Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket
Adresse
/
Téléphone
Bilan des 9 et 10 novembre


1ere défaite des U13F à Montbrison.
Les ligeriennes ont rendu la monnaie de la pièce aux jeunes turdinoises. Les bleues concèdent leur première défaite de la saison et laissent Montbrison s’emparer de la première place au point average.
Les filles cèdent la première place mais restent en position favorable pour une qualification pour la R2. On attend une réaction samedi prochain pour la réception de Villeurbanne Charpennes.

Larges victoires à l’extérieur des U15F1 et U18F1
En déplacement chez les dernières de leur championnat les U18F1 et U15F1 ne sont pas tombées dans la facilité. Les U15F ont préparé au mieux le match essentiel qui les attend le week-end prochain en recevant le FC Lyon. Les U18F quant à elles ont fait un pas supplémentaire vers la qualification pour la R1.


Courte défaite des U17M1
Il n’ a manqué qu’un point pour que les joueurs du CAP ne viennent coiffer le CRAB. Le match de la semaine prochaine face aux leaders sera difficile et important dans la quête de la seconde place qualificative pour la R2. 

Défaite des U15M1 à Beaujolais Basket
Les U15M ont concédé une défaite à Beaujolais Basket qui les éloigne sans doute définitivement des 2 premières places.

Victoire des U13M1
Comme les U17 les U13M sont à la lutte pour la seconde place . Pour eux aussi le prochain match les opposera aux leaders.



Victoire probante de l’équipe fanion.
Les SF1 avaient terminé la première séquence du championnat sur un match très difficile chez les leaders de St Just St Rambert. Elles reprenaient ce dimanche par la réception de l’ASVEl Villeurbanne2 qui à posteriori sans présenter les arguments physiques de St Just n’en demeure pas moins une équipe ambitionnant le haut de tableau. C’est donc une belle performance qu’ont réalisée les filles. Le début de match était équilibré dans tous les secteurs du jeu avec des bleues bien en place. A la faveur d’un bon passage dans les shoots extérieurs les bleues en fin de premier quart parvenait à creuser un léger écart (21-15). L’écart continuait de se creuser dans le début du second quart portant l’avance des locales à plus de 10 points. Les villeurbannaises réagissaient bien par la suite et un dernier panier à 3 points au buzzer leur permettait de revenir à 2 points à la mi-temps : 37-35. Tout était à refaire et le PSB pouvait regretter les trop nombreux points abandonnés aux lancers.
Les 2 équipes allaient rester côte à côte durant toute la seconde mi-temps bien que le PSB fasse plus souvent la course en tête. Tout était encore possible à l’approche des 2 dernières minutes et la match allait se jouer dans le » money-time ». Ce sont les locales qui allaient mieux le gérer et peut- être profiter de la jeunesse des villeurbannaises qui pour leur 3ème défaite s’inclinent de 5 points après avoir perdu une première fois au prolongation et une seconde fois d’1 point.


Double défaite pour les SF2 et SF3

Déception pour les SF2
En se déplaçant à Reventin Vaugris à égalité au classement le PSB pouvait espérer une meilleure issue à la rencontre de samedi soir. Mais après un premier quart temps équilibré (16-15) et un second quart temps honorable, les filles allaient connaître un trou dont elles ont maintenant trop pris l’habitude et subir un 22-5 dans le 3ème quart. Trop lentes dans le repli défensif les bleues prenaient de plein fouet les contre-attaque des iséroises.
Après 6 matches dont 4 défaites il est maintenant clair  que le niveau PRF est nettement plus exigeant et homogène que la D2 et que la lutte pour le maintien sera longue.

- Défaite des SF3 à Belleville.
Nouvelle défaite des SF3 . Les 18 points concédés sont certes importants mais restent néanmoins honorables.


Lourde défaite des SM2 chez les leaders Pusignan
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Cournon2 - U18F: 48 - 107 (R1)

