Adresse
/
Téléphone

ACTIVITES DEUXIEME TRIMESTRE 2013

Dimanche 7 avril : PROSPECTION ZONE DU BIOLAY
Charix (Ain)
Participants : Lulu, Isa.
Lulu : Nous partons à 10h pour une prospection au-dessus de la zone de la Grande Cheminée de la grotte de la Serra. Nous prenons un chemin forestier qui part de la route Burlandier-Plagne, avant le hameau du Chailley. C’est le même que celui que nous avions parcouru en raquette cet hiver avec Julie, sans grand résultat. Nous trouvons ce que nous pensons être une trace de sauropode, dégagée par des engins de débardages qui sévissent sur cette zone. Nous descendons ensuite au niveau des barres rocheuses sous-jacentes et nous remontons la plus proche, bordée d’un petit ruisseau à sec en cette période. Nous ne trouvons rien d’intéressant. Après un petit casse-croute, nous essayons les barres rocheuses aval. Nous trouvons une ancienne sortie d’eau semblable à l’entrée originelle du Burlandier et quelques trous à blaireau. Nous rejoignons le chemin et partons voir une sortie d’eau au croisement de la N84 et la montée à Champfromier, face à celle de Trébillet. Il en sort de l’eau et nous ne nous engageons pas à l’intérieur. Nous allons ensuite voir l’entrée des carrières de Plagne, bien fermées, ainsi que quelques porches en contrebas, près de la rivière, qui ne donnent rien.

Mercredi 10 avril : ZONE DU BIOLAY
Charix (Ain)
Participants : Lulu, Isa.
Lulu : Nous partons vers 13h30 avec du matériel de désobstruction. Nous avons l’intention de voir cette sortie de source fossile vue dimanche. Nous dégageons le chemin d’accès pour monter avec le Duster, que nous abandonnons à un endroit où il patine. Nous nous acharnons sur ce trou, après avoir essayé un autre juste au-dessus, en pied de falaise. Vers 16h, nous décidons d’arrêter. Nous allons ensuite revoir la résurgence de la N84, avec des bottes. Mais au bout de 10m, des murets avec cascades nous empêchent de progresser sans se mouiller vraiment. Nous reviendrons équipés.

Dimanche 14 avril: GROTTE DE LA TROUILLETTE
Champfromier (Ain)
Participants : SDNO: Lulu, Isa, Toune, Vistal. SCMJCB: Jérome, Christophe, Bruno Moiret, X. SC Semine: Jean-Jacques, Sylvain.
Lulu : Par une chaude matinée, nous rejoignons Jean-Jacques et Sylvain qui coupent déjà les arbres tombés sur le chemin d’accès. Avec nos serpes et petits couteaux, nous n’attendons pas les tronçonneuses annoncées. La neige ne gêne pas trop l’accès au parking. Puis les troupes arrivent en ordre dispersé et le foyer s’égaye de choses bonnes à manger. L’eau sort de l’entrée du bas, mais ne nous gêne pas pour accèder au trou. A la St Valentin, l’eau est proche du garage à bouteilles. Tout le monde visite un peu partout et ressort au soleil, le premier vrai beau temps de la saison.

Mercredi 17 avril : PUITS BEARD
Echallon (Ain)
Participants : Isa, Lulu.
Lulu : Je vais montrer le puits Béard à Isa, après avoir regardé sur la carte pour le retrouver. Nous coupons un arbre qui gêne le passage sur la route forestière. Nous trouvons facilement le chemin indiqué. Il y a encore de la neige par endroits. Nous le trouvons relativement facilement mais il ne ressemble pas à celui que je connais. Il est beaucoup plus petit d’entrée et entouré de grillage. Il n’a pas été descendu depuis longtemps, au vu de l’écorce qui a recouvert celui-ci. N’ayant pas pris de matériel, nous remettons la visite à plus tard. Je ne retrouve pas celui que nous connaissons. Puis nous allons voir le Puits Perdu de Plagne. Au moment de l’atteindre, un bruit sourd fait trembler le sol, suivi bientôt d’une nouvelle secousse, assez forte. Il s’agit certainement de tirs effectués dans la carrière souterraine sous-jacente. Nous quittons le quartier pour ne pas profiter de l’instabilité de la roche.

