dU RECUL POUR gérard pascual, président emblematique du rc coes


Actu dimanche 17 mai 2020

"le président Gérard Pascual prend du recul en tant que président mais reste au sein du club"
 
L'intersaison se prépare activement au sein du RC-Couiza-Espéraza. Après de nombreuses années passées à la tête du RC-Couiza/Espéraza, le président Gérard Pascual prend du recul en tant que président mais reste au sein du club. Pour lui succéder, la destinée du club chapelier a été confiée à Teddy Aguera pour la saison prochaine.
Un changement à la tête du club qui sera entériné lors de la l'assemblée générale du club, dont la date et l'organisation reste encore à définir, mais la décision est déjà actée en coulisses. Teddy Aguera a déjà commencé à travailler sur la prochaine saison et à déjà commencer a poser les jalons d'une nouvelle organisation au sein du bureau, avec des postes bien définis. Sur le plan de l'encadrement, les entraîneurs  sont reconduits et devraient même pouvoir compter sur des "renforts" de qualités.

La saison 2020/2021 est déjà bien lancée au RC-COES XV.
 
 

BIENVENUE A DE TEDDY AGUERRA

 
 
Pour succéder a Gérard PASCUAL et a  la destinée du club chapelier la Présidence  a été confiée à Teddy Aguera (ancien Président de Conques mais aussi ancien joueur du CAE) pour la saison prochaine qui devrait être lors de la l'assemblée générale du club, dont la date et l'organisation reste encore à définir,
 

MERCI A LA GRANDE FAMILLE DU COES

Une minute et trente secondes pour leur dire >>>> UN GRAND MERCI
 
Actu COES du 1er Mai >>>"ERRARE HUMANUM EST"
Jean Michel CATHALA, vice président du COES a été confondu sur une photo lors de la diffusion de la vidéo sur les bénévoles du Club . Toutes nos excuses pour cette erreur .
 

NOTRE ARBITRE - STEPHANE COULON - ACCEDE A LA PRO D2

 
Stéphane COULON a rejoint le RC COES en 2017, en suite d'une mutation professionnelle . Agé de 30ans, un parcours exemplaire débuté lors de ses 18 printemps en 2007 en tant qu'arbitre constitue   " un des chapitres les plus importants de ma vie" . Il débutera la saison prochaine en PRO D2.
 
Son parcours dans l'arbitrage est jusqu'a présent sans faute : il débute à 17 ans en 2007. De 2007 à 2011 il est arbitre territorial . De 2011 à 2013 il officie en Fédérale 3 puis Fédérale 2 de 2013 à 2015 et accède à la Fédérale 1 de 2015 à 2020  et donc cette année accession en Pro D2.
 
Superbe parcours. Aujourd'hui il a bien voulu se confier au micro de notre reporter Olivier LABADIE et nous le remercions chaleureusement de nous consacrer un peu de temps . 

1 - Parler un peu de toi (si c'est pas indiscret): d'où tu viens, âge, ce que tu fais et comment tu as atterri ici et depuis quand...?

Je suis Stéphane COULON, j'ai presque 30 ans et je suis en couple avec Marion, ma première supportrice, depuis 6 ans maintenant. Je suis né dans le Tarn-et-Garonne mais j'ai grandi à Tarbes. J'ai ensuite suivi mes études à Toulouse avant d'obtenir un Master et le CAPES d'Espagnol ce qui m'a permis de commencer ma carrière d'enseignant à Dax avant d'exercer 2 ans près de Dreux et d'être enfin muté dans l'Aude en 2017.

2 - Le rugby: y as-tu joué et comment tu es venu à l'arbitrage, a partir de quand et à quel moment tu as sentis que tu pouvais réaliser quelque chose ?

J'ai fait mon école de rugby au Stado à Tarbes jusqu'en 2018 et ai évolué en 3ème ligne et au poste de demi de mêlée mais j'ai toujours été attiré par l'arbitrage. Il faut dire que l'un de mes voisins de l'époque, René Bordeneuve, était juge de touche en 1ère division. Il m'a recruté sur le palier de l'appartement. J'ai débuté l'aventure à 17 ans en 2007 lorsque j'ai quitté le club pour un autre de la banlieue tarbaise et ai senti assez rapidement que je pourrais m'en sortir mieux qu'en jouant car j'étais loin d'être un futur prodige de la balle ovale! C'est tout naturellement que j'ai préféré le sifflet au ballon comme objet fétiche dans les années qui suivirent.

3 - Tes meilleurs moments dans l'arbitrage, tes flops aussi, des anecdotes… 

J'ai connu de beaux moments depuis 13 ans maintenant: j'ai eu la chance de participer à un championnat d'Europe U18, à la Coupe du Monde U20 remportée par la France, au HSBC Sevens à des finales territoriales entouré de mes amis dans la discipline. Ce sont ces moments qui priment le plus mais j'ai également comme tout arbitre connu des déceptions ou des moments de doute mais ils sont plus rares. J'ai la chance de vivre souvent de belles expériences globalement.

4 - L'arbitrage Audois dont tu t'occupes: tes impressions, comment tu vois l'avenir, vas-tu pouvoir continuer à intervenir...

