Histoire du Ring Olympique Catalan

Source : d'après Histoire de la boxe Perpignanaise, Coups de Poing et points à la ligne, de Jean-Louis Roure. Les photos sont également tirées de l’ouvrage, aux éditions Les Presses Littéraires.


Parmi les premiers clubs de boxe du département, on compte un Boxing Club Perpignanais, fondé en 1920. Il existera également un ROP ou Ring Olympique Perpignanais, fondé en 1929. A l’époque beaucoup de salles de boxe sont dans des cafés. Avant les années 1920, la boxe n’était pratiquée que dans des clubs de gymnastique, il s’agissait surtout de boxe française. Après les années 1920, la boxe anglaise se développe.

 



En 1946, c'est la naissance du Ring Olympique Catalan (un temps appelé Ring Olympique Club), qui aura une salle route de Bompas, et sera créé par Gaëtano, ancien rugbyman des Arlequins et champion de France 3e série en 1925, en boxe anglaise.

Le ROC représentera souvent le Roussillon lors de championnats, tout comme les clubs USAP Boxe et FLL.

Dans les années 1950, le ROC dispose d’une salle au bar des Trams du Vernet.

En 1959, Etienne Gimenez, du ROC, devient champion de France en poids mouche. Par la suite, en dehors des victoires de Biosca et de Gimenez, le ROC sera davantage un centre de formation qu’une salle d’entraînement pour champions. Dès la fin des années 1960, la boxe est moins médiatisée, on manque d’argent pour les salles.

 



Début des années 1970, le ROC a une nouvelle salle au quartier du Moulin à Vent (derrière l’ex discothèque la Baratina, aujourd'hui annexe mairie). Jacques Rovira est entraîneur au club. Il sera, de même que Jean Gimenez et Raymond Cargol, champion du Languedoc 1971. Le ROC participera à l’organisation de combats à Perpignan, dont ceux du fils Cerdan.

 



Le 18 février 1977, le ROC, présidé par Léo Ibos, s’installe au stade Aimé Giral, derrière la tribune d’honneur. La section d’initiation qui vient d’être créée est également transférée à cette salle, et on verra quelques compétitions scolaires et universitaires. En octobre 1977, Marcel Cerdan Junior vient au ROC pour des initiations et démonstrations. En 1980, Jacques Rovira quitte le ROC pour fonder son propre club, le Boxing Club Perpignanais (du même nom que celui des années 1920). Biosca deviendra président du ROC.

Fin des années 1990, il ne reste plus que deux clubs à Perpignan : le ROC et le BCP. D'autres se créeront ou renaîtront par la suite.


En 2003, la section Savate Boxe Française se crée au ROC. Elle sera suivie en 2012 par une section kick-boxing / full contact. 


En 2014, la Boxe Française est suspendue.




En 2018, le club déménage rue Etienne Terrus, dans une salle près du stade Gilbert Brutus. La section kick-boxing est suspendue et il ne reste plus que la boxe anglaise.


1959.jpg
1965.jpg
rovira.jpg
1976.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com