C'est très facile de continuer hors de l'eau mais je ne voudrais pas devoir batailler pour remettre le matos et, surtout, je sais que je vais revenir avec de l'aide en enchaînant les deux exondés. Difficile de voir mais il semble que ça continue sans replonger. Toujours peu de paliers à la fin de ma troisième plongée, ça change tellement quand il n'y a pas à rééquiper! Je majore un peu car il y aura des efforts à fournir et la dernière fois j'ai senti mes bras un peu douloureux, signe d'une décompression médiocre. Une fois hors de l'eau je mange un morceau et prends tout mon temps pour conditionner le matos. A la sortie du trou, je fais une pause sur la vire et vois bientôt apparaitre Jérôme. Quand je le rejoins, je lui dis que nous allons devoir faire de la topo, il comprend aussitôt... Bruno nous rejoint, prépare un bon café avant de sortir de bonnes bières, Toune appelle ensuite. Nous sommes tous contents d'imaginer les suites possibles dans cette sacrée Trouillette.

Dimanche 4 octobre : JOURNEES NATIONALES DE LA SPELEO
Cerdon (Ain)
Participants SDNO : Lulu, Isa, Julie, Marc, Flo, Maryse, Jenny. SDNO sur le site : Cédric, Esther, Ana.
Lulu : Nous avons du soleil, mais il ne fait pas très chaud. Nous ne sommes pas très nombreux cette année pour gérer tout le monde (120 personnes dans la journée). Roger nous fait admirer les possibilités de son drone, qui doit faire des merveilles en prospection.

Mercredi 7 octobre : GROTTES EN HAUT DU TRACE DU LAC
Oyonnax (Ain)
Participants: Isa, Lulu
Lulu : Nous allons prospecter le long de la première falaise, en hauteur sur la droite, en montant le tracé qui va au lac Genin. Des grottes nous avaient été signalées par Annie Siméon, dans ce secteur. Nous longeons les falaises dans le sens de la descente, sans rien trouver.

Samedi 10, dimanche 11, lundi 12 octobre : EXPO NATURE
Oyonnax (Ain)
Participants : Bix, Lulu, Isabelle
Présentation matériel et photos, films. Film tourné par Roger Moretti pendant les JNS, en partie avec son drone. Nous rencontrons des personnes intéressées pour aller sous terre. D’autres nous indiquent des cavités.

Mercredi 14 octobre : GROTTES EN HAUT DU TRACE DU LAC
Oyonnax (Ain)
Participants : Lulu, Isa, Annie Siméon.
Lulu : Annie nous emmène voir les cavités qu’elle avait trouvées. Le départ du chemin est plus loin que ce que nous avions fait la semaine précédente. Elle nous fait escalader une forte pente menant aux cavités. Malgré ses 60 ans, c’est une vraie chèvre. Nous sommes contents d’avoir pris une corde. Aucune de celles-ci n’a de prolongements. Nous poursuivons par le haut de la crête, en direction du lac. Elle nous en montre d’autres, plus difficiles d’accès. Une corde en paroi mène à l’une d’elles, montrant que nous ne sommes pas les premiers. Nous reviendrons les faire, en passant par le haut du tracé.

Mercredi 21 octobre : GROTTE DU MAQUIS
Lavancia (Jura)
Participants : Bix, Lulu, Isa.
Lulu : Nous retrouvons Georges Paccoud sur la place de Lavancia. Il nous avait déjà indiqué des fours à chaux, avec Bébert, du côté de la grotte des Brasselettes, en 2011. Cette grotte a été retrouvée à l’occasion d’une coupe de bois, en pied de falaise, face à Lavancia. Elle aurait même encore un fourneau à l’intérieur. C’est de l’autre côté de la Bienne. Il nous accompagne jusqu’au chemin d’accès. Nous passons l’après-midi à longer les falaises en question, jusqu’après la carrière Di Lena. Nous avons juste vu une petite cavité non pénétrable. Il faudra que quelqu’un nous accompagne la prochaine fois.