Je participe à la formation au sein du département sous la tutelle de Bruno Gabaldon depuis mon arrivée sur le secteur en 2017 et j'aide aussi un peu le directeur départemental, Thibault Santamaria, dans ses fonctions. Nous sommes un département qui est en recherche d'arbitres et nous essayons de travailler intelligemment pour recruter, former et fidéliser les arbitres dans l'Aude et je compte continuer à jouer un rôle dans cela. Si vous souhaitez d'ailleurs franchir le cap, écrivez à jeveuxarbitrer@ffr.fr . On est une vraie famille et on a besoin de renfort.

5 - Enfin pour arriver aujourd'hui en PRO D2 quelques sont les investissements, les sacrifices...les conseils que tu pourrais donner et surtout qui remercies-tu? Quels sont les arbitres Audois que tu vas retrouver "la haut"

Comme dans toutes les disciplines, l'investissement est la source de toute réussite. Il n'y a pas de recette miracle mais je travaille énormément pour réussir à améliorer ma pratique de l'arbitrage: je passe beaucoup de temps à faire l'analyse vidéo des rencontres que je dirige pour détecter les points positifs et les axes d'amélioration, à échanger avec des collègues, mes coaches ou les superviseurs. Il y a aussi une part non-négligeable de préparation physique à entreprendre pour pouvoir répondre présent les jours de match.
Tout cela prend du temps et forcément absorbe une partie de ma vie de famille mais j'ai la chance d'avoir une conjointe qui m'a toujours soutenu dans ma passion et continue de le faire.
Je la remercie donc très chaleureusement comme je remercie également ma famille, mes amis et les instances de la Direction Nationale de l'Arbitrage qui m'ont appuyé et m'ont toujours encouragé à faire chaque fois plus pour prétendre à cette promotion.
Au niveau professionnel, je serai pour le moment le seul arbitre central audois mais j'aurai le plaisir de retrouver régulièrement Bruno Gabaldon et Frédéric Chazal qui officient comme assistants en TOP 14.


6 - Libre a toi de conclure, de rajouter ce que j'ai oublié de te demander...

L'arbitrage est l'un des chapitres les plus importants de ma vie, j'ai la chance de pouvoir vivre ma passion du rugby sous un angle différent entouré de personnes que j'apprécie en ayant le sentiment de toujours faire partie d'une équipe aussi.
 
Interview réalisé par Olivier LABADIE notre correspondant presse Indépendant- La Dépêche
 
 

SOUVENIRS DE SAISON

Bienvenue dans la grande famille du RC COES
 
Revoir la SAISON 2019/2020 qui s'est terminée au début du mois de Mars 2020 en 7ème position de la poule . Le COES aurait pu continuer en Coupe d'Occitanie mais les évenements de la crise sanitaire ont arrété toutes les compétitions du rugby amateur.
 
 
 
 
  Actu COES du 18/12/2019

L'Amicale des Joueurs du RC COES dispose dorénavant d'une rubrique sur le site du COES qui complète ainsi la page Facebook que les joueurs ont créé depuis 2018. 
 
 
 
 

vous me manquez tous !


Actu du dimanche 22 mars 2020


"J'espère que vous allez bien. La saison est sans doute finie et on va passer un long moment sans se voir. Vous me manquez tous, mais notre histoire ne va pas se finir comme çà!.Alors j'espère que dès la saison prochaine on vivra tous
ensemble une très belle aventure.Moi je suis plus que motivé. 

Pensez surtout que le COES c'est la famille .

Je vous embrasse , a bientôt. "
 
 

le deconfinement du coach

Le COACH se "déconfine" a sa manière
 
 
 

MÉTÉO coes

DimLunMarMerJeu
Ensoleillé / Nuit claireEnsoleillé / Nuit claireEnsoleillé / Nuit claireEnsoleillé / Nuit claireEnsoleillé / Nuit claire
20.4° C22° C23.6° C25.6° C30° C
10° C9.1° C10.8° C11.4° C13.2° C
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Coordonnées du Club :
Rugby Club Couiza Espéraza 
B.P. 3 - 11260 - ESPERAZA 
  Téléphone : 07 84 37 39 37     Mail : rccoes@gmail.com        
Site internet : http:/club.quomodo.com/rcoes Page Facebook 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

NOTRE ARBITRE - STEPHANE COULON - ACCEDE A LA PRO D2

 
Stéphane COULON a rejoint le RC COES en 2017, en suite d'une mutation professionnelle . Agé de 30ans, un parcours exemplaire débuté lors de ses 18 printemps en 2007 en tant qu'arbitre constitue   " un des chapitres les plus importants de ma vie" . Il débutera la saison prochaine en PRO D2.
 
Son parcours dans l'arbitrage est jusqu'a présent sans faute : il débute à 17 ans en 2007. De 2007 à 2011 il est arbitre territorial . De 2011 à 2013 il officie en Fédérale 3 puis Fédérale 2 de 2013 à 2015 et accède à la Fédérale 1 de 2015 à 2020  et donc cette année accession en Pro D2.
 
