Adresse
/
Téléphone
Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket

Bilan des 7 et 8 octobre

Le sans faute des garçons

3 des 4 équipes masculines qui franchissent la barre des 100 points : il faut souligner à sa juste valeur cet exceptionnel résultat d'ensemble.
Les U15M1 après un début pourtant poussif se sont lâchés en 2ème mi-temps pour inscrire 100 points tout juste à Fleurie.
L'équipe 2 a décroché une victoire encore plus ample au Groslier tandis que les seniors pour leur premier match à Pontcharra n'ont pas fait les choses à moitié en décrochant une première victoire et 107 points inscrits à la clé.
Pour couronner le tout les U13M samedi s'étaient imposés à Gerland sur le score plus classique de 49-62.

Première victoire des U13F région
Les équipes U13F départementales se sont inclinées toutes les 2 tandis que l'équipe région a obtenu un probant premier succès face à L'ASVEL. Cette victoire permet aux filles de Christophe de faire un grand pas vers le maintien en groupe A.

Large victoire des U17F et gros revers pour les U15F
Avec ce nouveau succès samedi dernier face à la CTC Ondaine, il semble plus que jamais que l'on se dirige vers une lutte à 3 pour les 2 places qui devraient permettre d'accompagner Roanne en championnat inter-ligue d'Auvergne Rhône-Alpes.
En U15F, la défaite a été lourde et accentuée par un début catastrophique. Comme lors des matches précédents les bleues ont souffert d'un déficit en taille rendant les matches en groupe A très compliqués.


Les équipes seniors F1 et F2 toujours invaincues

Les SF1 confrontées à une équipe du SGOSFF, offrant une opposition nettement moins malléable que celles rencontrées lors des 2 premiers matches, ont passé avec succès ce premier test à l'extérieur. Pourtant pas mal de choses ont lassé à désirer à commencer par une adresse parfois déficiente (44% de réussite aux lancers). Les filles ont dû lutter pour se détacher seulement en fin de partie. Dès à présent prenons rendez-vous pour dimanche prochain à Pontcharra où les bleues affronteront une autre équipe invaincue: Le Puy (exceptionnellement à 14h30)
Enfin les SF2 se sont imposées dimanche face à Caluire3 à l'issue d'un match où elles ont connu 2 moments forts : le début de match(15 -0) et la fin de rencontre. Entre les 2, face à une équipe adverse plutôt limitée les filles ont géré leur avance sans empêcher toutefois Caluire de reprendre confiance avant un dernier coup de collier en fin de partie.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CTC Ondaine - U17F: 52 -76

En début de rencontre nous sommes sur une belle dynamique 2/10; il  s'en suit moins de réussite en attaque  et nous encaissons des paniers en contre. 
 
Piquées au vif nous accentuons notre pression défensive .
C'est  un peu plus difficile dans les aides défensives en fin de quart temps et l'adversaire se reprend.
13/17 fin du quart   

Le deuxième quart temps démarre avec un peu plus de dynamisme en attaque ce qui nous sourit 18/23
Notre bon collectif nous propulse à +11  18/29 à la mi-temps.
Mais l'adversaire ne compte pas faire de la figuration !!!!
 

De retour des vestiaires , "secouées", nous sommes bien dedans 29 44 et nous jouons bien nos contre attaques; le tout doublé de davantage  d'agressivité et d' un collectif mieux abouti.
La communication entre les filles passe
38 54 fin de troisième

Il y a du bon dans notre agressivité défensive plus appliquée.
Mais que c'est dur pour les parents surtout les mamans qui sont très stressées
On ne lâchera  rien  jusqu'à la fin  pour finir sur une nette victoire 52 à 76
 
Bravo les filles
 

La marche était trop haute pour nos U15F (8/10/2017).