Samedi 20 avril: MINE SECRETE
Giron (Ain)
Participants : SDNO: Toutoune, Marc, Flo, Vistal, Lulu, J.B. SCMJCB: Ludo. Autres: Ghislain, Ludo Beltrami, Nida.
Lulu : Il a bien neigé ce matin. Nous nous retrouvons à 13h chez Ghislain. La mine était en fait une galerie pour rechercher de l’eau, qui n’a jamais été trouvée. Nous stationnons dans la neige, au bord de la ligne droite arrivant à Giron. Toutoune se trouve à l’étroit dans sa combinaison, vu qu’il s’est trompé avec la mienne! Ludo nous guide, il connait le trou. Après avoir tourné un peu dans le bois, nous finissons par douter. Nous la retrouvons enfin, pas loin des tas de pierres pourtant visibles, sortis de la désob. C’est un couloir de 30m, avec des étais pourris au bout. La galerie se perd dans des passages bas et glaiseux. Puis nous partons voir une perte, abandonnée par le club de la Semine . Ludo et Vistal partent la revoir. Le reste de la troupe monte à l’entrée de la Trouillette, qui a arrêté de couler. La vasque est pleine.

Mercredi 24 avril : PUITS BEARD
Echallon (Ain)
Participants : Lulu, Isa.
Lulu : Il fait beau et chaud, la neige a pratiquement disparue. Nous en profitons pour aller voir le puits Béard. Pendant qu’Isa soulève le grillage pour passer, j’équipe 2 sangles sur des arbres afin de descendre bien au milieu. Le puits n’est pas profond, une quinzaine de mètres mais il est très beau. Le fond est un éboulis instable et on voit la suite sur la faille en contrebas. Il mériterait une désob, vu comme il est placé, à peu de distance des roches du Perret et de la source de la Sarsouille. Nous faisons des photos et rentrons.

Mercredi 1er mai : PROSPECTION FAILLES D’ECHALLON
Echallon (Ain)
Participants : Omer, Mouss, Bilel, Joelle, Nicolas, Isa, Lulu, Julie et la participation active de Ever, Dalan et Api.
Julie:Nous profitons de ce jour férié pour regarder de plus près les failles repérées par Isa quelques jours auparavant. Nous avons du mal à contenir les 3 d’jeunes qui sautent, gambadent, hurlent… Les failles sont nombreuses et le travail immense si nous voulons vraiment regarder à l’intérieur de chacune. De plus, Joëlle et Lulu se rappellent déjà avoir prospecté dans ce secteur. Nous nous replions donc sur une barre rocheuse de l’autre côté de la route. Tandis que Joëlle fait le plein de ronces pour le diner des phasmes, Isa décore la FIATounette avec un pare-buffle dernière génération.On se disperse, chacun scrutant la moindre perforation rocheuse… Ça finit enfin par payer. Nous tombons sur une petite grotte. Dalan, sans la moindre hésitation, se lance et disparait. Très vite on ne la voit plus. C’est bon signe, ça continue… au moins à taille canine. Je tente de l’imiter. Après une petite dizaine de mètres, je capitule, la polaire aux oreilles. Pendant ce temps, Nicolas et Mouss ont passé la combi et rampent à leur tour. Malheureusement ça n’ira pas plus loin. Tant pis, la grotte du 1er Mai n’aura pas été à la hauteur de nos espérances. Nous remontons vers les voitures en 2 groupes. Isa et les garçons prennent la combe d’à côté tandis que Nicolas, Joëlle, Lulu et moi remontons par le chemin. Le soleil nous attend pour une pause sur le goudron qui finira par avoir raison de la motivation de la plupart (de la mienne en tout cas). Décision est donc prise de stopper pour aujourd’hui… Direction Chassal, pour un petit jus sur terrasse. Pour pimenter les choses, nous prenons les routes forestières… Quelle bonne idée surtout quand on sait qu’il a neigé la semaine dernière. Ce qui devait arriver, arriva et la plaque de neige se montrera!! Le Land passe sans problème… La Fiat s’élance et rate son 1er essai… Nous prenons plus d’élan, ça passe, ça passe, ça ne passe plus! Il faudra sortir les cordes! Le Duster aura moins de mal… Avec tout ça, nous arrivons à Chassal quand le soleil n'est plus là! Les attractions animalières de Chassal font toujours leur effet. Les garçons ont l’impression d’avoir été au zoo!