Superbe parcours. Aujourd'hui il a bien voulu se confier au micro de notre reporter Olivier LABADIE et nous le remercions chaleureusement de nous consacrer un peu de temps . 

1 - Parler un peu de toi (si c'est pas indiscret): d'où tu viens, âge, ce que tu fais et comment tu as atterri ici et depuis quand...?

Je suis Stéphane COULON, j'ai presque 30 ans et je suis en couple avec Marion, ma première supportrice, depuis 6 ans maintenant. Je suis né dans le Tarn-et-Garonne mais j'ai grandi à Tarbes. J'ai ensuite suivi mes études à Toulouse avant d'obtenir un Master et le CAPES d'Espagnol ce qui m'a permis de commencer ma carrière d'enseignant à Dax avant d'exercer 2 ans près de Dreux et d'être enfin muté dans l'Aude en 2017.

2 - Le rugby: y as-tu joué et comment tu es venu à l'arbitrage, a partir de quand et à quel moment tu as sentis que tu pouvais réaliser quelque chose ?

J'ai fait mon école de rugby au Stado à Tarbes jusqu'en 2018 et ai évolué en 3ème ligne et au poste de demi de mêlée mais j'ai toujours été attiré par l'arbitrage. Il faut dire que l'un de mes voisins de l'époque, René Bordeneuve, était juge de touche en 1ère division. Il m'a recruté sur le palier de l'appartement. J'ai débuté l'aventure à 17 ans en 2007 lorsque j'ai quitté le club pour un autre de la banlieue tarbaise et ai senti assez rapidement que je pourrais m'en sortir mieux qu'en jouant car j'étais loin d'être un futur prodige de la balle ovale! C'est tout naturellement que j'ai préféré le sifflet au ballon comme objet fétiche dans les années qui suivirent.

3 - Tes meilleurs moments dans l'arbitrage, tes flops aussi, des anecdotes… 

J'ai connu de beaux moments depuis 13 ans maintenant: j'ai eu la chance de participer à un championnat d'Europe U18, à la Coupe du Monde U20 remportée par la France, au HSBC Sevens à des finales territoriales entouré de mes amis dans la discipline. Ce sont ces moments qui priment le plus mais j'ai également comme tout arbitre connu des déceptions ou des moments de doute mais ils sont plus rares. J'ai la chance de vivre souvent de belles expériences globalement.

4 - L'arbitrage Audois dont tu t'occupes: tes impressions, comment tu vois l'avenir, vas-tu pouvoir continuer à intervenir...

Je participe à la formation au sein du département sous la tutelle de Bruno Gabaldon depuis mon arrivée sur le secteur en 2017 et j'aide aussi un peu le directeur départemental, Thibault Santamaria, dans ses fonctions. Nous sommes un département qui est en recherche d'arbitres et nous essayons de travailler intelligemment pour recruter, former et fidéliser les arbitres dans l'Aude et je compte continuer à jouer un rôle dans cela. Si vous souhaitez d'ailleurs franchir le cap, écrivez à jeveuxarbitrer@ffr.fr . On est une vraie famille et on a besoin de renfort.

5 - Enfin pour arriver aujourd'hui en PRO D2 quelques sont les investissements, les sacrifices...les conseils que tu pourrais donner et surtout qui remercies-tu? Quels sont les arbitres Audois que tu vas retrouver "la haut"

Comme dans toutes les disciplines, l'investissement est la source de toute réussite. Il n'y a pas de recette miracle mais je travaille énormément pour réussir à améliorer ma pratique de l'arbitrage: je passe beaucoup de temps à faire l'analyse vidéo des rencontres que je dirige pour détecter les points positifs et les axes d'amélioration, à échanger avec des collègues, mes coaches ou les superviseurs. Il y a aussi une part non-négligeable de préparation physique à entreprendre pour pouvoir répondre présent les jours de match.
Tout cela prend du temps et forcément absorbe une partie de ma vie de famille mais j'ai la chance d'avoir une conjointe qui m'a toujours soutenu dans ma passion et continue de le faire.
Je la remercie donc très chaleureusement comme je remercie également ma famille, mes amis et les instances de la Direction Nationale de l'Arbitrage qui m'ont appuyé et m'ont toujours encouragé à faire chaque fois plus pour prétendre à cette promotion.
Au niveau professionnel, je serai pour le moment le seul arbitre central audois mais j'aurai le plaisir de retrouver régulièrement Bruno Gabaldon et Frédéric Chazal qui officient comme assistants en TOP 14.


6 - Libre a toi de conclure, de rajouter ce que j'ai oublié de te demander...

L'arbitrage est l'un des chapitres les plus importants de ma vie, j'ai la chance de pouvoir vivre ma passion du rugby sous un angle différent entouré de personnes que j'apprécie en ayant le sentiment de toujours faire partie d'une équipe aussi.
 
Interview réalisé par Olivier LABADIE notre correspondant presse Indépendant- La Dépêche
  Actu COES du 18/12/2019

L'Amicale des Joueurs du RC COES dispose dorénavant d'une rubrique sur le site du COES qui complète ainsi la page Facebook que les joueurs ont créé depuis 2018.