Samedi 24 octobre : SOURCE BLEUE
Dortan (Ain)
Participants : SDNO : Lulu, Renaud, Cédric, Esther, Laurent. Autres : David Bianzani et Francois Tourtelier, Daniel Robert et Ursula.
Lulu : L’eau est très claire. Pas d’équipe topo, nous aurions pu faire du bon travail aujourd’hui. Essai de matériel.

Samedi 24 octobre: secteur GROTTE DE DINGEAT
Aromas (Jura)
Participants : Isa, Bix.
Bix : Après avoir fait une visite à la Source Bleue, nous allons prospecter dans le secteur de Dingeat pour essayer de trouver la grotte que mon frère cherchait quand il a trouvé Dingeat. Nous ne l'avons pas trouvé mais Isa a repéré un secteur de fossiles (après avis de Dominique Orbette, ce sont des oursins).

Dimanche 25 octobre : GROTTE DE MENOUILLE
Menouille (Jura)
Participants : Isa, Maryse.
Sortie tourisme pour Maryse.

Mardi 3 novembre : TROU RECAMIER
Sonthonnax la Montagne (Ain)
Participant : Lulu
Prise des mesures pour installer des plaques de sécurité sous la trémie.

Mercredi 4 novembre : AVEN DE SIEGES
Viry (Jura)
Participants : Lulu, Loic.
Lulu : Nous partons à 9h pour rééquiper le gouffre. C’est loic qui s’y colle, et je vérifie si c’est bon. Finalement, la corde de 80m permet juste d’atteindre le fond. Il manque 1m et je reviendrais mettre une corde terminale en fixe. Nous regardons ce qu’il reste à casser pour mieux passer la dernière chatière. Loic va voir le siphon, qui est très clair. Il repère les 9kg de plomb qui sont à demeure, pour plonger. Nous remontons tranquille.

Samedi 7 novembre : GROTTE DE MENOUILLE
Menouille (Jura)
Participants : Esther, Ana, Isabelle, Lulu, Michelle Redoules
Lulu : Sortie initiation pour Michelle. Nous progressons tranquillement jusqu’au puits qui mène aux inférieurs. Michelle ne se sent pas descendre. Nous rebroussons chemin et allons jusqu’à la «salle à manger». Nous prenons les barreaux au sol, à gauche, qui mènent vers «Super Menouille». Michelle décide de ne pas aller plus loin et rentre avec Isa. Je continue avec Esther et Ana, en passant sous un gros rocher. N’ayant plus de corde pour assurer, nous faisons demi-tour. Je perds un bon moment à repasser cette chatière sans prises, qui paraissait facile. Petite collation au soleil pour se remettre.

Dimanche 8 novembre : BARME FROIDE
Echallon (Ain)
Participants : Isabelle, Esther, Michelle, Maryse, Maureen et Gaelle.
Esther : RDV à 10h à Echallon. Heureusement, il nous fallait bien être 4 pour gérer les filles. On équipe les pupuces, on installe la corde pour empêcher les filles d’aller sur la route, vu qu’elles sont super obéissantes! On les équipe, on s’équipe. On monte sur le côté, Isabelle a son équivalent en miniature près d’elle (Gaëlle), moi j’ai Maureen. Maryse et Michèle suivent. On arrive à l’entrée: on récapitule les recommandations: attention ne pas se rapprocher du bord, marcher sur la mousse, et nous attendre! Et voilà ti pas!!! que la lampe de Michèle nous fait un frayeur: plus de lampe… J’ai vu dans les yeux d’Isabelle…(punaise, va falloir que je redescende… sachant que les deux petites étaient déjà dedans!). Ouf elle s’allume! On avance, la première (Maureen) trop fière de montrer que la lampe de son casque éclaire super bien (lampe de plongée adaptée sur son casque)! Tout le monde avance à son rythme dans ce joli méandre. Gaëlle a trouvé des petits sièges de partout et s’assoit régulièrement toute contente. On arrive au fond juste après la cascade. Maryse va jeter un petit coup d’œil dans un trou et nous aussi avec Gaëlle, on continue. La pauvre elle se retrouve coincée. Ça ne l’a pas empêché de vouloir se faufiler encore plus loin, alors que maman ne pouvait pas suivre. On fait demi-tour, Gaëlle fatigue, elle s’assoit encore plus et commence à avoir froid. On a droit de voir une petite chauve-souris et de partager le trombinoscope de Michèle (là …la lampe meure!). On sort tranquillement, comme d’habitude on fait du toboggan sur les feuilles. On se déséquipe et comme il est 12h, je propose de venir manger un petit casse-croute à la maison. Il fait super beau, on mange sur la terrasse. Rien de très fou, de la tapenade et de la crème de poivron sur des biscottes, de la pizza et des yaourts. Bonne petite journée et on se retrouve au lavoir d‘Arbent pour tout nettoyer. Maureen faisant l’équilibriste sur le bord du lavoir!

