Adresse
/
Téléphone
Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket
Mauvais week-end pour les garçons.
Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas forcément pour les équipes masculines. Après le sans faute de la semaine passée, seuls les U15M2 ce sont imposés cette semaine. Il s'en est tout de même  fallu de peu pour les Seniors et U15M1 qui se sont inclinés respectivement de 1et 2 points. Les U13M qui avaient un match décisif pour la première place ont dû s'avouer vaincus et peuvent sans doute regretter de ne pas avoir pu présenter un effectif au complet pour cette rencontre.

Les U13F région confirment.
En décrochant une seconde victoire consécutive à Vaulx en Velin les filles prennent une option pour la 4ème place. C'est une belle performance qui devrait assurer le maintien en groupe A pour la seconde phase.
Victoire des U13F2 à l'extérieur, défaite des U13F3 à domicile.
La première phase de brassage prend fin le week-end prochain. Les 2 équipes départementales ont l'occasion de finir cette première phase en milieu de tableau. Pour ce faire il faudrait une victoire supplémentaire pour l'équipe 3 la semaine prochaine.


Les U15F et U17F région s'inclinent à domicile.
Bien qu'ayant réalisé un bon début leur permettant de mener à l'issu du premier quart, nos U15F n'ont pas pu maintenir le rythme toute la rencontre. La difficulté est allée en grandissant tout le long de la partie qui s'est terminée sur un score sévère.
Opposée à une très valeureuse équipe de Roanne les U17F se sont bien battues mais ce ne fut pas suffisant pour annihiler un mauvais début de match les ayant vu subir le gros rythme des ligériennes. Après la mi-temps, les filles allaient parvenir à enflammer la rencontre pour revenir à 5 points de Roanne avant que les visiteuses ne repartent de l'avant en fin de rencontre et assomment définitivement le match.

Les seniors filles au top !
3 matches à domicile et 3 scenarii similaires pour l'équipe fanion :
Un début de rencontre où les filles se montrent agressives défensivement tout en imposant un rythme que les visiteuses ont des difficultés à suivre. Très rapidement l'écart se fait 38-13 à la mi-temps laissant peu de suspense pour la 2ème partie du match. C'est une belle performance compte tenu du fait que le Puy était encore invaincu. A leur décharge les joueuses de haute loire s'étaient déplacées à 8, déplorant 2 absences pour blessures de joueuses majeures. Après 4 matches le PSB conserve la tête de la poule accompagnée maintenant uniquement par l'équipe du Coteau.

L'équipe réserve a aussi décroché un 4ème succès en 4 matches qui lui permet de garder la tête de la poule. Même si les succès sont souvent plus long à se dessiner les résultats sont là. C'est un début de saison positif avant d'aborder les adversaires qui selon toutes vraisemblances joueront le haut de tableau. L'équipe réserve est exempte la semaine prochaine et abordera donc novembre toujours invaincue.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Match U17 samedi 14 octobre

Ce samedi nos U17 ont un beau défi à relever en recevant le leader Roanne et cette équipe n'est pas leader que par son classement ...
Nous sommes bien dedans pour démarrer avec une belle intensité offensive et défensive .
Mais l'adversaire ouvre le score et chaque panier manqué coûte cher en retour le 0/9 va être difficile à remonter
L'adversaire est soudé et ne rate pas grand chose 4/14
Ca va vite Ca va très vite Mais nos filles s'accrochent 6/19 fin du 1 er quart 
Mais que faire fasse à une adresse qui frôle l'insolence que dis-je l'indécence ...et pourtant on défend bien et de notre côté la balle circule vite et ça paie 12/22.
C'est Sans compter sur la fluidité du jeu du RBF en attaque 14/28 et chaque panier que l'on transforme est rendu en double !!!
Il aura fallu attendre la 18eme  minute pour qu'elles ratent à 3 reprises sous le panier et ce n'est pas pour nous déplaire !!! Allez les petites bleues 15/34
Deux jolis paniers à 3 points ne déstabilisent pas les noir et rose.
Mi temps 21/38 , un peu de repis pour les organismes sera bienvenu.
Et le panier du retour est pour nous et les 2 suivants aussi , on défend dur 28/38Mais quelle équipe ! on pourrait imaginer les déstabiliser mais il n'en est rien 31/45 
On ne lache rien , on ne les  laisse pas installer leur jeu bref on s'accroche comme une mouche sur l'encolure d'un cheval !!!!! Et ça paie 37/47 fin du 3 eme Quart et le public se met à crier encore plus fort 43/50!
Face à cette équipe chaque petite erreur se paie cash hyper cash ........43/57
Bonne nouvelle, le RBF peut prendre l'eau mais la mauvaise .....pas plus de 1'30" 
 
En ce 4 eme quart On commence à faiblir un peu physiquement et ça se voit immédiatement au score 47/68 .Les joueuses adverses prennent leur responsabilité chacune leur tour. 
 
