Rolling Fox L'Albenc
Fox'ça roule
 

Résumé 5eme journée Benjamins

Dimanche 11 Décembre, nous sommes sortis de l'épisode "pollution grenobloise" pour retrouver le soleil à Bourgoin-Jallieu et surtout sa magnifique salle de roller hockey.

L’équipe connaissant des fortunes diverses et variées, c'est seulement 6 joueurs Benjamins qui la composeront, renforcée par 3 joueurs "POUSSIN", Juliette Lancelon, Mathys Feral et Cyprien Coulon.

Tous les joueurs arrivent à bon port et vont vite découvrir la salle, ils sont émerveillés.
Les parents aussi, car sur l’arrière d'une cage, tout un coté est en plexiglas transparent. On a ainsi une belle vue d'ensemble.

On se retrouve à partager notre vestiaire avec l'équipe du Grand Lemps 2, contre qui on va jouer notre 2eme match. Ambiance un peu froide...

Une fois changé, je retrouve les joueurs, à l'écart dans un coin, pour leurs donner des consignes, la composition des lignes et surtout de leurs dire de prendre du plaisir, plaisir à jouer, plaisir à être ensemble. J'ai en retour quelques sourires, un peu crispés car on va jouer L'ogre de Valence, premier de la poule, aucune défaite au compteur et contre qui on avait perdu 19-2 lors de la dernière journée. Je donne un petit mot à chacun pour justement penser au moment présent et non plus à la dernière journée.

C’est parti, échauffement, les jeunes découvrent que le sol en béton ciré, cela glisse beaucoup, certains font des prouesses en roller acrobatique...
l’échauffement se passe bien, détendu, peut être un peu trop pour certains...

Coup d'envoi et la tornade VALENCE se met en route, on est prit à la gorge, incapable de réagir, on n’arrive pas à mettre la main sur le palet. Certains joueurs ne veulent plus rentrer sur la piste pour jouer, le moral est au plus bas. 5 buts seront marqués en 4 min de jeu.

Je demande un temps mort pour remobiliser la troupe, leurs dire que j’ai confiance en eux, qu’ils doivent se faire confiance entre eux.
Certes l’équipe de Valence nous est supérieure mais nous n’avons pas le droit de baisser les bras comme cela.
Il faut savoir sortir la tête haute même d’une défaite.

Après ces mots, l’équipe est regonflée, ils repartent au combat, chacun se donnant à 200% sur le terrain.
Résultat, il faudra attendre 5 min avant que Valence revienne mettre un but. On va même se payer le luxe de venir frapper à leur cage, 3 fois, malheureusement sans succès, péchant sur le dernier geste.

La défaite sera de 16-0, l’addition est salée mais pas excessive.
Les jeunes ont su trouver les ressources nécessaires pour retourner une situation qui aurait pu est plus catastrophique.
Le mental a beaucoup joué sur cette partie et il faudra se servir de ce match comme référence pour le futur.

Les jeunes sont passés par divers sentiments, défaitismes, révoltés et combattants. Une belle leçon pour leur vie future.

Place au repos, aux sandwichs et aux petits mots encourageants des parents.

Pour le 2eme match, on retrouve l’équipe du grand Lemps 2, qui nous avait battu 16-3 à l’aller lors de la 2eme journée à Lyon.

Je retrouve les joueurs, ils sont un peu tendus car l’équipe adversaire les ont un peu "chauffés".
Je leurs dis que la meilleure réponse s’apportera sur le terrain.

L’échauffement commence, tout le monde est concentré, la défaite du matin est encore dans les têtes.
On sent qu’ils veulent bien faire pour ce dernier match de la première phase, bien faire pour remercier leurs parents qui les suivent chaque journée de championnat.

Le match commence, les jeunes se montrent plus vifs que les autres, ils patinent vite.
Le grand lemps est surpris, se pose des questions mais trop tard, Maël venant marquer le premier but au bout d’une minute 20 (1-0).
Une délivrance, un déclic certainement. L’ensemble de l’équipe va jouer plus sereine, toujours autant de sérieux mais plus sereine.
Les consignes sont respectées. Maxime s’offrant un but (2-0).
Le grand Lemps plie mais ne rompt pas au contraire, sur une erreur de notre part, ils vont venir marquer leur premier but (2-1).
Je relance la machine, ne pas penser à la défaite et repartir de suite de l’avant.
Maxime marquera son 2eme but (3-2).
Joie de courte durée car le grand Lemps en profite pour marquer une nouvelle fois (3-2).
Je redonne quelques consignes, Cyprien s’offrira un but avant la mi-temps (4-2)

Pendant la pause, j’en profite pour dire aux joueurs qu’ils me font extrêmement plaisir à jouer ainsi.
Pas besoin de sortir des feintes de NHL, juste jouer simple, des bonnes passes, un placement correct.

