NEWS

 


Retrouver toutes nos infos :

- sur notre page Facebook. 


Et sur notre compte Twitter. 

Bienvenue sur le site internet d'Hélène SANDRAGNÉ & Patrick FRANCOIS.
Bandeau Narbonne 3.jpg

COMITE DE SOUTIEN

VIDEO

L'outrance et la panique des « Elus responsables »

Hélène Sandragné et Patrick François, candidats de la Majorité départementale sur le canton de Narbonne 3, communiquent :

 

L'attitude des candidats « Elus responsables » entre les deux tours des élections départementales révèle un comportement de candidats aux abois. Relégués à la troisième place du premier tour, alors qu'ils escomptaient caracoler en tête du scrutin, M. César et Mme Teggour ont décidé de manier l'outrance à l'égard des candidats de la majorité départementale. Mais cette attitude est l'évident reflet de leur grand état de panique.

 

En effet, comment M. César et Mme Teggour, qui semblent déjà avoir abandonné la casaque « Elus responsables » pour revenir au label « Nouveau Narbonne », pourraient être crédibles dans la critique portée contre les nombreuses réalisations dont a bénéficié Narbonne-Plage ces dernières années.

 

Effectivement beaucoup a été fait depuis six ans, alors que rien ou presque n'avait été entrepris pendant le long règne de Nouveau Narbonne entre 1971 et 2008. On ne va pas énumérer ici tout ce qui a contribué à la transformation de la station littorale de Narbonne, devenue un véritable quartier de la ville avec ses 2 500 habitants permanents : front de mer, salle polyvalente, réfection des rues, rénovation de l'école Gaston Bonheur, police municipale à demeure, accessibilité de la plage aux handicapés, nombreux services à la population...

 

Alors M. César peut bien proférer ses outrances, parler de réalisations alors que son bilan c’est zéro pointé depuis 1 an, affirmer sans vergogne que « rien n'a été fait » et il sait ce que ne rien faire veut dire ; ses paroles fielleuses vont se heurter à une réalité que les habitants de Narbonne-Plage constatent chaque jour dans leur environnement.

 

De même, qui permettra que M. César et « Nouveau Narbonne » puissent revendiquer la paternité du projet de clinique du psoriasis (avec sa centaine d'emplois potentiels) lancé sous le mandat de Jacques Bascou ? Il ne suffit pas d'apposer une signature sous un acte notarié pour prétendre à cette paternité dans un dossier travaillé de longue date.

 

Non, les habitants de Narbonne-Plage voient malheureusement que, depuis un an, l'effort entrepris pour embellir et aménager leur quartier a été stoppé net par ceux-là même qui, à trois jours d'une élection, voudraient donner des leçons de gouvernance à un élu présent quasiment au quotidien sur Narbonne Plage, depuis plus de quatre ans. Pour que M César puisse écrire que Patrick François n’a pas été vu sur Narbonne Plage, il faut croire que M César n’y est pas souvent, lui.

 

La réalité c'est que M. César et Mme Teggour, comme tous les candidats de Nouveau Narbonne, y compris leur leader M. Mouly, vivent depuis dimanche soir dans un grand état de panique. Un an à peine après leur élection à la mairie, les électeurs narbonnais ont déjà sanctionné leur inaction et leur manque de vision pour la ville et le territoire, qu'ils ont voulu masquer par de la poudre au yeux. A trop vouloir tromper son monde cela finit par se voir... et vite !

 

Dimanche, les Narbonnaises et les Narbonnais sanctionneront ces comportements d'élus irresponsables.

 

Un choix des plus simples entre des incompétents testostérones N.N., des incompétents fantômes FN, le programme l’efficacité et les valeurs humanistes et républicaine d’Hélène et de Patrick.