Lundi 9 novembre : secteur FONTAINE AU CRO
Arbent (Ain)
Participants : Spéléo Club du Haut Bugey : Xavier Péchoux. SDNO : Bix.
Bix : Xavier n'ayant pas de GPS, pointage des différents trous autour de la Fontaine pour pouvoir les replacer les uns par rapport aux autres. Puis petite visite de la Fontaine (en tenue de touriste).

Vendredi 13 novembre : secteur FONTAINE AU CRO
Arbent (Ain)
Participants : SCHB : Xavier Péchoux.. SDNO : Bix.
Bix : Xavier pénètre dans le trou Magnon. Après avoir (re)fait la jonction à la voix un secteur situé un peu plus loin, je rejoins Xavier; mais arrivé devant un passage étroit (pas très), je fais un refus d'obstacle. J'attends Xavier qui agrandit un autre passage.
Nous ressortons et commençons à désobstruer un trou qui n'a pas de nom, je propose à Xavier de l'appeler le trou Fillet, ce qui permettra de faire la traversée Fillet-Magnon et Cro-Fillet. Xavier trouvant mes jeux de mots (dits) aussi bons(???) que les siens accepte ma proposition.

Samedi 14 novembre : AVEN DE SIEGES
Viry (Jura)
Participants : SDNO : Lulu, Nicolas, Maryse, Isabelle. Vulcain : Bernard, Josiane.
Lulu : Nous descendons juste avant midi, pour poursuivre l’agrandissement de la chatière avant la rivière. Bernard fait des photos, Josiane décide de rester au soleil. Isa descends initier Maryse aux techniques de corde, en guise de révision. Nico broche derrière le passage bas. Pendant que les autres remontent, nous continuons la désobstruction et nous remontons. Nous allons grignoter au soleil.

