Soignez-vous..........


Le Club a signé un partenariat avec l'IDHEO.
 
Vous bénéficiez de tarifs préférentiels, n'hésitez pas à consulter.

Veilles de Matchs !!!

•Conduite à tenir :
- Ne pas consommer d'alcool la veille.
- Faire une bonne nuit de sommeil.
- Déjeuner à 11h (crudités / jambon ou viande ou poisson / pâtes ou riz ou purée / yahourt, fruit)
- Eau minérale
+ d'infos dans la rubrique "Hygiène et Santé"

Infos Effectif


Absents:

Blessés:
 
Suspendus:
 
Repos/En reprise:


 
En cas d'absence ou retard (ou toute autre info), merci de vous adresser directement au responsable de l'équipe dans laquelle vous êtes convoqués. Merci
INFO ARBITRAGE: Pour toutes questions relatives à l'arbitrage, Merci de contacter Sylvain CONFOLANT au 06.61.88.21.42
INFO ARBITRAGE: Pour toutes questions relatives à l'arbitrage, Merci de contacter Sylvain CONFOLANT au 06.61.88.21.42

Plan de reprise après une longue blessure


Voici un plan détaillé de 8 semaines permettant d'amener un joueur revenant de blessure importante ou d'une longue coupure à  un niveau correct afin de l'intégrer dans le groupe à  l'entraînement.

Semaine 1 :

    * jour 1 : 20' footing
    * jour 2 : 25' footing
    * jour 3 : 30' footing

Semaine 2:

    * jour 1: 30' footing
    * jour 2: 20' footing + 7x100m à  5" plus vite au 100m que la vitesse footing + récup 100m footing
    * jour 3: 40' footing

Semaine 3:

    * jour 1: 30' footing + 7x100m recup 100m footing (vitesse idem +5")
    * jour 2: 15' footing + circuit-training: 30m slalom avec ballon + 30m footing + 30m sauts cloche pied en décalé (pied gauche-pied droit) + 30m footing + 30m vitesse avec slalom et changement de direction + 30m footing + 3 séries de abdos-gainage + retour au début du circuit et ainsi de suite. ll faut faire 2 séries de 7' de circuit-training entre les 2 séries récup.3' (hydratation-étirements)
    * jour 3: 40' footing

Semaine 4:

    * jour 1: 30' footing + 5x100m recup 100m footing + 3 X 50m même vitesse mais avec conduite de balle (vitesse idem +5"
    * jour 2: 15' footing + circuit-training: 30m slalom avec ballon + 30m footing + 30m sauts pieds joints par dessus des plots avec des hauteurs différentes + 30m footing + 30m vitesse avec slalom et changement de direction + 30m footing + 3 séries de abdos-gainage + retour au début du circuit et ainsi de suite. ll faut faire 2 séries de 8' de circuit-training entre les 2 séries récup.3' (hydratation-étirements)
    * jour 3: 40' footing

Semaine 5:

    * jour 1: 30' footing + 5x100m recup 100m footing + 5 X 50m même vitesse mais avec conduite de balle (vitesse idem +5"
    * jour 2: 15' footing + circuit-training: 30m slalom avec ballon + 30m footing + 30m sauts cloche pied (droit-gauche)+ 30m footing + 30m vitesse avec slalom et changement de direction + 30m footing + 3 séries de abdos-gainage + retour au début du circuit et ainsi de suite. ll faut faire 3 séries de 6' de circuit-training entre les 2 séries récup.3' (hydratation-étirements)
    * jour 3: 40' footing

Semaine 6:

    * jour 1: 30' footing + 3x100m recup 100m footing + 10 X 50m même vitesse mais avec conduite de balle (vitesse idem +5"
    * jour 2: 15' footing + circuit-training: 100m slalom avec ballon + 50m footing + 30m sauts pieds joints par dessus des plots avec des hauteurs différentes + 30m footing + 30m vitesse avec slalom et changement de direction + 30m footing + 3 séries de abdos-gainage + retour au début du circuit et ainsi de suite. ll faut faire 3 séries de 8' de circuit-training entre les 2 séries récup.3' (hydratation-étirements)
    * jour 3: 40' footing

Semaine 7:

