Adresse
/
Téléphone

ACTIVITES QUATRIEME TRIMESTRE 2014

Mercredi 1er octobre : PROSPECTION
Genod, Vosbles (Jura)
Participants : Isabelle, Bix
Bix : Prospection pour rechercher le gouffre de Genod, nous ne l'avons pas trouvé, nous sommes donc descendus jusqu'au bord de la Valouse pour voir les falaises.

Mercredi 8 octobre : GROTTES DU MOULIN DE L'ILE A ET B
Genod, Vosbles (Jura)
Participants : Isabelle, Bix
Bix : Point GPS des 2 grottes.

Samedi 11 octobre : GROTTE DE COURTOUPHLE
Matafelon (Ain)
Participants : SDNO-GCRA : Céline. GCRA : Olivier S.CAF Chambéry : Olivier L
Céline: Après l’expo des naturalistes, nous allons voir si l’essaim de chiros est déjà formé à Courtouphle et décidons de remonter la cavité. Nous prenons de quoi équiper la sortie du trou (main courante) et également des aides à la remontée parce que l’escalade n’est pas mon fort… Petite grimpette en sous-bois et nous attaquons la cavité. Olivier S. se charge des escalades avec brio et équipe. Nous voyons déjà quelques chauves-souris. Nous remontons la salle des gardes et arrivons dans la zone des minioptères. Il y en a quelques-uns mais pas de gros essaim… Zut, ils ne sont pas là. Pause chocolat (merci Olivier L.) et concertation…nous décidons de faire demi-tour et compter les bêtes qui sortent à la tombée de la nuit. En sortant, tandis qu’Olivier L. équipe la main courante, Olivier S. et moi commençons le comptage des chiros. En 1h, nous comptons 1865 minioptères entre autres chiros… Re-zut l’essaim était plus haut. Descente de nuit facilitée par la main courante. Je passe faire un petit coucou au Lulu sur le retour. TPST : 2h20

Samedi 11, dimanche 12, lundi 13 octobre : EXPO NATURE SDNO
Oyonnax (Ain)
Participants : Lulu, Bix, Céline, Joelle.
Lulu : Bix et moi montons une grande partie du stand le vendredi. Journées passées en explications, quelques personnes intéressées pour faire de la spéléo.

Samedi 11 et dimanche 12 octobre : FETE DE LA SCIENCE
Bellegarde (Ain)
Participants :SCMJCB : Patrick V, Bruno, Frank, Clément, La Semine : Sylvain, SDNO : Toune, Bix, Marc, Flo (mes excuses pour les oubliés)
Bruno : Bilan du week-end: Samedi, balade aux pertes de la Valserine et Bramaboeuf avec un petit groupe pour découverte du paysage karstique et circulation de l'eau et super explications de Bix qui avait été en repérage avec Franck dans la semaine, plus Vistale et Bruno pour accompagner. Dimanche, Toune et Bix étaient là à la première heure pour préparer et tenir le stand sur le karst spéléo et le milieu souterrain à la MJC. Rejoint par d'autres membres du club dans la matinée et la journée. Journée bien passée avec des personnes qui se sont intéressées à notre exposition sur le karst (formation, circulation de l'eau et impact sur le milieu souterrain) et encore de bonnes explications de Toune et Bix. Donc un grand merci à vous tous pour avoir oeuvré pour que ces deux jours se passent bien. Et encore un grand merci à Bix de nous avoir consacré deux jours de son temps pour nous donner la main et être venu avec ses super panneaux sur le karst.
Bix : Ne pas oublier la super-mallette pédagogique de la SSG empruntée à la ville de Chambéry

Mercredi 15 octobre : PROSPECTION
Genod, Vosbles (Jura)
Participants : Isabelle, Bix
Bix : Prospection de la falaise située en dessus des grottes du Moulin de l'Ile; RAS sauf une belle colonne derrière laquelle nous pouvons passer.

Mercredi 22 octobre : NANTABERY
Charix (jura)
Participants : Isabelle, Bix
Bix : Point GPS des différents trous situés en amont du bief de Nantabery et cueillette de champignons. En redescendant nous avons (enfin, Isa a) retrouvé le petit gouffre situé en dessus.

