St Clément Basket 17L'histoire continue ...
Rue du Phare - 17590 St Clément des Baleines
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Actualités Sportive
  |  10/10/2015
 
USV RE : 89
MARMANDE : 77
 
Lieu : Ars en Ré (Salle des Sports) – Spectateurs : 80 – Arbitres : MM. Darrier - Clochard
Mi-temps : 46-39 – Quarts : 18-26 / 28-13 / 18-24 / 25-14
 
USV RE : 28/48 à 2pts – 6/20 à 3pts – 15/23 aux LF – 42 rebonds – 9 balles perdues – 22 fautes
Delmas (15) – Papiyon (11) – Dawson (12) – Olafsson (7) – Beuzelin (5) puis Poiroux – Moulart (4) – Molongo (15) – Albert (5) – Bad...
 
Actualités Sportive
  |  26/09/2015
Lieu : Ars en Ré (Salle des Sports) – Spectateurs : 80 – Arbitres : MM. Talineau – Percher
Mi-temps : 37-33 – Quarts : 17-13 / 20-20 / 18-17 / 12-16
 
USV RE : 18/41 à 2pts – 6/19 à 3pts – 13/22 aux LF – 34 rebonds – 13 balles perdues – 19 fautes
Poiroux (4) – Papiyon (17) – Dawson (13) – Olafsson (4) – Beuzelin (11) puis Moulart – Delmas (13) – Molongo – Albert (1) – Badiane (4)
 
LUCON : 14/30 à 2pts – 6/23 à 3pts – 20/29 aux LF – 40 rebonds – 16 balles perdues – 20 fautes...
 
Actualités Sportive
  |  25/08/2015
Mi-temps : 33-30 – Quart : 15-8 / 17-22 / 14-28 / 16-10
 
USV : 18/34 à 2pts - 5/20 à 3pts - 11/15 auw LF - 23 rebonds - 20 balles perdues - 20 fautes
Poiroux 4 - Moulart 4 - Delmas 8 - Molongo 1 - Papiyon 6 - Charles 2 - Olafsson 11 - Badiane 17 - Beuzelin 9
 
POB : 17/41 à 2pts - 8/14 à 3pts - 10/15 aux Lf - 32 rebonds - 27 balles perdues - 20 fautes
Bruzac 11 - Mourier 6 - Vragar - El Khdar 10 - Kimoto 3 - Boutry B 11 - Meignan - Fortunat 5 - Boulin 4 - Boutry M 8 - Serresse 8...

Phare de re du 26 aout 2015

Phare de Ré

26/08/2015
En mode confrontation
 
 

Mark Dawson débarque à l’USV

À Saint-Clément, c’est le bal des pivots. Paul Harrison, recruté en juin par le club rétais, s’est finalement désisté. Le staff insulaire a trouvé un remplaçant en la personne d’Andreas Schreiber, en provenance de Zornotza Saskibaloi Taldea. Mais, nouveau rebondissement, ce dernier vient de prévenir le club qu’il partait jouer pour Surrey en Angleterre. C’est donc un autre qui arrive Mark Dawson (2,06 m, poste 5-4).
Celui-ci évoluait au Bashkimi Prizren dans le championnat kosovar. Les Insulaires reprennent le chemin de l’entraînement lundi 17 août avant d’attaquer une série de matchs amicaux, qui débutera par la réception du Pays des Olonnes le 25 août, dans la salle d’Arsen- Ré. En effet, durant toute la saison, les Rétais y évolueront cette saison, car le Godinand est en travaux pour mise aux normes. Sud-Ouest 07/08/2015

Phare de Ré du 19 aout 2015

C'est parti pour six semaines de préparation


Les joueurs de Christophe Baufils ont repris le chemin de l'entraînement ...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

© 2020 Saint-Clément Basket 17 - 17590 ST CLEMENT DES BALEINES

Actualités Sportive
  |  10/10/2015
 
USV RE : 89
MARMANDE : 77
 
Lieu : Ars en Ré (Salle des Sports) – Spectateurs : 80 – Arbitres : MM. Darrier - Clochard
Mi-temps : 46-39 – Quarts : 18-26 / 28-13 / 18-24 / 25-14
 