Score final 49/68!
C'est cher payé eu égard à votre prestation du jour bravo Mesdemoiselles (et avec un grand "M" vous le méritez). Vous avez enchanté votre public.
Si vous produisez ce genre de Match tous les samedis , à effectif complet l'horizon sera clair et ensoleillé à l'image du temps de ce week end 
 

Nos U15 peuvent garder la tête haute (15/10/2017).

Le début de championnat est difficile, avec une adversité de taille chaque week-end. De taille, dans tous les sens du terme…
Et on n’a pas prévu d’accalmie ce week-end. Loin de cela…
La réception du FC Lyon ASVEL Féminin risque en effet de provoquer un bel orage sur Pontcharra, un bel orage qui risque d’être très compliqué à traverser, sans prendre quelquefois la foudre…
Inutile de présenter ce club prestigieux qui présente très souvent des équipes de haut niveau. De véritables machines à gagner. Ni plus ni moins…
Place donc au match…
Ce sera une fois de plus David contre Goliath. Mais nos filles semblent apprendre de leurs erreurs. L’échauffement est des plus sérieux cette fois ci, et elles semblent clairement prêtes à en découdre. Le passé aura démontré que le FC Lyon est un peu notre meilleur ennemi…Et connaissant le caractère bien trempé de nos demoiselles, ça sent la poudre en ce début de match…à plein nez…
Mais que vont bien elle pouvoir nous proposer face à l’armada physique adverse ?
La réponse est immédiate. Il semblerait que nos filles se soient munies du meilleur des paratonnerres. La foudre, ce sera pour plus tard…ou plutôt, ce sera pour le FC Lyon. Le FC Lyon qui doit bien se demander ce qui lui arrive…
Nos adversaires dégagent pourtant une bien belle puissance. Mais nos petites battantes font front.  Notre défense est héroïque. Les aides sont systématiques, la solidarité est irréprochable. Notre accès au cercle est verrouillé, même pour les mastodontes adverses qui sont battues en vivacité, en rapidité…
On concrétise notre bon début de match par un 6/2 rapide, en se permettant même de vendanger quelques occasions. Nos adversaires répondent par un trois points qui les remet dans le match. Il s’en suit une légère domination Lyonnaise, pas récompensés sous le cercle, faut-il l’avouer. Mais cette maladresse peut facilement s’expliquer tout de même… Il est bien difficile de se défaire de nos petites sangsues ce week-end…on est là, et bien là…
La fin du quart temps sera nôtre. Notre jeu rapide met le FC Lyon en difficulté. On provoque beaucoup de fautes, moyennement récompensées sur la ligne des lancers francs (4/9). On est meilleurs dans tous les compartiments du jeu, sauf aux rebonds. Mais cela aussi, c’est très facile à expliquer, par un beau déficit de centimètres, …
Et nous voilà à 17/12 au bout des dix premières minutes. Dans un magnifique élan de combativité, et à force d’efforts de tous les instants, on est devant !!! Oui, on ne rêve pas, on est devant…
Et vu les qualités démontrées, c’est mérité, bien mérité.
Et il semblerait que nos filles veulent continuer à réécrire l’histoire de David (De David et Goliath, si vous avez bien suivi J)... Pas avec un caillou et une fronde cette fois-ci, mais avec une débauche d’énergie phénoménale…
Vous l’aurez compris, nos demoiselles ont remis le couvert. Et pas qu’à moitié. On reprend alors encore de l’avance rapidement (22/14). Le premier quart temps n’était pas le fruit du hasard. Loin de ça…on voit même quelques signes d’agacement chez les lyonnaises. Signes qui ne trompent pas…
Mais voilà…comment va-t-on tenir ce rythme endiablé ?  On a dix centrales nucléaires sur le terrain, certes, mais chacune a oublié le mode économie d’énergie…ou plutôt le mode gestion d’énergie…
Dire que des chercheurs sont en quête de nouvelles sources d’énergie…Qu’ils viennent faire un tour du côté de Pontcharra…
Mais on fait de plus en plus de fautes, conséquence directe de notre fougue immense, et cela ne nous aide pas pour mieux gérer les rotations…
C’est donc tout naturellement que les joues se font de plus en plus rouges. Les baskets de plus en plus lourdes…
Le FC Lyon qui a fait le dos rond jusqu'à présent reprend alors du poil de la bête et commence à profiter de son physique bien supérieur. Leur presse tout terrain finit de nous épuiser. Nos adversaires mettent tout en œuvre tout pour nous faire plier. Sans pitié, aucune. La fin de quart-temps est lyonnaise. On est souvent au bord de la rupture, avec notamment un 0/9 final qui laisse s’envoler quasiment tous nos espoirs à la mi-temps (30/42). Il est l’heure de prendre un repos mérité. Bien mérité.
On revient le couteau encore bien serré entre les dents. On refait jeu égal avec un 5/4 qui montre parfaitement bien qu’on se battra jusqu’au bout. On a un genou à terre, mais pas les deux …
On se fait de plus en plus bouger dans les rebonds. Cela nous demande beaucoup trop d’efforts. Que c’est dur de compenser le physique au basket…
Nos fautes nous handicapent de plus en plus. Quel sentiment contradictoire de se faire bouger de la sorte, et se faire siffler tant de fautes…
Le FC Lyon va une nouvelle fois reprendre la main sur le match. Le peu d’énergie regagné à la mi-temps s'est déjà envolé. On se bat toujours, mais que c’est dur. Les filles ont l’impression d’appuyer fort sur les pédales, mais n’ont plus trop la force pour faire avancer le vélo... c’est une côte bien rude qui s’annonce droit devant…
Nous voilà à 38/62 à l’aube du dernier quart temps. Cela semble vraiment injuste. Mais c’est pourtant bien la réalité. Dure réalité.
Mais voilà encore un sursaut d’orgueil de nos demoiselles. Elles ne lâcheront rien décidemment. Quelle mentalité, vraiment ! Et quelle fierté pour l’encadrement et les parents…
Un petit 4/0 nous remet du baume au cœur. Le public prend part à ce sursaut pour aider tant que peu nos protégées. Mais cela ne suffira pas. Les réservoirs sont vides. Désespérément vides.
La fin de match sera donc à sens unique. Tous les derniers points seront adverses, reflet parfait d’une sorte de punition injuste. Parfaitement injuste. (88/51 en fin de match).
 