Et c’est reparti, toujours avec la même intensité, Maël trouvant à nouveau la faille en moins de 30 secondes de jeu (5-2).
L’équipe va apprendre à gérer le score, Maxime va s’offrir un triplé (6-2).
La fatigue venant doucement, le jeu s’en ressent, on patine sur «la réserve », résultat, le grand lemps revient au score, on paye cash (6-3).
L’équipe est piquée au vif, Cyprien s’offrant son doublé (7-3), très gros travail de la défense.
L’équipe est heureuse, sur son nuage, un peu trop car le grand lemps en profite pour marquer le dernier but de cette partie (7-4).

Première victoire de la saison, les jeunes auront su répondre présent. Je suis heureux pour eux. Ils m’ont fait extrêmement plaisir.

Sur cette première phase, l’équipe a constamment progressé.
Le challenge était de taille surtout au vu des grosses équipes rencontrées.
Le travail à l’entrainement fini par payer. Mais il ne faudra pas rester sur nos acquis, bien au contraire.
Pour la deuxième phase, nous allons retrouver des équipes d’un niveau équivalent au notre.
A nos jeunes d’en prendre conscience et de continuer à prendre du plaisir.
Je compte sur vous, parents, pour continuer à motiver votre troupe, pour que l'équipe puisse se déplacer avec le maximum de joueurs sur ces 4 journées de championnat.

Je lance donc un immense BRAVO aux joueurs, vos enfants,
Un énorme BRAVO à vous parents, pour votre confiance, pour vos encouragements,
Merci aux clubs de Sassenage et de l’Albenc pour cette équipe,
Merci à Florent, Agnès, Anthony pour leur aide.

Je vous souhaite à tous, parents, enfants, de passer de joyeuses fêtes et vous donnes rdv, l’année prochaine, pour attaquer cette nouvelle phase avec autant d’envies.
De belles choses sont encore à écrire ;-)

Joyeux Noël
Franck

 

Résumé 4eme journée Benjamins

Ce dimanche 20 Novembre, c'est sous le soleil de Villard-bonnot que nous allons jouer cette 4eme journée.

Tous les joueurs sont présents et l'équipe a fière allure.
pour cette journée, 1 joueur "poussin" viendra compléter l'équipe sur chaque match, Mathys Feral pour le premier puis Mathis Murillon pour le 2eme.

On prend possession de notre "super" vestiaire...
vestiaire sans ouverture sur l'extérieur donc impossible de sortir quand cela joue juste devant...

Chacun s'équipe, je fais la feuille de match, la bonne humeur est là
mais de courte durée car une mauvaise nouvelle pointe le bout de son nez,
Aldric vient me prévenir qu'il a oublié ses patins, on est à 10 min de jouer.
on décide qu'il s'équipe quand même et on commence à chercher des solutions possibles.
Et c'est Florent qui l'apportera, en prêtant les rollers de son fils. OUF, merci flo.