USV RE : 28/48 à 2pts – 6/20 à 3pts – 15/23 aux LF – 42 rebonds – 9 balles perdues – 22 fautes
Delmas (15) – Papiyon (11) – Dawson (12) – Olafsson (7) – Beuzelin (5) puis Poiroux – Moulart (4) – Molongo (15) – Albert (5) – Badiane (15)
 
MARMANDE  : 16/30 à 2pts – 8/22 à 3pts – 21/24 aux LF – 22 rebonds – 12 balles perdues – 23 fautes, 1 joueur éliminé : Traoré 37è
Couret (12) – Tisba (9) – Leveau (10) – Cepulis (19) – Traoré (16) puis Pinasseau (6) – Thomas (3) – Etes – Ramseier (2)
 
Après des matchs amicaux en demi-teinte et deux premiers matchs officiels moyens, les Rétais ont montré un appétit et un sang froid intéressant pour battre une équipe de Marmande en manque de victoire.
 
Après les deux premières journées, ponctuées par autant de victoire, un constat évident sortait du lot, la constance n’était pas au rendez vous, la faute en partie à un banc pas toujours au diapason du cinq majeur. Et ce soir, le coach Baufils peut se sentir rassurer. Car le banc a répondu présent et c’est même lui qui a remis les villageois dans le droit chemin. Alors que les Rétais qui avaient pourtant débuté la partie par deux triples de Delmas et Olafsson tout en dominant le rebond et provoquant les fautes adverses, les mauvaises passes « made in Ré » par trop de précipitations, refont surface et permettent aux Marmandais de limiter la casse. (9-6) et leur permettant même de passer devant par Cépulis qui s’en donne à cœur joie aux lancers francs (12/12 sur le match). La défense prend l’eau et la villageoise cours après le score (18-26).
 
Dawson et Papiyon avec deux fautes chacun, Poiroux blessé, le coach Rétais tente un coup de poker et fait rentrer son banc. Le résultat ne tarde pas à se faire sentir. Badiane contre le tir primé de Cépulis, Albert gobe des précieux rebonds, Moulart distribue les caviars et le tandem Molongo/ Delmas font siffler le cercle. Les Rétais passent alors un 18-4 bien senti (34-30) aux Lot et Garonnais incapable de réagir, obligeant le coach Marmandais à un temps mort pour recadrer ses troupes, mais le mal est fait (44-35).
 
Le plus dur reste à faire les rétais : tenir ! Et c’est Marmande qui lance la première pique par Traoré à 3 points mais Dawson veille et provoque les fautes de ce même Traoré, sans doute peu habitué à ce qu’on lui résiste autant. Les Villageois sentent la pression s’accentuer surtout après que Couret aligne deux tirs primés pour l’égalisation (58-58). Le jeu du chat et de la souris commence où chaque équipe répond à l’autre (64-63).
 
Les défenses se durcissent, chaque tirs comptent double, mais se ont bien les Rétais qui restent aux commandes grâce à une présence aux rebonds de tout les instants. Les deux équipes ne lâchent rien et si Cépulis continue d’aligner les lancers francs (75-72) la 5ème faute de Traoré va changer le cours du match. La sortie du pivot marmandais laisse un grand vide pour son équipe et les Rétais en profitent pour s’engouffrer dans la brèche ; triple de Molongo, paniers sous le cercle de Badiane et les Rétais peuvent savourer cette victoire acquise de haute lutte et en sang froid.
Thierry Héraudeau

Actualités Sportive
  |  26/09/2015
Lieu : Ars en Ré (Salle des Sports) – Spectateurs : 80 – Arbitres : MM. Talineau – Percher
Mi-temps : 37-33 – Quarts : 17-13 / 20-20 / 18-17 / 12-16
 