 
Je vais maintenant m’adresser directement aux filles...
Le score d’aujourd’hui, et bien on s’en fout. Franchement. Les qualités humaines que vous avez montrées aujourd’hui valent toutes les victoires du monde. Vous avez tout donné. Tout.  
Encadrement, coaches et parents ont été unanimes hier. Vous avez été au bout de vous-même et transmis beaucoup d’émotion, grâce à un état d’esprit irréprochable.
C’est un très beau retour pour tout ce qui est fait pour vous…et cela, cela vaut tout l’or du monde…vous pouvez me croire…
 

Les U13F1 enchainent une seconde victoire.


Après la probante victoire de la semaine dernière, les « petites bleues » devaient nous démontrer ce samedi qu’elles étaient bien sur une phase ascendante. Et c’est en se déplaçant à Vaulx-en-velin qui, au vu des résultats précédents, étaient largement à leur portée mais , méfiance, méfiance…
On se répète encore, mais il faut le souligner, les filles sont tout de suite dans l’action, omniprésentes dès le coup d’envoi. Les attitudes sont là et l’adversaire ne sait déjà plus où donner de la tête. Nous menons déjà 10-4 avant un temps mort adverse. Mais rien ne les perturbe. Elles accentuent encore leur avance malgré une fin de QT un peu plus difficile (17-4) mais après avoir fourni de gros efforts.
A la reprise, les filles sont toujours là, concentrées, appliquées, assurant un peu plus leur emprise sur la rencontre. C’est un jeu d’attaque placé auquel nous assistons. Les enchainements, répétés à l’entrainement, mettent dans le vent l’adversaire (21-10).  Ajouter à cela une défense agressive « au corps à corps », un jeu collectif très bien huilé, très vite projeté vers l’avant, et vous obtenez une bonne mayonnaise qui va tenir et rester compacte jusqu’à la pause. C’est donc  fort logiquement que nous menons à la pause (34-14) après ces deux QT où les filles ont dominé sans contestation possible.
Le 3ème QT débute donc avec une avance confortable mais restons sur nos gardes… Les paniers s’enchainent de part et d’autre et l’adversaire à l’air requinqué. Offensivement nous voyons vraiment de très bonnes phases qui ne sont malheureusement pas toujours conclues, et qui aurait pu creuser un peu plus l’écart. Mais qu’importe, les intentions sont toujours bonnes.  Le ballon reste vivant, en mouvement, et l’adversaire à beaucoup de difficultés pour se mettre en travers de notre chemin. La rencontre devient quelque peu hachée avec beaucoup de fautes de notre part dûes à un certain manque de rigueur. Nous sommes  alors dans notre temps faible. Mais nous le gérons très bien, sans affolement et sans stress, malgré le réveil du public qui se fait de plus en plus entendre. Nous faisons jeu égal dans ce QT (10-10), et  nous maintenons donc l’écart avant la dernière période (44-24).
Nous retrouvons alors en fin de rencontre les « guerrières » de la 1ère MT. Malgré une avance confortable, nous ne lâchons rien et nos actions s’enchainent parfaitement. Ca va vite, trop vite pour l’adversaire, contraint de nous stopper trop souvent irrégulièrement. Notre avance s’accentue grâce, entre autre, à notre excellente réussite aux lancer francs. Nous finissons la rencontre un peu émoussées, mais toujours dans la gestion, pour finalement l’emporter (36-63).
C’est un match complet que nos filles ont réalisé. Une concentration et une application de tous les instants, du début de l’échauffement au coup de sifflet final ! Bravo à vous toutes. Votre travail effectué toutes les semaines et depuis le début de l’année commence à porter ses fruits. Gageons que vous soyez sur la même dynamique pour le « test match » de samedi prochain avec la réception de Veauches.