La tentation est grande, mais un mois après le décès d’Eugène Saccomano, la retraite anticipée de Sébastien Goutaudier et la concurrence farouche du George Eddy des U15F de Pontcharra (Stéphane Blicharz pour ne pas le nommer), l’écueil peut survenir à tout moment, c’est donc sur la pointe des pieds que je me lance dans une nouvelle version de « On refait le match ! ».
C’est encore avec une délégation importante que nous envahissons les tribunes de cette belle salle de Cournon d’Auvergne. Les déplacements en Auvergne sont longs mais nous sommes arrivés à l’heure, nous pouvons nous dégourdir les jambes et avons même le temps de déguster un petit café avant d’attaquer ce premier match retour des phases de brassage. Les supporters sont DONC prêts mais restent encore un peu sur leur faim à la suite de la piètre prestation collective de leur équipe qui s’était « logiquement » inclinée deux semaines auparavant en ¼ de finale de Coupe ARA contre une très belle et très volontaire équipe de Valence.
Qu’allait nous réserver ce match de reprise ? Certes nous savions que l’adversaire était à notre portée (sans leur manquer de respect) mais la seule vérité restait celle du terrain… Un beau parquet d’ailleurs mais surement plus lent que notre Taraflex adoré, alors attention à bien prendre le rythme !
C’est sur une mise en jeu inédite que les filles débutent le match (l’intérieure adverse est si élancée qu’il ne sert à rien d’essayer d’aller rivaliser là-haut !). Une première bonne défense nous permet de vite récupérer le ballon et d’enchainer sur… 5 minutes de pertes de balles, d’approximations, de mauvais choix et de faible intensité. On s’en remet à quelques incursions individuelles dans la raquette qui nous permettent de rester dans le coup (5-5) mais bon que c’est compliqué ! Puis les premières rotations arrivent et donnent un nouveau souffle. Même si les deux équipes sont encore au coude à coude (9-10 à 7’), les filles proposent un basket plus structuré et collectif ou les passes décisives font leur apparition, l’équipe est maintenant en ordre de marche, elles finissent le premier quart temps sur un 15-22 finalement bien mérité, ouf !
Le deuxième quart temps sera du même acabit, toute l’équipe est maintenant au diapason, le basket est un jeu collectif et les joueuses en font maintenant la parfaite démonstration, présentes en défense, de la vitesse et simplissime en attaque, c’est efficace et très agréable à voir, on finit le quart temps sur un 21-5 et l’adversaire commence à accumuler un nombre incroyable de fautes, plusieurs de leurs joueuses en sont déjà à 3. 20-43 au tableau d’affichage
La mi-temps n’a pas changé grand-chose, les ponturdinoises restent disciplinées, et même si le froid nous tombe un peu sur les épaules dans les tribunes, les paniers qui s’enchainent nous permettent de nous réchauffer les mains et la voix. Elles concluent le quart temps sur un 10-30. 30-73 au tableau d’affichage qui commence à s’éclairer de toute part surtout chez l’adversaire. La fin du match risque d’être compliquée !
… et ce sera le cas ! Les filles continuent leur marche en avant et augmentent encore un peu l’écart 30-85 à 6’, 33-94 à 3’ de la fin mais les esprits s’échauffent, les 5 fautes personnelles tombent, la pression monte, des joueuses s’énervent, les tribunes soufflent un peu sur les braises, les coachs discutent beaucoup.
Les dernières minutes resteront anecdotiques, les défenses sont distendues, le jeu académique a volé en éclat pour laisser place à quelques actions de « hourra basket » … A noter quand même le 100e point marqué par Elena qui nous rappelle de ne pas trop nous éloigner de la buvette lors de notre prochaine rencontre à domicile (Elodie a déjà été mise au courant 😊)
Toutes nos félicitations aux filles, premier match avec un effectif au complet, c’était une réussite tant au niveau du score que du contenu. Continuez ainsi, le chemin vers la qualification commence à s’éclaircir mais il ne faut rien lâcher, il reste encore des étapes importantes…


 

Des U15F1 lobotomisées ramènent la victoire.

C'est à Saint-Bonnet-de-Mure que les U15F1 retrouvaient le parquet ce dimanche.
Et ça ne s'invente pas… 30 ans après Berlin, et la chute du mur, elles voulaient continuer d'écrire leur propre histoire dans cette poule où rien n'est joué et où toutes les rencontres, voir tous les paniers, vont commencer à peser dans la balance pour l'issue de cette première phase.
Mais il fallait déjà faire un bon match aujourd'hui avant déjà de penser aux suivants.
Après cette longue trêve automnale, le groupe était ravi de se retrouver et de confirmer leur position de leader avant cette journée de championnat.