    * jour 1: 30' footing + 5x100m recup 100m footing + 10 X 50m même vitesse mais avec conduite de balle (vitesse idem +5")
    * jour 2: 15' footing + circuit-training: 100m slalom avec ballon + 50m footing + 30m sauts pieds joints par dessus des plots avec des hauteurs différentes et finir par 2 cloche pied (droit-gauche) + 30m footing + 30m vitesse avec slalom et changement de direction + 30m footing + 3 séries de abdos-gainage + retour au début du circuit et ainsi de suite. ll faut faire 2 séries de 12' de circuit-training entre les 2 séries récup.3' (hydratation-étirements)
    * jour 3: 40' footing

Semaine 8:

    * jour 1: 30' footing + 5x100m recup 100m footing + 10 X 50m même vitesse mais avec conduite de balle (vitesse idem +5")
    * jour 2: 15' footing + circuit-training: 100m slalom avec ballon + 50m footing + 30m sauts pieds joints par dessus des plots avec des hauteurs différentes et cloche pied (droit-gauche) + 30m footing + 30m vitesse avec slalom et changement de direction + 30m footing + 3 séries de abdos-gainage + retour au début du circuit et ainsi de suite. ll faut faire 3 séries de 10' de circuit-training entre les 2 séries récup.4' (hydratation-étirements)
    * jour 3: 40' footing

Les différentes blessures du Footballeur

LES ACCIDENTS MUSCULAIRES ©


1) La Contracture
Le muscle ne retrouve pas sa longueur initiale après un exercice, d'où douleur. C'est la conséquence d'une activité anormale ou exagérée du muscle. Il n'y a pas de lésion. Elle n'arrive pas pendant l'entraînement (mais une heure ou deux après ou le lendemain matin).
Thérapie : chaleur, massage et repos.


2) La Crampe
Elle intervient pendant l'effort. Son origine est métabolique et due à l'accumulation de déchets au niveau du muscle insuffisamment irrigué.
Thérapie : Mise en extension forcée du mollet. S'il s'agit d'un autre muscle et en dehors d'une musculation spécifique, ce n'est pas une crampe, donc : ne pas manipuler.


3) L'Elongation
Elle intervient au cours de l'exercice. Généralement ce n'est pas une douleur très importante. Impression d'étirement du muscle qui n'implique pas l'arrêt de l'effort mais simplement sa limitation. Il n'y a pas de gros dégâts anatomiques. C'est l'inverse de la contracture, le muscle a été au delà de ses possibilités d'étirement.
Thérapie : Repos, pas de massage ; plutôt de la glace, et faire, si possible, de la physiothérapie. La guérison intervient entre 4 et 7 jours.


4) Le Claquage
C'est la lésion d'un certain nombre de fibres musculaires. Il y a dégâts anatomiques. Classiquement son apparition est brutale et on la ressent en plein effort. Elle contraint à une interruption immédiate de l'activité. Le diagnostic est souvent évident, l'individu étant coupé en plein effort. Il arrive néanmoins que le claquage intervienne en deux temps : c'est le cas de l'athlète continuant son effort sur une élongation préalable ce qui va entraîner un claquage. D'où l'obligation de se reposer dès l'apparition de la moindre gêne musculaire en cours d'exercice. C'est un signal d'alarme qu'il est indispensable de respecter. Toute douleur qui persiste huit jours après sa survenue, signifie que l'on avait affaire à un claquage.
Le claquage touche le plus souvent les ischio-jambiers mais peut survenir sur n'importe quel muscle, notamment le quadriceps crural et les jumeaux.
La Déchirure
Le muscle peut parfois se rompre totalement, c'est la déchirure musculaire qui est un accident très grave devant parfois être opéré. Le claquage est du à un dépassement des possibilités physiologiques du muscle. Dépassement souvent causé par un geste incorrect en particulier dans son amplitude.(exemple : le sprinter qui va "tracter" et être en lordose lombaire ; ce qui implique une charge de travail trop importante incombant aux ischios).
Thérapie : Appliquer de la glace ou du froid immédiatement. Eviter surtout toute manipulation et faire un examen très sérieux par un médecin sportif.

LE FROID POUR SOIGNER, LE FROID POUR RÉCUPÉRER

Appliquer du froid sur une blessure ou un traumatisme est presque un réflexe dans les milieux sportifs.
Au-delà du soulagement et de l’effet parfois « magique » de l’éponge glacée, quels sont , aujourd’hui , les mécanismes, les limites et les perspectives de la cryothérapie ?

