Adresse
/
Téléphone
Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket

Bilan du Week-END

Nouveau succès de l’équipe fanion
Face à une équipe de Meyzieu qui n’a pas montré la mobilisation que l’on pouvait craindre, les bleues ont vécu un match relativement tranquille. Sans atteindre le niveau de la  semaine dernière, les filles ont fait le travail en première mi-temps (14-28) avant de prendre une attitude plus passive en seconde période. Dans le même temps Le Puy a gagné, et c’est donc le statu-quo en tête. Les haut ligériennes gardent leur destin en main avant la dernière journée dimanche qui verra le PSB recevoir Culoz tandis que Le Puy  accueillera St Chamond.




Les U13F région s’offrent une ½ finale
Le dernier match de championnat de nos U13F région aura des allures de véritable ½ finale. En effet la réception de Vaulx en Velin samedi prochain à 15h30 à Pontcharra décidera de qui, de Vaulx en Velin ou du CAP Basket, ira défier Soucieu pour la finale régionale Gr A prévue le 26 mai à Ambérieu.
Avant d’en arriver là les joueuses de Christophe avaient l’obligation de s’imposer à Roanne. Un premier obstacle que les filles sont parvenues à franchir à l’issue d’un match serré: 50-56.
Venez nombreux les encourager samedi prochain. Pour la 3ème année consécutive, le CAP Basket sera t il représenté dans les finales régionales?


Pas d’exploit pour les U15M
Déjà battus à l’aller nos U15M n’avait pas d’autres possibilité qu’un exploit pour gravir la 1ère place à leur hôte. Il n’en fut rien, la CAP a dû de nouveau s’avouer vaincu face à la supériorité des lyonnais.


Victoire au bout du suspense pour les U13F2
Les filles se devaient de s’imposerpourespérer conserver la seconde place.Elles y sont parvenues à l’issue des prolongations. La victoire le week-end prochain sera également indispensable pour conserver la seconde place mais risque malheureusement de pas être suffisante pour les poules finales. Le comité du Rhône supprimant les quart de finale pour les championnat à 3 poules, seul le meilleur second sera qualifié pour les ½ finales
 
 
Les Seniors M du CAP toujours au dessus de la zone rouge.
Les seniors M du CAP sont revenus de leur déplacement chez les leaders certes avec défaite, mais le résultat est honorables et leurs concurrents au maintien n'en ont pas profité. Il faudrait maintenant beaucoup de circonstances défavorables pour être rétrogradé. A priori sauf erreur il faudrait lors du dernier match: une défaite du CAP associé à une défaite de Ampuis face aux derniers Genas et une victoire de Feyzin à l'occasion de la réception de Sathonay
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

U17F Aura: Lourde défaite chez les leaders roannaises

RBF - CAPB: 89-56
 
 
C’est dans une salle propice au sauna et avec une caisse de résonance ideale pour rendre les publics les plus assidus sourds comme des pots qu’on débute l’avant dernier match de la saison régulière pour nos U17 ......face au leader le ROANNE Basket Féminin

5/0 8’41 le ton est donné par le RBF
Une belle interception nous permet de recoller au score et un 3 points
7/5 le ballon circule bien au RBF et ça paye 12/5 5’14
Leur Défense est bien hermétique et nous avons du mal à passer 17/6 3’35
Un 3 points répond à un autre

23/15 fin du quart

25/15 il y a de la solidarité dans notre défense 7’ nous résistons et puisons dans nos ressources

42/25 la Mi temps va être la bienvenue pour souffler et se ressourcer un peu.

48/38 52/28 ce n’est pas vraiment l’entame de mi temps dont on avait envie ....5 perte de balles ça se paye cache 58/29 reste 4’

64/30 notre équipe ne trouve plus de solution collectivement et la fatigue se fait sentir
25 a 8 dans le 3 quart c’est dur à encaisser pour les Filles qui ont pris un coup sur la tête

Avec un Défense plus agressive sur le 4ème quart nous enchaînons des paniers mais aujourd’hui la marche était trop haute

89/56 score final
Bonne continuation au RBF vous avez une équipe pour aller en phase finale.
 

Les U13F1 toujours en course… (21/04/2018).