Jeudi 2 mai : GROTTE DE L’ARCHE
Hauteville (Ain)
Participants : Isa, Lulu, Valentinou, Julie et notre guide du jour Théo (GSHL)
Julie : Nous récupérons Valentinou, en tee-shirt, avec presque 30 minutes d’avance… un miracle. Sur la route le ciel s’assombrit et la montagne finit par totalement disparaitre derrière les nuages. Nous déprimons jusqu’à ce que notre M. météo (Valentin) nous affirme qu’il faut garder confiance! Avec la même avance, nous retrouvons Théo qui a à peine eu le temps de gober son oeuf pour le repas (pauv’ pitchoune). Il nous radioguidera jusqu’aux clés avant que l’on rejoigne Lulu chez Véro, au milieu des poules, des oies, des cochons d'inde, des chiens… Un petit casse-croute s’impose avant de partir. Tandis que nous sortons nos pauvres sandwichs et les partageons avec Théo, Valentin sort son «seau» de taboulé. Bon appétit! La marche d’approche dans les sous-bois est plutôt agréable et sans effort. Jusque-là, tout va bien! Puis, tout bascule. Je vois mes camarades disparaitre derrière un petit becquet… Pfff, ça y est la bataille entre le vertige et moi commence. Heureusement je peux compter sur les encouragements d’Isa et Lulu. Le porche est superbe et la vue incroyable. Ils soignent leurs sites au GSHL! Théo passe en tête. Nous comprenons de suite pourquoi les genouillères nous ont été conseillées. N’est-ce pas Isa? Les désobs successivement entreprises sont énormes et le travail de consolidation des trémies (avec les panneaux signalétiques) sont impressionnant. Une salle remplie de petites fistuleuses s’offre à nous. La densité de concrétionnement est l’une des plus belles qu’il m’a été donné de voir dans l’Ain. La galerie principale est de volume très confortable. Nous slalomons entre les stalagmites qui accompagnent notre progression. Le passage, discrètement mais utilement délimité, nous conduit à une salle terminale où les gours trônent. Sur le retour nous ferons un détour par une galerie transversale où le zigzag entre concrétions est toujours d’actualité mais à 4 pattes cette fois ci. Des excentriques gardent le fond de la galerie. Nous ressortons rapidement et la remontée sera plus zen. Un grand merci à Théo pour nous avoir accompagnés et fait découvrir cette petite grotte bien sympathique et à M. Météo pour avoir tenu ses promesses.