Mercredi 29 octobre : LE CHAILLET
Plagnes (Ain)
Participants : Isabelle, Bix
Bix : Point GPS de la Filatière et prospection de la petite barre rocheuse allant de la Filatière à Nantabery. Les framboises étaient très gouteuses.

Samedi 1er novembre : GLACIERE DU PARMELAN
Participants : Toune, Marc, Flo, Sylvain.
Découverte et photos. Utilisation des crampons et piolets.

Samedi 8 novembre : LE CHAILLET
Plagnes (Ain)
Participants : Isabelle, Bix
Bix : Prospection du lapiaz situé à l'ouest du Chaillet; à revoir en hiver. Nous décidons de ne pas revoir ce secteur avant la neige.
 
Samedi 8 novembre : GROTTE DE COURTOUPHLE
Matafelon-Granges (Ain)
Participants : Lulu, Maryse, Jean-Luc Gabet.
Lulu : Nous partons vers 14h pour récupérer un baudrier de poitrine tombé accidentellement dans le P22 lors de la dernière traversée. J’équipe en fixe les deux puits d’accès. Pour le P22, j’ai pris une 40m et il faudra bien tout ça, en installant 2 dèv. Il y a un tas de trucs au fond, mais pas de baudrier. Il est peut-être resté accroché sur un becquet, mais impossible de le voir.
Le fond du puits est agréable, avec deux galeries dans l’axe, de part et d’autre, bien concrétionnées. Maryse et Jean-Luc ne descendent pas au fond, ce dernier étant invité en soirée. Retour tranquille en déséquipant.

Vendredi 14 novembre : GROTTE DE GRANDE COTE SUR VAUX
Aromas (Jura)
Participant : Bix.
Point GPS de la cavité.

Dimanche 16 novembre : FALAISE AU DESSUS DE LA VALOUSE
Lavans sur Valouse (Jura)
Participants : Isabelle, Bix
Bix : Prospection dans la falaise au-dessus de la Valouse juste en dessous du plateau, RAS. Hormis une barre rocheuse le long de la Valouse, nous allons arrêter la prospection sur le secteur Moulin de l'Ile.

Dimanche 16 novembre : GROTTE DE LA MOILDA
Lompnaz (Ain)
Participants : SDNO : Lulu, Julie. Exercice Spéléo Secours de l’Ain + Russes.
Lulu : Après une soirée en compagnie de spéléos russes, venus s’initier aux techniques de secours françaises depuis une semaine dans le Vercors, nous partons pour un exercice. Julie vient me récupérer à 6h45 chez moi, un exploit! Pendant qu’elle prépare des sacs de nourriture, je pilote son Kangoo. Arrivée au QG du SSF 01 à 8h, il fait froid et venteux. Julie fait partie de l’équipe ASV se prépare à entrer sous terre. Peu à peu, l’exercice se met en route. Je vais baliser les accès en compagnie de Bernard Chirol, pour que le colonel du SDIS et les journalistes de FR3 ne se perdent pas. L’exercice se déroule avec quelques aléas, la topographie du trou n’indiquant pas tous les ressauts réels. Julie, qui en plus de l’ASV s’occupera du brancardage, du déséquipement et autres joyeusetées, sortira à 20h. Pour ma part, n’ayant pas été engagé, j’ai trouvé un moyen de réchap bien avant.

Mercredi 19 novembre : FONTAINE NOIRE
Cize (Ain)
Participants : SDNO : Lulu. ADAMS : JM Vallon. 5 russes.
Lulu : Il fait beau et la source est claire et haute. Nous emmenons d’abord chacun un russe. Le mien n’a jamais plongé en siphon, mais participe aux recherches en plongée subaquatique. Dès la première partie, je lui explique par gestes qu’il est inutile de palmer et d’aller trop vite.
Je parviens à lui faire changer de détendeur, au bout de 50 bars, en forçant un peu sur sa bouche… Demi-tour au puits, de même que Jean-Michel, dont le coéquipier s’était chargé de 15kg de plomb, en humide. A la sortie, je m’aperçois que le mien aussi avait 8kg. Les autres candidats renoncent à plonger.