 
Dans cette dernière partie de Championnat U13F groupe A, l’équation est simple : Enchainer deux dernières victoires pour espérer aller plus loin. Mais pour cela il fallait d’abord aller gagner chez l’ogre Roannais. Jamais facile d’aller gagner dans cette salle, mais qu’importe, les filles ont les jambes qui piaffent d’impatience depuis cette longue trêve de pâques.
C’est dans une véritable étuve que débute cette rencontre. Une salle qui ressemble plus à un terrain de tennis tellement les actions s’enchainent de part et d’autre…Vraiment à prendre un torticolis! Et les coups gagnants s’enchainent des deux cotés (6-6). La tension du début de rencontre retombe quelque peu et les filles sont très concentrées tellement elles tiennent à cette victoire. Nous creusons un petit écart pour atteindre la fin du QT avec 6 points d’avance (20-14).
Mais le début du deuxième QT est plus difficile. L’adversaire est plus agressif et nous met sous pression (20-18). Heureusement un panier primé nous remet dans le droit chemin et nous reprenons notre marche en avant. Nous semblons mieux résister que l’adversaire à cette chaleur étouffante et les filles restent bien dans leur match (31-20). Concentrées et appliquées, nous récupérons de bons ballons de contre attaque que nous bonifions facilement pour atteindre la pause avec 12 points d’avance (35-23).
La consigne à la pause est des plus claires : rester dans notre match! Rester dans notre bulle! Consigne respectée avec toujours autant d’application dans les intentions et les attitudes (38-25). Puis nous nous reposons quelque peu sur notre avance pour baisser un peu d’intensité dans les duels et l’adversaire enchaînent alors les paniers assassins à mi-distance (40-32). Egarés défensivement, nous ne savons plus où donner de la tête ! Un temps mort pour faire souffler les organismes et recadrer certaines choses est le bienvenu...  La fin de ce QT est également difficile mais nous arrivons tant bien que mal à contrer les incursions adverses (44-38).
Ce dernier QT risque d’être très tendu car l’adversaire voudra essayer d’aller chercher cette victoire. La rencontre s’équilibre malgré notre défense devenue totalement imperméable. Offensivement nous attaquons le cercle sans réussite mais nous obtenons de nombreux LF qui nous permettent de rester devant au tableau d’affichage (47-39). Mais rien n’est gagné! Loin s’en faut… Poussé par son public l’adversaire jette ses dernières armes avec des tirs et une adresse à mi distance qui les maintiennent encore dans cette rencontre (52-44). La chaleur devient étouffante je peux vous dire que sur le banc, c’est la même chose ! Mais nos protégées ne lâcheront rien ! Elles la veulent tellement cette victoire! Avec 6 points d’avance à 2’ du terme, chaque ballon devient brulant! Mais la gestion est de notre coté et les LF nous permettent encore de glaner quelques précieux points pour finalement conserver nos 6 unités d’avance à l’issue de la rencontre (56-50).
Cette victoire c’est la vôtre mesdemoiselles! Bravo à vous! L’aventure continue! Votre état d’esprit et vos attitudes ont  été une nouvelle fois irréprochables malgré un adversaire d’une excellente qualité. Nous savons tous votre motivation pour finir ce championnat sur une excellente note, et vos larges sourires au coup de sifflet final en disent long sur votre satisfaction du devoir accompli. Vous avez réussi ce que vous vouliez toutes et la date était cochée depuis longtemps sur vos calendriers personnels: une sorte de « demi finale », à domicile, contre Vaulx-en- velin qui va valoir son pesant d’émotion! Croyez-moi!  Alors tous à la salle de Pontcharra samedi prochain à 17h30 pour encourager nos U13F1 du CAP Basket…
 
 

Victoire sur le fil des U13F2 (21/04/2018).


L’équipe deux recevait le CLAM DE VENISSIEUX pour le compte de l’avant dernière journée de championnat.
Cette rencontre était attendue car en cas de victoire, elle nous laissait espérer cette seconde place au classement qui sera peut être synonyme de phase finale.
Dès l’échauffement, nous remarquions que la rencontre n’allait pas être une partie de plaisir car en face il y avait une équipe plus grande et plus costaude.
Cela allait vite se démontrer dans le match, nos filles n’arrivait pas à accélérer le jeu, elles manquaient d’adresse alors que VENISSIEUX réussissait tout ce qu’il tentait. On se demandait bien comment nos filles allaient inverser la situation car à la pause on avait déjà 9 points de retard.
Notre coach Clémence allaient remonter les troupes à la mi - temps et petit à petit les filles allaient plus jouer ensemble, prenaient plus de ballons au rebond, être plus adroites pour arriver à la fin du troisième quart de temps à égalité.
On se dit que la quatrième quart de temps allait être intense mais on voyait que les filles ne voulaient pas le lâcher ce match. A chaque point marqué elles serraient les poings telles des guerrières, mais les adversaires ne s’avouaient pas vaincues également.
Malgré un public déchainé le score final allait être sifflé sur le score de 43 partout. On se dirigeait donc vers une prolongation de 4 minutes où il fallait tout donner et ce que les filles vont faire pour remporter ce match 49-45.
La deuxième place est maintenue. On va donc avoir le droit, samedi, à une belle finale pour conserver cette place face à une équipe de Lentilly. Elle aura une revanche à prendre car nous avions gagné que de 2 petits points à l’aller.
Encore merci pour le beau spectacle et la belle combativité que vous avez fourni samedi et on veut la même samedi prochain.
 