Les effets positifs du froid
Le froid est efficace en phase aiguë d’une blessure, il favorise une diminution de l’hémorragie et de l’œdème suite à un traumatisme. L’application de glace provoque une vasoconstriction des vaisseaux sanguins, le métabolisme cellulaire est ralenti et l’on observe une baisse de la production de déchets métaboliques et autres toxines. Le froid protège les tissus des effets produits par la réaction inflammatoire. Enfin l’abaissement de la température provoque localement une sorte d’anesthésie qui explique le soulagement ressenti lors du glaçage de la partie endolorie.
Par contre, le froid n’est pas recommandé lors d’inflammations chroniques.

 

Les Points de Coté ©

Le point de coté apparaît en plein effort et est le plus souvent bénin. Encore faut-il faire la distinction avec les douleurs évocatrices d'une urgence médicale (appendicite, péritonite, infarctus du myocarde, etc.

La localisation des points de côtés est variée. On distingue :
- les points claviculaires (droits ou gauches) ;
- les points sous les côtes (droits ou gauches) ;
- les points à l'estomac.

QUELLES EN SONT LES CAUSES ?

Le point de côté claviculaires.
L'explication serait d'origine circulatoire : le foie (à droite) ou la rate (à gauche), gorgés de sang, perturberaient la mécanique respiratoire du diaphragme. La douleur se projetterait alors en arrière de la clavicule.
D'autres sources évoquent une souffrance du muscle diaphragmatique, trop sollicité par les efforts respiratoires durant l'exercice.

Le point sous les côtes.
La douleur peut être expliquée par une surcharge sanguine au niveau du foie (à droite) ou de la rate (à gauche). Mais ici, elle ne se projette pas vers les clavicules.
Le point à l'estomac.
Les douleurs peuvent être d'origine intestinale, par dilatation de gaz au niveau du gros intestin. Elles sont ressenties à droite ou à gauche, au niveau des coudes que fait le gros intestin dans l'abdomen. Cette dilatation douloureuse est liée à une paralysie du tube digestif, par manque de sang (ischémie) lors de l'effort.
D'autres facteurs, liés à l'alimentation, peuvent également entrer en compte.



COMMENT EVITER LE POINT DE COTE ?


En cas de points claviculaires.
Comprimez votre foie avec la main et inclinez-vous à droite en soufflant. Faites la même chose, pour la rate, du côté gauche. Le "point de côté" doit alors disparaître. En l'absence d'amélioration, consultez votre médecin pour avis.

En cas de points sous les côtes.
Dans le cas des points de côtés par surcharge sanguine (foie ou rate) : arrêtez de courir ou ralentissez l'allure, faites quelques expirations profondes et la gêne devrait disparaître. Si elle persiste au repos, consultez un médecin en urgence, afin d'éliminer un possible infarctus du myocarde débutant.

 

STRAPPING PREVENTIF DE LA CHEVILLE

Pour ceux qui souhaitent se protéger les chevilles avec un strap, vous pouvez cliquer sur ces liens pour découvrir les différentes étapes à respecter pour un efficacité maximale (mais rien ne remplace le savoir-faire des professionnels de santé)

Vidéo

Photos

 

Conduite à tenir pour réussir sa saison.

INTERSAISON

a) Pour être en meilleure situation pour la reprise des entraînements après l'intersaison, courir chaque semaine 3 fois 20 minutes ou suivre votre programme de reprise.

b) Consulter son dentiste afin de s'assurer de l'absence de carie(s). Les caries provoque les tendinites, les élongations ou les claquages.

2) ENTRAINEMENTS

a) Lors de chaque entraînement, se munir d'une bouteille d'eau d'un litre.

d) Boire avant, pendant et après l'entraînement car cela compense les pertes hydriques et favorise l'élimination des déchets.

c) Prendre une barre de céréales.

3) VEILLE DE MATCH

a) Ne pas prendre de repas copieux ou lourd à digérer et ne pas consommer d’alcool.

b) ne pas sortir le soir et se coucher vers 22 heures 30, le sommeil entre 22 heures et 2 heure étant le plus profitable et le plus réparateur.

4) EQUILIBRE ALIMENTAIRE ET DIETETIQUE

* Les éléments indispensables à la performance sportive sont :

a) Les Glucides qui se trouvent dans les produits sucrés : féculents, pomme de terre, pâtes, riz et qui ont pour rôle l'Energie Musculaire.

b) Les Protides qui se trouvent dans la viance, les oeufs, le poisson et qui ont pour rôle la Constitution des Cellules et des Muscles.

c) Les Lipides qui se trouvent dans la graisse animale et la graisse végétale et qui ont pour rôle l'Energie Calorifique et la Constitution des Cellules.

* Exemple de menu équilibré :

Entrée : Crudités.

Plat principal : Viandes, Oeufs, Poisson.