USV RE : 18/41 à 2pts – 6/19 à 3pts – 13/22 aux LF – 34 rebonds – 13 balles perdues – 19 fautes
Poiroux (4) – Papiyon (17) – Dawson (13) – Olafsson (4) – Beuzelin (11) puis Moulart – Delmas (13) – Molongo – Albert (1) – Badiane (4)
 
LUCON : 14/30 à 2pts – 6/23 à 3pts – 20/29 aux LF – 40 rebonds – 16 balles perdues – 20 fautes
Trohel (12) – Masudi – Draskovic (21) – Meuel (6) – Jeanville (11) puis Akinocho – Tshefu (6) – Grimaud (10)
 
Un premier match de commencement de saison ; à domicile qui plus est ; est toujours sujet à stress. Surtout quand l’équipe à changé à 60% et que les matchs amicaux ont montré le chantier restant à faire.
Après la victoire sur Luçon, l’entraîneur Rétais semblait quelque peu déçu « la saison va être longue ». Malgré un départ canon, un jeu bien léché et une adresse convenable (7-0 pour débuter puis 17-8 après 9 minutes de jeu), les insulaires ont semblé subir le jeu, se réveillant par à-coup, pour montrer un tant soit peu d’agressivité nécessaire pour rester devant.
Sous la menace constante des Luçonnais qui n’ont joué quasiment qu’avec six joueurs et sans leur américain J.J. Richardson, mais avec leur intérieur Monténégrin, Danilo Draskovic, absent lors des deux matchs amicaux. Les Luçonnais ont toujours été menaçant que se soit sous le cercle, à mi-distance où à 3 points, alternant le jeu placé comme le jeu rapide.
Pourtant tout n’est pas à jeter. Les recrues Rétaises étaient particulièrement sous les feux des projecteurs et certaines ont tiré leur épingle du jeu à l’image de Papiyon qui a semblé très à son aise (17 pts - 3 interceptions – 3 contres), associé à l’américain Dawson, arrivé depuis peu hors de forme mais qui a très vite pris la température (13 pts-8 rebonds-2 contres) sans oublier Julien Delmas qui a pris feu (4/7 à 3points).
Mais là ou le bât blesse c’est au niveau du collectif et de l’implication défensive. Et on peut constater qu’avec un peu plus de discipline et d’envie, l’écart aurait pu être fait beaucoup plus tôt, mais surtout durer ! Que ce soit au début du match, comme au second quart après un rush réussi de Delmas puis Badiane ou quand les Rétais ont mené de 9 points à 4 minutes du terme pour se faire rattraper. Le score en yoyo est à l’image du rendement de l’équipe, trop attentiste malgré l’envie de bien faire, trop précipité et individuel pour espérer gêner des Luçonnais opportunistes qui ont bien pointé les faiblesses des Rétais pour tirer là ou ca fait mal. Et ils y ont même cru à cette victoire après plusieurs lancers francs réussis et un tir primé à 1’24" de la fin.
Et deux doigts d’égaliser quelques secondes plus tard mais un énorme contre de Dawson change la donne, permettant à son équipe d’avoir la possession alors qu’il reste 5 secondes à jouer, mais une énième balle perdue fait souffler un vent glacial dans le camp Rétais. La dernière possession vendéenne mal exploitée donne la victoire aux Rétais qui peuvent se sentir chanceux de s’être sorti de ce match piège.
Thierry Héraudeau

Actualités Sportive
  |  25/08/2015
Mi-temps : 33-30 – Quart : 15-8 / 17-22 / 14-28 / 16-10
 
USV : 18/34 à 2pts - 5/20 à 3pts - 11/15 auw LF - 23 rebonds - 20 balles perdues - 20 fautes
Poiroux 4 - Moulart 4 - Delmas 8 - Molongo 1 - Papiyon 6 - Charles 2 - Olafsson 11 - Badiane 17 - Beuzelin 9
 