Samedi 4 mai : FORÊT DE CHAMPFROMIER
Champfromier (Ain)
Participants : Ghislain Lancel, Nida, et Thierry Tournier
Toune : Rendez-vous à 13 heures sur le pont d’Enfer à Champfromier. J’embarque Ghislain dans le Toy et filons direction l’Auger par la route des Avalanches. Nous franchissons tant bien que mal un premier névé, puis vu la quantité de neige, continuons à pied jusqu’à l’embranchement du chemin de la Biche. Nous sommes étonnés par la quantité de neige et la qualité des pistes encore damées. De ce point-ci nous coupons à travers bois en suivant l’indication du GPS qui doit théoriquement nous mené droit sur le FC28. Banco, après 10 minutes de progression dans un sous-bois recouvert de près de 1,50m de neige, nous tombons dessus. Photos et prises de coordonnées. La suite se révèle plus délicate, sachant que les coordonnées inscrites sur les topos des FC27 et 29 sont fausses (elles nous envoient sur la région de la Biche), nous nous fiions au pointage que Michel Gallice avait fait sur une carte IGN. Une heure à tourner en rond, sur une neige tantôt dure, tantôt nous laissant croire que nous passons à travers. Le doute s’installe et je commence à me demander si ce ne serait pas le pointage qui serait faux et non pas les coordonnées. Mais dans mes lointains souvenirs, il me semblait que ces deux trous n’étaient pas très éloignés du chemin qui mène au Cotin. Je décide donc de me rapprocher de la route et re-bingo, en plein dessus. Vu la circonférence du trou avec ses abord enneigés, il aurait été vexant de rentrer bredouille. Retour à la Chandelette pour transférer les photos de Guislain sur ma clef USB et la traditionnelle tarte aux pommes de Marie-Claude. En soirée conversion des coordonnées en UTM et Lambert II étendue, et correction des coordonnées dans la base de données de l’inventaire.

Samedi 4 mai : GROTTE DE SUR LA COTE
St Alban (Ain)
Participants : Isa, Julie, Lulu, Loic, Valentin.
Julie : Prospection et désob… Pas possible, il pleut! Grotte avec de la marche d’approche, pas possible il pleut… Cavité avec un puits d’entrée à équiper pendant que mes petits camarades se trempent dehors… Pas possible, il pleut… Décidément, il va falloir faire un bon tri pour cette sortie du samedi! Notre choix se portera sur 2 petites cavités du pays Cerdonnais: la grotte de Grande Côte (St Alban) et la grotte de la Tière (Cerdon). Sans trop d’hésitation nous retrouvons le parking le plus proche de la cavité. Après avoir joué au matador et avoir vu Loïc enfoncer ses mains dans de la déjection bovine fumante (décidemment le retour du «suppo» est particulier…), nous gagnons sans difficulté la cavité. Merci Lulu pour les bons souvenirs. Après le P7 non loin de l’entrée, nous prenons pied dans une salle de dimension moyenne. Notre chemin continuera par une petite chatière qui précède un mignonet méandre ponctué de quelques sympathiques concrétions! L’étroiture finale entreprise, nous pouvons faire demi-tour. Loic se propose de remonter le P7 et de redescendre son kit de nourriture pour que nous puissions manger à l’abri… Ha oui, tiens d’ailleurs, qui s’est occupé du sac…  Ha ba personne… Tant pis, nous mangerons dehors. Nous nous gavons de bonbons et repartons direction la grotte de la Tière.

Samedi 4 mai : GROTTE DE LA THIERE
Cerdon (Ain)
Participants : Isa, Julie, Lulu, Loic, Valentin.
Julie : Petit tour rapide dans cette cavité que je redécouvre très humide. Quelques rares petits rhinos ponctuent le cheminement. La dernière salle et ses 3 colonnes est toujours aussi agréable à revoir. Au retour nous croiserons quelques royerellas.
Rejoint au LaserGame par: Cécile, Antoine, Joelle, Nicolas, Françoise et Jean-François Chastel.
Une petite douche, un bon lavage de cheveux (merci Valentinou) et ça repart! Tout le monde est jeté dans le noir avec comme mission de débusquer l’équipe adverse. Isa sympathisera rapidement avec la personne qui donne les consignes! Avec 2 partis en tête de classement c’est Valentinou, heu, Ulysse 31, qui gagne haut les mains!