Dimanche 15 novembre : GROTTE DE LA BALMETTE
Challes la Montagne (Ain)
Participants : Philippe, Ronan, Céline, Sébastien, Cléa, Roman, Maryse, Xian, Lulu (un peu), Isabelle, Ana, Sarah, Cédric, Maureen et Gaëlle
Esther : Le mercredi d'avant, avec Isabelle, Maryse et Lulu, nous avons fait un chemin à travers les ronces pour éviter que les pioupious se fassent mal! Une partie avait rendez-vous chez moi et l'autre à Challes directement. Alors....si Philippe vous emmène et qu'il vous dit: c'est bon j'ai un GPS... (ne pas l'écouter, son GPS est nul, il n'a pas trouvé Challes en montagne!!) Au vu du nombre d'enfants on décide de faire un seul groupe pour faire la grotte. J'avais préparé un petit jeu pour occuper les enfants et Philippe a mis en place une petite tyrolienne (Bon.... Ronan touchait par terre, mais qu'est-ce qu'il a grandi ce garçon!) Ca y est les petits sont équipés!!! Et les adultes aussi! On part...on se dit que finalement le jeu, on va le faire en montant à la grotte... Alors la fée des bois lapin (Esther) apparait pour expliquer aux enfants que le but des petites étapes et de faire rire la forêt, les arbres, les champignons et les insectes car l'automne est là! Au vu de l'heure, on monte à la grotte directement... Philippe, Lulu, Sébastien et Céline préparent la tyro! Effectivement, les petits s'enfilent facilement et les adultes... ben un peu moins! On rampe on se faufile!! Les petits s'éclatent... La petite Cléa s'arrête sur une araignée et viendra avec Philippe et Ronan après! Premier passage étroit et on arrive dans une petite salle avec des stalactites partout: les enfants adorent, nous aussi! Second passage étroit: la descente en toboggan les fait rire, marcher et glisser dans la glaise aussi! Les plus petites des pioupious ont de l'eau jusqu'en haut des cuisses! Une petite bataille de boue pour assainir la peau des supers femmes du groupe et nous voilà repartis dans l'autre sens! Les enfants sortent avec le sourire aux lèvres... les adultes avec des courbatures mais très contents aussi! Les petits sont mouillés, on décide de tous se changer et de manger un bout au soleil pour réchauffer tout le monde. L'après-midi on fait le petit jeu et la tyrolienne. Les enfants sont ravis de faire la tyrolienne grâce au bonnet magique à pompon d'Isabelle! Il fait froid et humide, les enfants commencent à avoir froid et sont très fatigués. Une très bonne journée à recommencer. Prochain RDV Weekend de 12-13 décembre à confirmer avec Philippe à la grotte des vipères.

Mercredi 18 novembre : GOUFFRE DE SIEGES
Viry (Jura)
Participants : Lulu, Isa. Surface : Bix.
Lulu : Nous partons à 14h pour Sièges, afin de déséquiper le gouffre. Une mauvaise météo est prévue ce week-end, et nous ne voulons pas que les équipements passent l’hiver sous l’eau. Le déséquipement se fait rapidement, avec l’aide efficace d’Isa.

Mercredi 2 décembre : TROU DU MURET
Oyonnax (Ain)
Participants : Lulu, Bix, Isa.
Lulu : Nous partons vers 13h15, je suis au taquet. Nous nous garons à l’entrée de la route forestière du tracé, un monticule de neige nous barrant le chemin. Isa repère vite l’endroit que nous avait indiqué Annie. Nous montons vers la falaise en repérant quelques petits porches. Nous arrivons au pied du principal, dont l’entrée est à une dizaine de mètres au-dessus du pied de la falaise. Elle mesure environ 3x3m et est défendue par un muret de pierre à l’entrée. Un morceau de câble électrique a été installé entre deux arbres pour y accéder. Je fais passer une corde sur le premier, à l’aide d’un grand bâton. Isa grimpe et voit que ce câble est fragile et dangereux. Bix essaye de monter à la verticale, assuré par moi (nous n’avons pas pris de baudrier). Il longe une vire, mais n’atteint pas le porche, trop glissant. Nous décidons de revenir mieux armés. Comme nous avons pris les coordonnées GPS, nous prenons le chemin qui contourne la falaise par le dessus. Ca ne parait pas rentable d’arriver par cette voie. Retour à la base.

Samedi 5 décembre : EXERCICE SECOURS CDS 01
Pugieu (Ain)
Participants : SDNO : Laurent, Philippe.

Samedi 5 décembre : TROU DU MURET, TROU DU 1° MAI
Oyonnax, Echallon (Ain)
Participants : Isa, Maryse, Lulu, Bix.
Bix : Après avoir grimpé le ressaut qui mène au Trou du Muret, grosse déception, ce n'est qu'un abri sous roche et le muret est juste une petite plate-forme aménagée. Pour la sécurité, nous déséquipons la main courante existante (cable électrique de 3x1,5mm attaché sur 2 racines). Comme il nous reste du temps, nous allons faire le point GPS du Trou du 1° Mai à Echallon.