POB : 17/41 à 2pts - 8/14 à 3pts - 10/15 aux Lf - 32 rebonds - 27 balles perdues - 20 fautes
Bruzac 11 - Mourier 6 - Vragar - El Khdar 10 - Kimoto 3 - Boutry B 11 - Meignan - Fortunat 5 - Boulin 4 - Boutry M 8 - Serresse 8

1er quart : 15-8
Après une petite semaine d’entrainement dans les jambes, les Rétais pas tout à fait au complet (le pivot Mark Dawson n’étant pas encore arrivé) ont rencontré le Pays des Olonnes, nouveau promu en N2 cette saison. Les nouveaux venus sont vite mis à l’épreuve de feu de leur nouvelle équipe. Après quelques minutes de tâtonnement, c’est Olafsson par un tir primé qui lance les débats. Malgré un déchet dans les tirs, bien compréhensible en ce début de saison, la villageoise semble néanmoins bien en place (8-2). Mais passées les cinq premières minutes d’euphorie, le match tombe dans ce qu’il est : un premier match amical sans enjeu après de longues vacances. Les jambes paraissent lourdes et le jeu devient saccadé. Surtout qu’en face, il y a du répondant (avec une semaine de plus dans les jambes), les deux nouvelles recrues que sont Serresse à l’aile ou Fortunat à l’intérieur mettent à mal la défense adverse. Surtout Fortunat qui pilonne la défense avec réussite, tout en jouant les pompiers de service, contrant à tour de bras les tirs arrivant à sa portée.

2ème quart : 32-30
Bis répétita pour les Olonnes qui profitent des errements défensifs rétaises pour lancer Fortunat à l’assault du panier. Intimidant et opportuniste, le pivot vendéen met les siens sur les bons rails et leur permet même de prendre les commandes. (15-17) Les saisons à jouer ensemble permettent aux Frères Boutry, El Khdar, Mourrier ou autre Boulin, rodé à la Nationale 2, d’avoir déjà des automatismes qui font mouches, au contraire des Rétais qui se cherchent encore, à l’image de ses balles perdues par incompréhension dans les passes. Mais les Rétais reste au contact et la paire Olafsson-Delmas montre déjà une entente qui pourrait payer à la longue en tentant des pick-and-Roll bien négocié mais malgré tout avec une finition pas encore ajustée. Les anciens tentent bien de mettre en place leur grain de sel, tel Poiroux qui perce la défense pour marquer, ou Beuzelin avec ses passes aux millimètres pour Badiane (25-28) et qui parviennent sur un nouveau tir primé d’Olafsson d’égaliser puis par Badiane de passer devant à la mi-temps.

3ème quart : 46-58
Cette deuxième mi-temps ponctuée de longues minutes sans points avant que les Olonnes n’égalisent et profitent des balles perdues Rétaises. Et côté Olonnes c’est le duo Bruzac et Seresse qui aligne les perles avec succès qui mettent un genou à terre aux Rétais (43-49) Ces mêmes rétais qui tentent mais sans succès, le ballon refusant de transpercer le cercle. si ce n'est pas qu'avec les dunks de Badiane. Et les vendéens par EL Khdar continuent de régaler à 3 points.

4ème quart : 62-68
Les Rétais profitent d’un relâchement des vendéens pour grignoter leur retard à l’image de Beuzelin, cinq point d’affilés, redonnant un peu d’allant à une attaque en manque d’adresse (51-60) La rentrée réussit de Charles Albert donne un petit vent de fraîcheur et remet l’USV sur les bons rails (57-60) qui reviennent même à 1 point (59-60) à quatre minutes du terme. Et revoilà l’USV qui retombe dans ses travers, à trop vouloir bien faire, les précipitations dans la dernière passe qui, d’une passe décisive possible devient une balle perdue et contre-attaque pour autant de panier qui font mouche pour les Olonnes, sonnant le glas des envies de victoire Rétaise.

Les prochains entrainements vont permettre de peaufiner les tactiques et chacun va donner de sa personne pour gagner sa place. Prochain match le 2 septembre à Cognac.