Mercredi 8 au dimanche 12 mai: CAMP DANS LE GARD
Participants : SDNO: Julie, Isa. Vulcain: Nathalie Duverlie. SCMJCB: Franck, Magalie, Gibus, Jérome, Ksénia, Bruno Moiret, Christophe. SC Semine: Jean- Jacques, Sylvain, Dédée, Emilie, Ludo. GSHL: Théo.
Mercredi 8 : AVEN DES OUBLIS. Matin.
Participants: Isa, Julie, Magalie, Nath, Dédée, Sylvain, Bruno. TPST: 3h.
GORGES DES CONCLUSES. Après midi. Amont et aval du Portail.
Participants : Magalie, Julie, Isa, Nath, Dédée, Emilie, Sylvain, Bruno, Jérome.
Jeudi 9 : AVEN DU CAMELIE. GROTTE-AVEN DE PEYRE HAUTE
Participants : Isa, Julie, Magalie, Nath, Dédée, Bruno. TPST: 5h.
Vendredi 10 : TRAVERSEE GREGOIRE-GROTTE AUX FEES
Participants : Julie, Isa, Nath, Magalie, Bruno, Sylvain, Ludo, Christophe, Jean-Jacques.
TPST: 9h30 à 11h30.
Samedi 11 : GROTTE DE LA TOUSSAINT.Matin.
Participants : Julie, Isa, Magalie, Nath, Dédée, Sylvain, Ludo, Jean-Jacques, Christophe, Gibus, Emilie, Franck. TPST: 2h30.
GROTTE DES COMBES. Après midi.
Participants : Julie, Magalie, Bruno, Jean-Jacques, Sylvain, Franck, Guide : Pascal M. TPST: 1h45.

Vendredi 17 au lundi 20 mai : 50 ANS DE LA FFS
Millau (Aveyron)
Participants SDNO : Marc, Flo, Joelle, Isa, Julie, Bix, Lulu, Toutoune.
Lulu : Pour l’occasion, nous avons emprunté un véhicule prêté gracieusement par la ville. Un Traffic peint avec des publicités de commerçants d’Oyonnax. Il y en a une qui va faire fureur à Millau, fief de José Bové et justement invité du congrès: c’est la grande pub arrière signée Mc Donald! Nous arrivons de nuit et nous trompons un peu de camping. Nous nous en allons discrètement au petit matin. Il y a beaucoup de monde. Julie descend la grande tyrolienne. Joelle, Nicolas, Marc et Flo vont assister à l’AG. Nous allons visiter quelques grottes touristiques du coin. Au bout du deuxième jour, la pluie fait monter la rivière et notre camping prend l’eau. Nous décidons de rentrer à la maison.

Mercredi 12 Juin : PROSPECTION BOIS DES MILLIERES
Charix (Ain)
Participants : Lulu, Isa
Lulu : Nous localisons les trous connus au GPS, puis nous prospectons entre le «trou qu'on a pas trouvé» et le gouffre des Millières. Rien trouvé …

Samedi 15 juin : CHATEAU DE DORTAN
Dortan (Ain)
Participants: SDNO: Lulu, Julie, Isa, Jean-Luc Gabet. LPO: Céline, Véronique, Robin.
Lulu : Après avoir passé la journée avec le club de Bellegarde, vers Fort l’Ecluse, pour un jeu, nous allons compter les chauves-souris. Il ne reste vraiment peu de chiros dans le château, dont les abords sont dans un état d’abandon inquiétant.

Mercredi 19 juin : GOUFFRE DU BOIS DES MILLIERES
Charix (Ain)
Participants : Isa, Lulu.
Lulu : Nous enlevons les troncs d’arbre pourris qui cachent le gouffre. Je rééquipe le puits et j’attends Isa en bas. Il y a une couleuvre à collier un peu morte, dont la peau laisse apparaitre le squelette. J’attends qu’Isa ai fait le tour du propriétaire pour lui en parler. Une fois dehors, nous sécurisons l’entrée avec du barbelé et du scotch-light.