Garnitures : Féculents, Légumes, Céréales.

Entremet : Fromage, Yaourt.

Dessert : Fruits Crus.

* A éviter : Sodas, Tabac, Alcool.


Le Sportif et les Dents


LES DENTS ... D'ACHILLE

Iriez-vous chercher dans une dent la cause de votre tendinite ?

Dans un déséquilibre de votre mâchoire, une douleur articulaire ?

Pourtant, c'est quelque fois dans la bouche que siège l'origine du mal qui taraude le coureur.

Avant d'entrer dans le détail de notre propos, il faut savoir que les dents sont reliées à tous nos organes vitaux. Cela signifie qu'elles sont des portes d'entrée aux différentes affections du corps. Une infection peut se diffuser dans l'ensemble de l'organisme, en passant par le nerf qui se trouve à l'intérieur de chaque dent. C'est ce que l'on appelle les infections focales. Elles peuvent survenir au niveau du cœur, du rein, des yeux, mais aussi des articulations et des muscles.

Exemple : une personne qui a des infections dentaires risque plus l'infarctus qu'une autre.


De la fatigue ...

C'est pour cette raison que ces infections peuvent retenir sur les performances sportives et entraîner notamment une asthénie, une fatigue musculaire. Tous les chirurgiens dentistes et les médecins du sport le confirment. On a constaté qu'en supprimant toute infection dentaire, des problèmes de fatigue disparaissaient. Et il est prouvé qu'il y a une relation de cause à effet directe entre l'infection dentaire et la fatigue musculaire.


... à l'équilibre

Autre élément fondamental, l'articulation des mâchoires est la première articulation mobile du corps. Elle permet l'emboîtement des dents et détermine l'équilibre de toutes les autres articulations. Une mâchoire qui n'est pas équilibrée, des dents qui ne s'emboîtent pas parfaitement, cela peut provoquer des tensions musculaires, au niveau des vertèbres cervicales, de la colonne vertébrale, qui peuvent descendre jusqu'aux hanches, voire jusqu'aux pieds. En fait, le centre de gravité du corps peut être dévié à partir de l'articulation de la mâchoire si celle-ci présente un défaut. L'emboîtement harmonieux des dents, ce que les dentistes appellent l'occlusion, conditionne l'équilibre du squelette.

Lorsque l'on ferme la bouche et que l'on serre les dents, les dents se touchent en même temps, de façon harmonieuse, et reposent les unes sur les autres. Une dent se pose d'un dixième de millimètre avant les autres et l'on a une déviation de la mâchoire qui peut provoquer un trouble de l'équilibre du squelette et entraîner des défauts de posture.

De même, une dent extraite non remplacée va induire des mouvements des autres dents et entraîner une dysharmonie de l'emboîtement. Une fois que le centre de gravité est dévié, on note des répercussions sur les muscles, les tendons et les articulations : contractures, tendinites, autant d'affections que connaissent bien les sportifs.

D'ailleurs, l'une des fonctions principales de l'orthodontie, au-delà de tout caractère esthétique, est de rétablir cet emboîtement idéal des dents. C'est pour cette raison que de nombreux sportifs de haut niveau portent des appareils dentaires orthodontiques. On avait ainsi constaté que dans l'équipe de France junior de tennis, les performances sportives étaient meilleures chez les joueurs qui avaient un bon équilibre de la mâchoire.

On corrige les déséquilibres de l'articulation de la mâchoire des sportifs pour avoir un meilleur équilibre du squelette dans son ensemble qui permettra d'optimiser les performances. Ronaldo, le grand footballeur, a ainsi porté à l'âge adulte un appareil dentaire, ce qui avait fait sourire tout le monde.


Le bruxisme

Autre trouble important, le bruxisme, que l'on appelle plus communément le grincement des dents. Cette pathologie apparaît dès l'adolescence.

La vie moderne conditionne bien plus qu'auparavant, parce qu'elle est particulièrement stressante, au bruxisme. Les dents sont ainsi usées prématurément car les mâchoires sont faites pour mastiquer pendant la durée des repas. Or les personnes qui grincent des dents font travailler leurs mâchoires toutes les nuits, pendant qu'elles dorment et aussi, fréquemment, lors d'efforts sportifs. Le bruxisme provoque des douleurs articulaires importantes et les muscles cervicaux se contractent anormalement. Les personnes qui grincent des dents peuvent porter une gouttière en silicone. Celle-ci maintient une ouverture d'un demi-millimètre qui met automatiquement les muscles au repos et interrompt, dans le même temps, l'usure prématurée des dents. Cette gouttière peut être portée pendant une activité sportive par ceux qui serrent les dents pendant l'effort.