C’était un déplacement périlleux qui attendait nos demoiselles ce week-end.
Une rapide analyse des résultats de début de saison des deux équipes, va bien vite nous démontrer qu’aller défier Montbrison sur ses terres n’allait pas être une sinécure. Oh que non…
Montbrison joue et jouera les tous premiers rôles. C’est évident.  Quant à nous, on cherche encore nos marques dans ce championnat bien corsé…
C’est donc à coup sûr une montagne qui se dresse face à nous, un col hors catégorie…
Une fois n’est pas coutume, l’entrée des filles sur le terrain montre clairement que l’on est battue à la pesée. Cela va être encore dur physiquement, il va falloir faire un grand match…se surpasser….
Sinon…
Et pourtant, nos protégées ne se mettent pas dans les meilleures dispositions lors de l’échauffement. Dès que Julien à le dos tourné, les filles nous rejouent la scène de la famille ingalls qui descend de sa prairie…De la joie, des rires, de la bonne humeur…vous voyez l’image ?
Une entrée en matière idyllique, certes, mais est-ce bien la meilleure façon de se préparer ? J’en doute fort…
Pendant ce temps-là en face, ça chauffe, ça chauffe. C’est déjà chaud, c’est chaud bouillant….
C’est donc inévitablement que l’on subit un véritable choc thermique au coup d’envoi. Un terrible choc thermique. On se fait submerger par l’envie et la vitesse adverse, par des vagues successives d’attaques d’une grande intensité. On n’est pas prêt. On est groggy. On est KO debout. Les regards sont vides…
Notre défense prend l’eau de toute part, et on a du mal à remonter la balle tellement la presse adverse est agressive. Nous voilà menés 0/15 en à peine 3 minutes. Début de match chaotique. Il y a le feu au lac. Et c’est peu dire.
Mais voilà. Nos filles ont du caractère. De l’envie aussi. Beaucoup d’envie, pourquoi le préciser encore ?
Même si cela joue très bien en face, on élève subitement notre niveau de jeu. Le body langage a changé.  Au revoir Laura ingalls, et bienvenue à nos petites battantes, qui sont de retours…Enfin
Le jeu s’équilibre clairement pendant de longues minutes. Les deux équipes donnent tout.
Il y a match. Enfin…
Notre défense devient intraitable, mais on n’arrive toujours pas à prendre l’ascendant en attaque. Le score reste vierge de nouveaux points pendant de longue minutes.  Tout logiquement. La bataille est rude. L’intensité adverse est énorme, mais c’est nous qui faisons les fautes.
La fin de quart temps est nôtre. Elle est énorme de notre part. On met le pied dans le phare, et on envoie l’aiguille du compte tour au fin fond de la zone rouge. Le moteur tourne alors à plein régime, et on trouve enfin les solutions dans la raquette. Un 6/1 plein de caractère nous remet un peu sur les rails…Allait-on regretter le -15 du début de match ?
Ces regrets seront présents dans les premières minutes de la seconde période. Et oui, la rencontre reste équilibrée. Mais on laisse beaucoup d’énergie, et nos trop nombreuses fautes commencent à faire cogiter coach et joueuses…
Un 5/4 d’entrée en notre faveur nous fait questionner…Pourquoi n’a-t-on a pas commencé comme cela ?
Malheureusement et sans vouloir lever tout suspens, les regrets du début de match vont vite se faire oublier. Montbrison est une parfaire entreprise de démolition. Son agressivité, très intelligente pour éviter les fautes, son jeu collectif, et surtout sa vitesse vont commencer à faire des dégâts. Beaucoup de dégâts.
On est dans la Loire, bien loin des tropiques. Bien loin du pacifique…Mais c’est bien une cousine éloignée de Maria ou d’Irma qu’on prend alors en pleine poire. L’effet est dévastateur. On ne lâche pourtant rien. Rien à redire là-dessus. Mais la tempête est trop violente. On prend alors une douche bien froide. Une douche glaciale, avec un 18/3 qui parlera de lui-même. C’est dur certes, mais les filles ont vraiment montré de bien belles qualités. Même si le score à la mi-temps ne le reflète pas forcément (38/14)
Les troisième et quatrième périodes seront deux copier/coller. La domination générale sera montbrisonnaise, vraiment une excellente équipe, dont l’étreinte sera toujours aussi étouffante. Que c’est dense physiquement !
De bien belles compétitrices. Vraiment.  Mais nos demoiselles se seront battues jusqu’au bout, et auront réussi parfois à mettre en défaut cette bien belle mécanique…mais de manière trop épisodiques, vous l’aurez compris.
Le score final finira pas être bien lourd (73/25), et montrera que l’adversité proposée aujourd’hui étaient trop forte. tout simplement.
Mais on a vu de bien belles choses, encore inédites jusqu'à présent de la part de nos protégées.
L’apprentissage n’a jamais été aussi dur qu’aujourd’hui. Dur, mais conséquent, j’en suis persuadé.
Il faut continuer ainsi les filles.  Cela va finir pas payer. C’est sûr. C’est sûr et certain.
 