Samedi 22 juin : TROU qui MOUSSE
Cornod (Jura)
Participants : Julie, Isa, Lulu.
Lulu : Nous allons prospecter dans le bois moussu qui prolonge le trou de la Roche Garot. J’avais déjà commencé cette prospection avec Véro Narcisse la semaine précédente. Nous avions été agressés par une horde de tiques. Le lapiaz couvert est très intéressant. Julie trouve un beau cirque rocheux au sommet d’un ancien lit de rivière. Deux entrées méritent une désobstruction.

Samedi 29 juin : GOUFFRE VINCENT
Dortan (Ain)
Participants : Journées Ecole Départementale de Spéléologie: Julie

Dimanche 30 juin : GROTTE DES FORGES
Moirans (Jura)
Participants : Journées EDS: Julie, Loic, Isa, Cécile, Joelle, Nicolas.

Vendredi 28 juin au dimanche 7 juillet : STAGE NATIONAL PLONGEE SOUTERRAINE
Gréalou (Lot)
Participants : Initiateur stagiaire: Laurent Chalvet, Philippe Bertocchio, Damien Vignol. Moniteur Stagiaire: David Bianzani. Initiateur: Carlos Placido (Mowgli), Michel Ribeira (Yoopie). Moniteur: Frederic Martin. Instructeur: Philippe Brunet, Christian Locatelli (Lulu). Stagiaires: Jérôme Hontarrede, Eric Masliah, Loic Perrouelle, Philippe Erhart, Emmanuel Ruiz, Tristan Gode, Romain Roure.
Lulu : Je pars vers 11h d’Oyonnax, pour récupérer Mowgli à la FFS. Le temps de préparer et charger le matériel, nous partons vers 16H. Pluie au programme, la voiture est chargée et la remorque du compresseur nous freine. Nous arrivons sur place vers 21h, et nous mangeons avant de décharger le matériel. Fred et Philippe sont déjà sur place. Les lits sont les bienvenus. Samedi 29: Journée consacrée aux cadres stagiaires.
Dimanche 30 : Le Ressel: Plongée d’évaluation, contrôle des cadres stagiaires, qui eux, contrôlent  les stagiaires.
Lundi 1 : Le Ressel: Exercice stagiaires, surveillance de l’encadrement.
Mardi 2 : Cunhac: Cadre : Laurent, Lulu.
Romain: Objectif Equipement et gestion de deux relais (4l). Nous progressons jusqu'à l'étiquette 50 où je dépose mon 1er relais et commence à équiper. Au bout de 25m, je rejoins le fil principal et pose mon second relais. Nous croiserons des gardons jusqu'à 200m et nous nous engagerons jusqu'au 220m. La visibilité est laiteuse, je n'aurais pas le plaisir de voir le puits. Déséquipement sur le retour.TPST: 66 min. Prof : 12,9m
Mercredi 3 : Font del Truffe: Belle journée, exercice de relais et fil dans le S1. Cadre : Lulu. Romain : Objectif : Equipement. Terrible erreur que celle de ne pas avoir pris de relais pour cette cavité extraordinaire!!! Nous passerons le S1 et jetterons un coup d’œil au S2. Entre deux j'aurais même droit à un cours spécial sur comment remplir une stab à la bouche quand l'inflateur déconne! Lulu me ficellera dans la vasque d'entrée, histoire de travailler les manip' du matin. TPST: 34min. Prof : 14m.
Jeudi 4: Font del Truffe: Exercices dans le premier siphon.
Vendredi 5 : Gouffre de Cabouy: Exercice fil en profondeur.
Samedi 6 : Trou Madame: Journée «barnum» pour les stagiaires, qui doivent porter des blocs dans les siphons afin que Romain puisse faire un tour dans le S4. Mission bien remplie. Mon stagiaire Eric récupère le dernier relais de 150m, mais va se promener jusqu’à 270m.
Dimanche 7 : Mowgli fait plonger Audrey, la responsable du gîte. Puis après un repas, nous chargeons nos affaires et la remorque du compresseur. Retour sans problème.