Tout le monde peut jouer, direction l'échauffement.
les jeunes sont appliqués, on sent l'envie en eux.
coup de sifflet et c'est parti
on est bien en place mais en face, c'est du lourd, du très lourd, tout est organisé, super bien huilé.
Du coté du banc, c'est même beau à voir jouer.
Valence va scorer au bout de 2min50.
Nos jeunes, sont piqués au vif et veulent bien faire, c'est eux qui viendront égaliser et même passer devant au tableau d'affichage. 1-2 pour nous (buts de Théo puis Thomas).
Maintenant c'est Valence qui monte au combat, ils se jettent dans la bataille de toutes leurs forces.
Cela devient dur voir trop dur pour nos jeunes. ils opposent une grosse résistante mais Valence n'est pas premier de la poule pour rien.
un véritable rouleau compresseur, malgré un temps mort et des consignes strictes, les buts continuent de rentrer dans la cage.
la mi-temps arrive sur le score de 9-2 pour Valence.
Score un peu dur au vu de cette première mi-temps où nos jeunes ont bien joué, ont tout tenté pour marquer.
ils ont su élever leur niveau de jeu.
C'est reparti tambour battant pour la 2eme mi-temps, les jeunes poussent, Valence répond présent.
Le palet va d'une cage à l'autre. Le jeu est intense et plaisant, toutes les lignes jouent avec la même intensité.
on va assister à 10 minutes de jeu fou-fou, Valence pousse et Sassenage plie mais ne rompt pas et se relève toujours.
Malheureusement ce style de jeu est usant et éreintant pour les jeunes, le repos est trop court.
La fatigue aidant, le placement devient approximatif, les consignes moins suivies et le patinage, poussif.
Et contre une équipe de ce calibre, cela se paye cash. Valence a su se montrer patiente pour finir en trombe.
résultat, 10 buts en 10 min.
Après la fatigue du corps, on assiste à une fatigue du mental, les jeunes subissant un sentiment d'infériorité,
pour eux, c'est normal que perdre contre le premier quand on est le dernier.
Fin de match, défaite 19-2

Place au repas pour recharger des batteries au plus bas et se reposer.
La cohésion de l'équipe est renforcée lorsque l’ensemble des parents se retrouvent pour manger sous un agréable soleil.

Après cet agréable moment, c'est l'heure de repartir au vestiaire pour s'équiper.
Aldric peut remercier son père Flavien, d'avoir fait un aller-retour express à l'Albenc pour lui récupérer ses rollers. Merci Flavien.

Pour le 2eme match, on retrouve l'équipe 1 du Grand-lemps, qui nous avait battu lors de la 1ere journée, 17-0.
Je donne des consignes simples en espérant que le match contre Valence n'aura pas trop laissé de traces à l'organisme et surtout à l'esprit.

l'échauffement est appliqué mais réduit en temps car on est encore en retard sur la journée...

le match démarre, le grand-lemps est déjà à notre porte, ils nous impose un rythme terrible.
nos joueurs ne trouvent pas de solutions, ils semblent être à la limite, toujours sur le fil du rasoir mais la fatigue pèse sur le patinage.
Malheureusement, le grand-lemps marquera 7 fois sur cette mi-temps,
lors de la pause, je m’aperçois que le moral n'y est plus, les joueurs ne parlent plus, les yeux sont baissés.
Je décide d'effectuer des changements de joueurs dans les lignes afin de créer un électrochoc, de les sortir d'une certaine léthargie.
Je redonne des consignes, avec Florent on encourage les joueurs à se surpasser encore une dernière fois,

c'est reparti, le grand-lemps revient sur le terrain avec le même rythme et le premier but sera mis au bout de 14 sec de jeu.
nos joueurs sont sous le choc, le sentiment d'infériorité refait surface et 2 nouveaux buts sont marqués en 3 min.
Sur le banc, ma tension est au max, Avec Florent, on n’arrête pas de donner des conseils aux joueurs qui sortent du terrain et à ceux qui y rentrent.
J’attends un sursaut des joueurs, je ne veux pas qu'ils restent ainsi à se morfondre et accepter la défaite sans jouer.
On redonne de la voix, du banc, on entend aussi les parents crier et pousser derrière leurs enfants.
Les joueurs entendent cette ambiance, ces encouragements. La révolte a sonné.
C'est Maël qui viendra marquer le but synonyme du renouveau.
La fin du match se fera sur cette intensité, l'ensemble des lignes jouant à fond, oubliant la fatigue.
Tout est beau à voir, on aurait aimé que le jeu ne finisse jamais.
Défaite 11-1

Encore 2 matchs avec des mi-temps bien différentes. Il va falloir travailler pour être plus constant.
Les joueurs ont connu un sentiment d'infériorité mais ils ont su relever la tête, encore un axe d'amélioration pour la suite.
Encore Bravo à cette jeune équipe qui a un bel avenir devant elle.

Petit bémol, concernant les "petits oublis" :
- oubli du maillot de match
- oubli des rollers
- oubli de répondre aux mails
Tous ces  "petits oublis"  causent de grosses tracasseries à l'équipe, aux coachs.
Merci de faire le nécessaire afin que l'on puisse "oublier" ces "petits oublis".

Bravo aux joueurs,
Bravo à vous, parents, pour les encouragements
Bravo aux 2 clubs (l'albenc-sassenage) pour cette jeune équipe.