Encore un match à oublier pour nos U15F (22/04/2018).

C’était réception de CHARPENNES CROIX LUIZET pour nos U15F ce dimanche. On n’a plus rien à jouer en cette triste fin de saison et notons qu’on avait pris une belle fessée au match aller. Disons que l’objectif était de faire mieux ce week-end, resserrer l’écart, avec pourquoi pas une petite victoire de prestige pour redonner un peu de moral aux troupes.
Nos filles rentrent bien dans la rencontre, avec beaucoup de vivacité dans le jeu, même si elles souffrent rapidement face à la densité physique adverse. On est dans le dur dans les rebonds, et la reprise d’après trêve semble difficile concernant notre adresse, tellement on loupe nos premières occasions. Et nous voilà rapidement à 0/4, mais sans être dominées, loin de ça. On se dit alors qu’il y a de la place pour faire mieux. Beaucoup mieux. Preuve en est la seconde partie de quart temps, ou nos demoiselles vont compenser leur déficit physique avec beaucoup d’envie, et un collectif qui commence à prendre forme. On prend alors la main sur le match, et on bouscule littéralement cette équipe solide, et pourtant si difficile à bouger. La récompense à tous ces efforts est immédiate avec un 10/2 plein d’espoir et de détermination, et qui nous fait passer devant en fin de premier quart temps (10/6).
Nos protégées reviennent sur le parquet avec les mêmes ingrédients. Ceux qui font leur force. Envie, énergie. Et bon basket aussi.
Et la recette reste alors tout logiquement toute aussi bonne…La balle circule bien, les filles attaquent le panier sans complexes, et joue libérées, Délivréeeeeees……Et une chanson dans la tête, une…désolé….
On remet alors un 7/3 et accentuons encore notre avance, jusqu’à ce que …tout explose…tout.  
Nos adversaires passent alors en presse tout terrain. Le temps de perdre juste un ou deux ballons, et c’est alors l’orage sous toutes les têtes. Les filles paniquent à chaque remontée de balle ou elles multiplient les mauvais choix. Elles n’osent plus poser de dribbles quand il y a besoin, et les passes sont sans assurances. Sans confiance. On prend alors un cinglant 12/0 qui, sans vouloir lever tout suspens, marquera définitivement le mental de nos filles. Un mental déjà si fragile, si friable surtout. Et pourtant le score à la mi-temps ne sera que de 22/25 pour nos adversaires du jour. Il n’y a pas pourtant pas le feu. Loin de ça. On pourrait même dire que Charpennes s’en tire bien pour l’instant…
Les lyonnaises vont surfer sur cette même vague en début de 3eme quart temps. On continue de bafouiller complètement notre basket. Les prises d’initiatives de nos demoiselles sous le panier se font rares, très rares. Aussi rare qu’un cheminot un jour de grève, ou qu’un train à l’heure le reste de l’année. Et c’est peu dire…J’en arrive à comparer le niveau de jeu de notre équipe au niveau de service de la SNCF. Je suis trop dur. Je m’en excuse immédiatement. On s’enlise alors dans une défaite qui semble déjà inéluctable. Lente, mais bel et bien inéluctable…
En effet, nous voilà alors à -10. Et il n’y a surtout aucun signe encourageant. Aucun.
Le sursaut local est alors énorme. Tout aussi imprévisible qu’énorme. Un sursaut dont nos protégées ont le secret. Un sursaut comme on les aime. L’équipe se transfigure quelques instants, le temps de mettre un 8/0 qui relance alors tous les espoirs.
Mais malheureusement la mèche « était mouillée ». La véritable explosion n’aura jamais lieu.   On passe de l’euphorie au doute à la vitesse de l’éclair. On retombe dans nos travers. Plus rien ne va, et Charpennes contrôlera alors parfaitement la situation, avec un score qui ne cessera de grandir en leur faveur… (37/45 fin de 3eme quart temps), pour un score final de 50 à 63.  Un écart qui laissera quelques regrets tellement nos filles auront déjoué, avec un manque de confiance flagrant. Une confiance qui peut exploser en un instant. Il suffit d’une ou deux erreurs pour que les ondes négatives s’enchainent. Il suffit d’une ou deux erreurs pour que les ondes négatives se déchainent…
 Quel dommage….