 
 
 

Première victoire pour les U13F1.

Pour cette nouvelle rencontre à domicile, nos U13F Région se devaient de remporter leur première victoire en Région A face à une équipe de l’ASVEL qui semblait, au vu des résultats précédents, largement à leur portée.
D’emblée, nos petites bleues mettent la pression sur l’adversaire en alliant rapidité et efficacité en attaque. En conjuguant cela avec une bonne défense agressive, elles commencent à creuser un certain écart (10-3). Les filles sont bien rentrées dans cette rencontre et c’est déjà une satisfaction. Elles finissent cette première période avec la même rigueur dans le jeu pour remporter ce QT (15-3). Les fautes commises par nos joueuses sont le seul bémol dans cette période très solide.
Les joueuses veulent tellement bien accomplir leurs taches défensives qu’elles se laissent quelquefois emporter par leur élan, et les fautes s’accumulent dangereusement dans ce début de deuxième QT. Il va falloir maintenant gérer cette agressivité par un meilleur placement défensif. Cependant l’écart au score continue de s’amplifier malgré un repli défensif quelque peu hasardeux et une fébrilité dans la conclusion offensive. Elles atteignent la MT sur le score de 28-11 mais attention à ne pas tomber dans la facilité car l’adversaire est aux aguets!
Les filles ont écouté les consignes de la pause : continuer d’être rigoureuses pour creuser encore l’écart. C’est une très bonne reprise qu’elles effectuent. Avec  un très bon jeu collectif, conclu par des tirs extérieurs dans un fauteuil, elles accroissent encore leur avance face à un adversaire relégué, malgré lui, au rang de spectateur.  En effectuant un QT accompli dans tous les compartiments du jeu, nos joueuses continuent sur leur lancée et possèdent maintenant  une avance confortable avant la dernière période (42-15).
Seulement voilà, les filles tombent quelque peu dans la facilité. En se sachant à l’abri d’un retour improbable de l’adversaire, elles déjouent leur basket. Les phases offensives  deviennent trop statiques et les pertes de balle s’accumulent. En encaissant un 6-0 en 2’, les filles sont au creux de la vague !  Pour ne rien arranger, le dernier geste est difficile avec des paniers a priori faciles mais qui ne font pas tremblé le filet. Elles se reprennent  alors en fin de rencontre pour l’emporter, somme toute, assez facilement (48-25) mais en perdant ce dernier QT.
Capables de réaliser d’excellentes périodes avec un niveau proche de l’excellence sur cette rencontre,  elles nous ont montré aussi des signes de fragilité. Mais peut être sommes nous trop exigeant… En tout cas c’est une belle et importante victoire pour la suite du championnat, mais il va falloir continuer à travailler, pour obtenir plus de régularité tout au long d’une rencontre. Prochain test samedi prochain à Vaulx-en-Velin, qui est un concurrent direct pour le maintien.