Au premier tour 30 % des électeurs ont voté pour nous et nous ont placé en tête je leur dis un grand merci et je leur demande de nous renouveler leur confiance. Je voudrais m’adresser à présent à ceux qui n’ont pas encore voté pour nous et voici ce que je voudrais leur dire :


Vous avez à choisir dimanche entre :

- L’incompétence

- Le train fantôme

- L’efficacité


Premier choix : l’incompétence

Oui Des candidats de droite incompétents (qui entre 2 tours changent de nom pour revenir à NN dés fois que cela marcherait mieux avec une appartenance   un peu plus floue…)ils en pensent quoi l’ump et l’udi ne seraient-ils pas les dindons de la farce..abandonnés en milieu de campagne..enfin ce n’est pas vraiment notre problème.


Des incompétents qui ne font pas la différence entre les compétences du conseil général et celles de la mairie et qui mélangent tout, parlant du port (compétence mairie), de la clinique du psoriasis (compétence mairie et en plus élaboré par l’ancienne municipalité, mis en veilleuse pdt 1 an et sorti des cartons 3 jours avant les éléctions et ils ont fait quoi pendant 1 an ?) ils ne savent pas où s’arrête la route départementale  et où commence la communale..bonjour les travaux de voiries à venir..incompétents,  je persiste , on change la vocation d’une salle,  on modifieunilatérament le plan de financement et on s’étonne  de ne pas avoir de réponse à une demande de subventions alors que le budget ne pourra être  voté que par le nouveau conseil départemental..


Ils avaient un an pour prouver aux habitants de narbonne plage que l’avenir de la station les intéressaient et ils n’ont rien fait, pire ils ont tout arrêt.


Et je continue, ne pas savoir que les clauses sociales sont déjà dans les marchés publics et que la loi ,je dis bien la loi interdit de privilégier les  entreprises locales … ils veulent quoi ?,casser les marchés publics et retarder tous les projets ?..

Bref zappons sur ces gesticulations testotéronées de fin de campagne…


Et je dis juste  aux électeurs vous voulez être représentés par des personnes qui n’y comprennent rien ?



Deuxième choix : le train fantôme


Le front national et ses candidats,  des candidats fantômes , des hommes et des femmes de paille,qui ne portent aucun projet, aucun  programme, hormis celui de faire disparaitre    l’existant, surtout  au détriment de ceux qui en ont le plus besoin, bref une politique de la terre brûlée qui détruit tout et  ne propose rien, c’est ambitieux comme programme et cela va surement aider les gens dans leur quotidien…

Et je ne parle même pas de du rejet de l’autre et de l’exclusion qui fondent leur absence de projet..




Un dernier choix : l’efficacité

Les candidats de gauche ,nous, nous qui portons un projet structuré, des actions concrétes, réalisables, appartenant à une majorité  qui nous permettra de les mettre en œuvre.


Des actions fondées sur des idéaux républicains de justice sociale, de solidarité, d’honnêteté, de respect de l’autre, de ses différences, de ses difficultés. Oui on peut faire de la politique en croyant à tout cela et en étant à l’écoute des gens, nous l’avons déjà fait.


Notre projet  concrétise  tout cela:

Le soutien aux maisons de services publics et aux maisons de santé.


Le soutien aux jeunes en formation post bac pour financer leur mutuelle santé.


La défense des droits des femmes, de celles en situation précaire, notamment dans leurs droits à la contraception

l’augmentation des habilitations sociales dans les ehpad parce que beaucoup de retraités ont de faibles revenus et qu’il faut les aider.

le développement des circuits courts.


des élus aux indemnités diminuées et liées à leur assiduité

la participation citoyenne par des budgets participatifs dans la culture, le sport, la jeunesse et la création du conseil cantonal de concertation.


La parole aux jeunes avec la mise en place du conseil départemental des jeunes…

et j’arrête là..cela suffit pour montrer que notre projet tient la route et que nous devons être choisis par les électeurs  parce qu’ils  doivent être convaincus qu’en votant pour nous c’est d’abord à eux qu’ils pensent.



Hélène Sandragné

PS.jpg

L'INDEPENDANT 30 MARS 2015


MIDI LIBRE 30 MARS 2015


NARBONNE 3 31 MARS.jpg

MIDI LIBRE 31 MARS 2015


helene.jpg
patrick.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com