Pourtant concentrées dès l'échauffement, nos schtroumpfettes ratent leur entame de match...
Manque d'agressivité, mauvais choix offensifs… Il n'en fallait pas moins pour donner confiance à l'adversaire! (6-5).
Les fautes s'accumulent déjà chez les petites bleues… Des fautes bêtes et souvent inutiles mais qui prouvent notre retard sur les phases défensives.
Offensivement, on ne sait pas trop quoi faire de la balle et le jeu sans ballon est quasi inexistant… Bref ce n'est pas l'entame rêvée et pourtant, nous menons au score (12-8).
Je ne sais pas ce qui se passe avec ce cercle de ce coté du terrain mais le ballon ne fait pas trembler la filoche. Ballon trop gros, cercle trop petit, nous nous posons vraiment des questions…Pourquoi n'arrivons nous pas à marquer?
J'ai l'impression d'être dans une partie de flipper (euh… c'est quoi un flipper?) où les "fourchettes" gauche-droite et droite-gauche s'enchainent pour éviter de perdre la bille…Et le ballon imite la bille. Les fans de flipper comprendront… Pour les plus jeunes, demandez à vos parents...
C'est incroyable… tant d'occasions ratées…
Et les muroises qui, elles, recollent au score 16-16…
Mais qu'arrivent ils a nos petites bleues? Ont-elles perdu leur jeu?
On résiste jusqu'à la fin du QT mais les muroises remportent celui-ci sur un panier primé (18-19).

Le staff avait bien une solution avant le début de la rencontre mais il semble que celle-ci soit inefficace… A moins que…
Nous revoilà sur le terrain pour cette fois-ci faire un peu mieux dans le jeu… Et ce ne sera pas bien difficile.
D'autres intentions et d'autres attitudes nous font enfin espérer un avenir meilleur dans cette rencontre. Notre agressivité est enfin de retour et notre jeu de transition nous permet de prendre une légère avance (28-19).
Les locales n'arrivent plus à rentrer dans notre peinture…. Ont-elles déjà tout donné?
Nous sentons bien que nos schtoumpfettes ont pris le dessus physiquement et notre profondeur de banc va faire la différence. Nous avons eu de très bonnes rentrées lors des rotations et il faut évidemment féliciter ces joueuses-là.
Ce groupe U15F1 sait maintenant ce qu'est une lobotomie… Vous chercherez dans le dictionnaire… ou sur Google…
Nous avons mis un QT avant d'en voir ses bénéfices, mais vous me direz ce sont des filles, il leur faut un temps d'adaptation… Petit clin d'œil à notre chère gente féminine, sans laquelle nous ne serions pas grand-chose… Je dois bien l'avouer.
Mais ne vous inquiétez mesdames, nous serons toujours là pour vous changer une roue crevée ou pour vous installer les pneus neige… Ah Ah Ah… Trop gentils ces hommes!
Notre jeu est bien plus fluide quand on n'a pas de cerveau, que nous l'avons laissé au vestiaire et qu'on ne réfléchit pas plus qu'il n'en faut… qu'on joue tout simplement…
En infligeant un 27-0 dans ce QT, force est de constater que les dés sont jetés (45-19), et nous ne voyons pas comment notre adversaire peut nous rejoindre.

La deuxième période sera du même niveau avec le rouleau compresseur bleu qui ne lâchera plus rien… Le score enfle inexorablement et notre emprise physique et technique va étouffer notre adversaire… à petit feu. On continue de dérouler en fin de rencontre, dans la gestion… et dans la tactique… Bravo coach!
Nous finirons cette rencontre avec une belle victoire sur un score très large (91-32).

Ca y est!! Nous avons touché le point sensible de nos petites bleues… Leur cerveau!!
Je vous rassure, elles l'ont récupérer en fin de rencontre… Mais on ne sait toujours pas à qui appartient celui de la photo?
Il faut savoir parfois joué à l'instinct, sans réfléchir… Mais en gardant une agressivité impérative lors de votre présence dans le rectangle de jeu.
Beaucoup de filles se sont révélées lors de cette rencontre, avec des attitudes que nous n'avions pas encore vu jusqu'à présent. Mais nous savions bien qu'un jour ou l'autre cela rejaillirait sur le terrain. C'était ce dimanche et il faudra confirmer lors des prochaines rencontres.
Les leaders naturels ont été un peu plus discrets ce dimanche, mais notre banc a grandement contribué à cette victoire. C'est tout simplement la force de cette équipe, une homogénéité et un esprit de groupe qui pourrait renverser des montagnes…
D'ailleurs, en parlant de montagnes… Il y en a une qui se profile dimanche prochain dans la maison bleue… Alors venez nombreux supporter et encourager ces U15F1 qui auront grandement besoin de leur public pour faire tomber le FC Lyon…