Mercredi  19 novembre : PROSPECTION
(Ain,Jura)
Participants : Isabelle, Julie, Bix
Bix : Suite à l'arrivée d'une nouvelle venue aux sorties du mercredi (Julie), nous allons lui montrer la grotte du Mercredi, elle coule (la grotte). Nous allons ensuite pointer le petit gouffre situé au bord de la route qui va de Ceffia à Chavagna. Nous allons ensuite à Dingeat où les filles en profitent pour compter les bêbettes qui dorment la tête en bas.

Lundi 24 novembre : SCIALET ROBIN
Bouvante (Vercors drômois)
Participants : SDNO-GCRA : Céline. Club de Vassieux : Jérôme, Gabi et Loïc. LPO-GCRA : Tom et Julien C.
Céline: On me propose d’aller compter des chiros au scialet Robin. Je vais voir la topo sur le net et … c’est un -213m, ah quand même… avec un P140, ououille… où il fait froid et humide, poh, poh, poh; mais quand je vois les photos de concrétions, faites par des spéléos, je n’hésite pas longtemps… allez ça va le faire. J’étais juste éreintée quand on avait fait la Cornelle (il y a quelques années seulement). Je prépare mon matos avec rigueur (parer au froid, à la faim, à l’humidité…) et je m’inquiète un peu de ne pouvoir prendre mon acéto et de n’avoir que ma duo (+ lampe à main + frontale de secours) comme éclairage… mais en avant. Nous nous retrouvons tous les 6 sur place et répartissons les kits avec équipement, réchaud, bouffe, eau, piles, bougies… 5 kits plombés. La galanterie m’épargnera le portage, trop cool. A 9h30 nous entrons sous terre. Gabi équipe vite et bien (j’ai trouvé un certain confort…) et nous attendons finalement assez peu, juste le temps de repérer les petits rhinos. Un bonnet sous le casque n’est pas du luxe, il fait frais. La descente est impressionnante: on n’en finit pas de descendre dans du gigantisme et du beau. C’est superbe, et dire qu’il va falloir remonter tout ça. Fractios pleins vides, quelques dév. pénibles, un peu d’arrosage… des mains courantes sans prise de pieds (depuis le temps que je dis qu’il faut que je fasse de la muscu des bras) et on arrive à une lucarne. C’est là que tout commence: de grandes galeries, d’autres à 4 pattes ou en rampant, des méandres, du labyrinthe, des chiros qui jouent à cache-cache avec les concrétions et des splendeurs géologiques: fleurs de gypse, calcite, aragonite, fossiles, stalagmites, stalactites, fistuleuses, choux-fleurs… de toute beauté. Nous suivons le réseau jusqu’à l’escalade des choux-fleurs, puis nous ne savons pas bien ce que nous avons fait… mais avons bouclé avant la salle des blocs pour un retour à l’escalade des choux-fleurs par un autre  endroit!!! De grosses interrogations sur la topo (incomplète?) et un bilan du comptage des chiros très positif. J’emprunte un baudrier pour la désescalade que je ne sens pas, ça se passe ainsi très bien (les gars, eux, font sans bien sûr) et c’est le retour toujours aussi beau. Un petit goûter et la remontée s’organise. Jérôme ouvre le bal, je suis, au gré des «libreux» que je retransmets à Tom. On a du mal à s’entendre dans ces volumes. A mon grand étonnement, la remontée n’est pas si difficile (il faut dire sans kit, hum!) et moins impressionnante que la descente. Mais ce n’est pas l’avis général. Bref, je rejoins Jérôme sur un palier, on papote et finalement je finis devant… et sort la première. Loïc ferme la marche et déséquipera pour finir avec 2 kits de cordes mouillées, (une corde de 200m?), 2h plus tard. Trop forts les gars; merci ! TPST : entre 11h et 13h.

Samedi 29 novembre : SECTEUR DE DINGEAT
Aromas , Chavagna (Jura)
Participants : Isabelle, Bix
Bix : Prospection dans le secteur de Dingeat. Nous sommes allés d'abord à l'est de Ceffia pour voir aux jumelles les falaises situées en dessus et au-dessous de Dingeat (remarque: il faut écouter Isa quand elle se pose des questions sur la difficulté de remonter en voiture certains chemins glissants). Nous avons prospecté ensuite la barre rocheuse située au sud de la grande cote de Vaux, nous avons trouvé 3 trous à désobstruer (le premier étant le plus intéressant). Ils ont été appelé les trous de la petite cotelette de porc A, B et C.

