Comment est nè Sagonne ?

Tout remonte à décembre 1997... souvenez-vous, le froid polaire, la banquise, la quille du Glaude, le Ricard et le Gajal. Des Toulousains, des Parisiens et des douves !!! Une dizaine de couple venant du Sud pour affronter la Sibérie Cheroise dans le village de Sagonne !!!


Nous n'oublierons jamais le "trou" dans le déroulement de la soirée... oui, c'est ça, vers les 3h du matin. L'arrivée des EBE pour tester sur nous le fait d'engendrer que des mâles (les effets secondaires rendent les hommes accros à l'anis et les femmes emmerdantes envers les hommes accros à l'anis)... vous suivez toujours ?


Ce scénario explique aussi les sérieux maux de crâne du lendemain matin et cette désagréable sensation de congélation au réveil. Et Laura me dîtes vous ? Comment a-t-elle été conçue malgré les profonds changements exécutés sur le métabolisme de son père ???


Et bien la réponse est simple, le père Chousano est allé se coucher pour cause de migraine (mon oeil, il devait savoir !) sur les coups de 2h du mat' et comme chacun le sait, les EBE ne kidnappent jamais pendant qu'on est au lit ! Le vieux GG accompagnait d'ailleurs Seb, on peut donc en déduire que le 4° enfant des Thiollier risque d'être une fille ! (mais ça, c'est une autre histoire...).


Voilà, comment est né Sagonne et le fait que 7 ans après nous ayons fait au total 12 garçons contre une seule fille. Et s'il en est encore parmi vous qui doutent encore de la véracité de ce récit, je les invitent à nous détailler précisément leur emploi du temps dans la nuit du 05 au 06 décembre 1997 entre 3h 12mn et 3h 51mn !!!


Enfin, tout ça pour préciser que tous les Anglade, Delmas, Deltour et autres Gombert qui espèrent encore enfanter des individus de sexe féminin peuvent se remettre à la broderie sur soie !

ce site a été créé sur www.quomodo.com