Une infection sans symptôme

Face à ces constats, que demander à son dentiste ? Quelles précautions prendre ?

Une radio panoramique donne une vision de l'ensemble des dents et des maxillaires et l'on peut détecter les problèmes dentaires responsables d'infections de l'organisme, comme les infections des racines, qui surviennent en général à la suite de dévitalisations incomplètes. Cette recherche est très importante chez les sportifs.

Il faut savoir que ces infections dentaires évoluent au début sans aucun symptôme. Contrairement à une toute petite carie, qui peut faire mal, réagir au chaud et au froid et alerter le patient. Il est conseiller aux joggers, aux sportifs en général, de réaliser une radio panoramique tous les ans pour avoir un dépistage préventif de tout foyer infectieux. C'est d'autant plus intéressant que les traitements à réaliser sont alors légers et assureront, au-delà de toute question de performance sportive, la pérennité des dents.


En revanche, l'idée qui circule parfois, selon laquelle les plombages ont une incidence sur le corps, est totalement fausse. Il n'a jamais été démontré scientifiquement qu'il existait une relation de cause à effet entre les obturations au mercure et les performances sportives.

Ces obturations n'ont également aucune incidence sur la santé globale d'une personne. Sur ce point, il n'y a aucun doute à avoir. De même, les dents qui cassent, les problèmes de gencives douloureuses ne peuvent en aucun cas être la conséquence d'une pratique sportive comme la course à pied.

Si le coureur s'ébrèche les dents, c'est qu'il serre les mâchoires pendant l'effort. C'est typiquement le cas de figure où la gouttière en silicone est indiquée. Mais ce n'est pas le sport lui-même qui est responsable du problème dentaire.


Certains antibiotiques en question

Il est vrai, en revanche, que la prise de certains antibiotiques utilisés pour lutter contre des infections est « nocive » pour les coureurs. Effectivement, certaines familles d'antibiotiques provoquent des troubles musculaires et des tendinites. Mais ces phénomènes ne surviennent que pendant la durée du traitement et cessent très vite après. Ces troubles sont donc très passagers.

Dernier conseil : de même qu'un défaut de l'articulation des mâchoires a des répercussions sur le squelette, une asymétrie, même légère, par exemple une jambe un peu plus courte que l'autre, retentit sur l'équilibre dentaire. Il faut équilibrer cette disparité, grâce au choix des chaussures, quitte à porter une talonnette ou des semelles.


Conclusion, pour être performant, soignez vos dents aussi bien que vos pieds ...

CONVOCATIONS SENIORS

RÉUNION SENIORS À 18H : APÉRO / PRÉPARATION DE LA SAISON 2018/2019


SENIORS "A" : Nantes FCTA

COMPETITION : championnat
DATE : Dimanche 13 mai
STADE : Stade de la Noë Lambert (Nantes)
COUP D'ENVOI : 13h
RDV : 11h15

1. LEHUEDE Mickaël
2. HAMON Boris
3. GRALL Valentin
4.
KEOUA Prosper
5. RUIZ Thomas
6. PETIT Julien
7. GUILLEMINEAU Thomas
8.
DESSE Gwenaël
9. BALTER Henri
10. TURPEAU Mickaël
11. GRALL Bastien
12. MAMBUENI Simba
13. CONNES Sébastien

Entraineur : Joaquim DE MACEDO 06 31 93 04 01

Responsable banc :

Arbitre :

Touche :

Police  Terrain :




****************************************************************************************************

SENIORS "B": Casson

COMPETITION : championnat
DATE : Dimanche 13 mai
STADE : BASSES-LANDES
COUP D'ENVOI : 15h
RDV : 13h45

1. VINET Régis
2.  MAUDET Philippe
3. ADRAGNA Thomas
4. VAILLANT Allan
5. CONFOLANT Sylvain
6. LAGUES Benjamin
7.
ALO Christopher
8. MELLAL Yassine
9. KOUAM Willy
10. OTTRO Cyril
11. LEBEL Yoann
12. LEBEL Laurent
13. BLANCHARD Vincent
14. PETIT Claude


Entraineur : Laurent Lebel - 06 63 99 54 13

Responsable banc : /

Arbitre : Julien Hamon

Touche : Claude Petit

Police Terrain : /



****************************************************************************************************
ce site a été créé sur www.quomodo.com