Mercredi 03 décembre : TROU DE LA PETITE COTELETTE DE PORC A
Chavagna (Jura)
Participants : Isabelle, Bix
Bix : Début de la désobstruction du premier des 3 trous trouvés au-dessus de Dingeat : terre et gros cailloux, à continuer.

Samedi 6 décembre : FONTAINE NOIRE
Cize (Ain)
Participants : Loic, Cédric, Lulu, Thierry Fresquet.
Lulu : Le niveau est au pied de l’échelle, malgré les pluies récentes. L’eau est très claire. Ca passe juste entre S1 et S2. Nous ressortons derrière. Thierry et Loic se promènent dans les annexes.

Dimanche 7 décembre : BAUME DES ANGES
Malaucène (Vaucluse)
Participants : SDNO : Loic, Laurent. Autres : Fred Swierczynski, Alex Fox, Bertrand Hémard.
Plongée profonde dans cette belle source.

Vendredi 12 décembre : AG CLUB
Moulin du Pont (Ain)
Participants : Lulu, Renaud, Potut, Loic, Nicolas, Joelle, Céline, Jenny, Esther, Ana, Isabelle, Maryse, Bix, Marc, Flo, Marie, Zanzi.
Belle soirée où tout le monde a trouvé la nourriture excellente. Le reste (inscriptions, CR moraux et financier) n’étant qu’accessoire. Notons que Céline est venue du Vercors juste pour la soirée.

Samedi 13 décembre : TROU DE LA PETITE COTELETTE DE PORC A
Chavagna (Jura)
Participants : Isabelle, Bix, Lulu, Maryse.
Lulu : Nous décollons à 13h, sans se soucier de la petite pluie de circonstance. Elle cesse d’ailleurs en arrivant sur place. Le chemin d’accès est plat, sans difficulté. Nous poursuivons la désob entreprise par Bix et Isa. La terre et les cailloux se dégagent bien et l’équipe est motivée. Maryse se révèle être une taupe très efficace, on n’arrive pas toujours à suivre. Il ne fait vraiment pas froid en cette saison. Après avoir bien œuvré et la nuit approchant, nous rentrons avec l’envie de vite y revenir.

Samedi 20 décembre : GOUFFRE DE SIEGES
Viry (Jura)
Participants : Loic, Lulu.
Lulu : Après un échec de plongée dans la Source Bleue, suite au mauvais temps, nous décidons d’aller à Sièges. Le matin, étaient présents: Renaud et Nicolas. Nous décidons de doubler les amarrages inox dans les puits, suite à la rupture de l’un d’eux à la base du P20. C’est chose faite jusqu’au sommet du dernier puits. Ce dernier est plein d’eau, jusqu’à 2m de la margelle du haut. Nous rendons ensuite visite à Potut, dans sa nouvelle maison.

THAI 2014
Changwat Lamphun, Amphoe Mae Ta, Ban Mae Lek
Thierry Tournier : Grace à plusieurs rencontres fortuites; un moine, un chef de village et une villageoise de l’ethnie Karen, j’ai pu découvrir une nouvelle zone montagneuse ou les cavités semblent nombreuses.Une grotte tunnel de grosse section Tham Toh Naam a été explorée (environs 150m) abritant une très grosse colonie de chauve-souris.Un gouffre Tham Mii a été pointé au GPS ainsi que deux autre grottes Tham Mae Lek I et II sans intérêt spéléologique. Une plus grande, Tham Pha Daeng contiendrait plusieurs grandes salles selon les dires des villageois. Une dizaine d’autres restent à relocaliser. Du point de vue géographique, la région visitée est située sur les contreforts d’une vaste chaine montagneuse.
Il est donc évident qu’il reste de nombreuses découvertes à faire, mais d’après mon expérience, il me parait illusoire de tenter une recherche sans une collaboration des gens du pays, tant le massif et vaste. Bien sûr, les cartes au 25.000e sont peu précises et la couverture forestière ne permet pas de trouver quoi que ce soit avec Google Earth par exemple. Les coordonnées restent à disposition, il suffit de m’en faire la demande sous certaines conditions.
Aucune topographie n’a été faite.