Jeudi 10 décembre : TROU FILLET
Arbent (Ain)
Participants : SCHB : Xavier Péchoux. SDNO : Isa, Bix.
Bix : Sortie en soirée pour continuer la désobstruction.
Ensuite Isa visite la Fontaine au Cro.

Vendredi 11 décembre : AG SDNO SPELEO
Samognat (Ain)
Participants : Lulu, Renaud, Marc, Flo, Isa, Julie, Cédric, Esther, Ana, Maryse, Bix, Thierry, Philippe (de passage), Loic, Potut, Jenny. Marie, Zanzy, Jean-Luc, Eloïse.
Lulu : Soirée au Moulin du Pont. AG habituelle, rapide. Bix reprend le secrétariat et Marc passe la trésorerie à Esther. Création d’un groupe «très jeune», avec Maureen, Gaelle, Sarah, Adèle, Elise.

Mercredi 16 décembre : GOUFFRE RECAMIER
Napt (Ain)
Participants : Lulu, Isa.
Lulu : L’équipe étant réduite, nous mettons en place les plaques de protection. Bien calées, elles devraient permettre de continuer la désobstruction sans risque. Nous passons par Fontaine Noire.

Samedi 19 décembre : SOURCE BLEUE
Dortan (Ain)
Participants : Lulu, Renaud, Loic, Thierry, Cédric, Nico, Laurent, Isa. Autres : Maria et B.Lebihan, J.M.Vallon, Bertrand Hémard, Alex Fox, Fred Swierczinski.
Lulu : L’eau est claire, mais pas suffisamment pour réussir le film. Fred et Alex s’arrêtent à 100m du terminus de Luigi. Il reste du fil à nettoyer dans ce secteur.

Samedi 19 décembre : GOUFFRE VINCENT
Dortan (Ain)
Participants : Véro, Philippe.
Philippe : Donc le samedi 19 décembre Véro et moi, sortie au Vincent pour voir les niveaux d'eau. Arrêt à la galerie du mat. Au retour nous sommes passés par la galerie Péchoux dans le but de voir pour rééquiper. A noter un courant d'air marqué dans celle-ci, à suivre avec du matériel pour rééquiper les remontées sur cordes qui sont craignosses !!! TPST : 3h30

Dimanche 27 décembre : GOUFFRE DU MONT
Aromas (Ain)
Participant : Philippe.
Philippe : Moi tout seul, au gouffre du Mont pour régler mon baudrier; j'ai juste équipé le p40 d'entrée et l'ai remonté et descendu trois fois histoire de régler ce pu.... de baudrier qui me broie les hanches. TPST 1h30
NB : il y a de nouveaux déchets au bas du p40!

Lundi 28 décembre : FONTAINE NOIRE
Cize (Ain)
Participants SDNO : Lulu, Loic. Autres : Laurent Grappin, Ludovic.
Lulu : L’eau est claire, mais basse. Nous emmenons Laurent et Ludovic pour une découverte de la cavité. Je m’arrête au col avec Laurent, Loic traverse avec Ludovic, qui est en recycleur.

Mercredi 30 décembre : GROTTE DES FORGES
Moirans en Montagne (Jura)
Participants : Loic, Emilien.
Ballade jusqu’au S3, avec des 2X6l 300 bars. Demi-tour avant la vasque, Loic commençant à bouillir dans son étanche.

Mercredi 30 décembre : Camp de Cize
Corveissiat (Ain)
Participants : Isa, Bix.
Bix : Sortie non spéléo. Pour ce dernier mercredi de l'année comme nous n'avions pas d'idée sur un lieu où aller, nous allons essayer de retrouver l'ancien camp du maquis de Cize situé près du hameau de Chalours. Suite aux différentes infos et aux souvenir d'Isa, nous arrivons directement au camp inférieur. C'est très émouvant de retrouver des éléments (reste de chalits) datant de l'année 1943. Nous rejoignons ensuite le haut de la falaise par l'ancien chemin de la falaise. Nous ne trouvons hélas pas les éléments du camp du haut.