21290999_10210196957379751_1744308600_n
Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket
Adresse
/
Téléphone
Résultat des 9 et 10 avril
Très peu de victoires dans un week-end une nouvelle fois morose chez les filles. L’équipe fanion qui jusque là réhaussait régulièrement le bilan a lourdement chuté et laisse logiquement Caluire s’emparer définitivement de la place de leader du championnat.

La principale bonne note du week-end est venue de la victoire des U18F1 qui en s’imposant à Chambéry assurent leur participation aux ¼ de finale du championnat de région AURA.
Pour trouver une autre victoire féminine il faut se pencher du côté des SF3 qui occupent une bonne place en milieu de tableau.

Pour le reste, nos équipes départementales éprouvent toujours autant de difficultés à renouer avec la victoire . 
Les U13 et U15 régions se sont elles aussi inclinées mais ont tout de même offert une bonne opposition  face à des adversaires mieux classés.

La double galère des SF1 et SF2
Les défaites ont été très lourdes pour les SF1 et SF2 ce week-end. Les problèmes de blessures et d’effectif commencent  à peser pour l’ équipe réserve qui ce week-end ne pouvait  pas compter sur le renfort de U18. Les filles devront tâcher de faire  mieux dimanche prochain en lever de rideau des SF1.

Les SF1 en s'inclinant lourdement  ont en effet définitivement  abandonné la tête de la poule à Caluire. Les caluirardes ont gagné le droit d’évoluer en NF3 l'an prochain tandis que le PSB assurée de la seconde place va se lancer dans les long travaux d’hercule que vont constituer  les play off.
Comme trop souvent cette saison à l’extérieur, les bleues  ne sont pas parvenues à trouver le bon rythme. Ce qu’il avait été possible de rectifier avec parfois de la réussite par le passé n’ a pas été possible face à une équipe du calibre de Caluire. Se détachant régulièrement  avec pratiquement 10 points  par quart temps Caluire a irrémédiablement  pris le dessus. Les dés sont maintenant complètement jetés dans la poule.  Caluire finira premier, le PSB second et St just st Rambert 3ème accompagnera le PSB en play off.
Les play-off commenceront en quart de finale en match aller retour.
Le PSB disputera le match aller à l'extérieur le 1er Mai selon toute vraisemblance face à Val d’Aix élan ou le CRAB

Chez les garçons, le week-end a été nettement plus positif avec notamment la  triple victoire des U13M1, U15M1 et U217M1. Les U15M1 en s’imposant d’ 1 point face à Eybens ont assuré la première place de leur poule et disputeront les phases finales. bravo!
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Victoire « 2.0 » pour les U18F1 à Cognin (73-54) …
 
Ce satané COVID aura eu raison de mon déplacement à Cognin avec les U18F1 ce samedi. Après une pause hivernale le weekend dernier et le non-déplacement de Fraisses, sur les routes pourtant déneigées d’entre Loire et Rhône, il fallait se remettre dans le rythme d’une rencontre d’un championnat très découpé. Un déplacement lointain pour une rencontre pas encore cruciale, mais déjà capitale pour la suite… Et c’est donc derrière mon écran, stressé comme un gamin, que j’ai assisté à la belle performance de nos U18F1 ….
Avec un effectif quelque peu réduit, des malades, des petits bobos, mais toujours motivées plus que jamais, nos petites bleues étaient tout de même fin prêtes pour affronter un autre cador de la poule… De toute façon il y a quatre cadors dans cette poule qui aurait pu sentir bon le « Final Four » …
Nos schtroumpfettes rentrent dans l’arène savoyarde avec une bonne demi-heure de décalage… Et dès le départ, les deux équipes ne se lâchent, déjà, pas d’une semelle et se répondent du tac au tac… Rien n’y fait… Ni les fautes, ni les balles perdues, ni les temps morts ne profitent à aucune équipe tant et si bien que la fin de la première période est sifflée sur le score de 16-14 pour nos petites bleues.
Le début du 2ème QT est dans la lignée du 1er… Aucune équipe ne se détache et l’avantage au tableau d’affichage balance d’un côté à l’autre à chaque panier (18-20). Nos schtroumpfettes ne sont pas au sommet de leur forme aujourd’hui et l’accumulation des fautes est loin d’être anodine… Peut-être que le long déplacement n’y est pas étranger…
Puis, à un moment où l’on s’y attendait le moins, un sursaut d’énergie transcende nos petites bleues et nous arrivons à creuser le plus gros écart jusqu’ici avec un 6-0 en notre faveur (24-20). On se dit que le plus dur est fait, que nous avons réussi à faire plier les savoyardes… Le coach adverse demande immédiatement un TM sentant bien son équipe au bord de la rupture… Et bien lui en a pris car Cognin nous inflige à son tour un 7-0 qui nous renvoie à nos chères études ! Le TM bleu stoppera l’hémorragie avant la pause où Cognin reprend la tête à la suite de deux ultimes LFs (28-29).
Tout est à refaire…. Je ne vous raconte même pas mon état de stress derrière mon écran… Les sucettes défilent et le glucose acidulé n’a pas le temps de fondre dans ma bouche…
Sans être dans un grand jour, nous schtroumpfettes ont réussi à rester au contact mais la deuxième période nous promet une belle bataille…
Et c’est reparti, encore sur les mêmes bases… Personne ne se détache et mon palpitant monte encore d’un cran (32-33) … Et à partir de cet instant, le rafraichissement de la page web me procure des sensations encore jamais rencontrées ! Je ne vois que des paniers de nos schtroumpfettes… 2 points, LFs et deux paniers primés qui s’enchainent ! Mais que se passe-t-il ? Nos « supporters scoreurs » auraient-ils commis des erreurs ? Pas de corrections en vue et c’est bien un 16-0 que nous avons infligé à l’adversaire (48-33) ! Incroyable…
Mon palpitant redescend de plusieurs crans mais les bâtons de sucettes tournicotent encore dans ma cavité buccale… C’est un gros éclat qu’a subi Cognin mais, méfiance tout de même, car elles n’ont pas dit leur dernier mot… Et, comme dans une dernière bataille, elles jettent toutes leurs forces en fin de QT pour recoller au tableau d’affichage et ne pas se laisser distancer (50-41) …
C’est bien connu, il vaut mieux faire la course en tête dans ces cas-là et ce qui est pris n’est plus à prendre…. Mais Cognin est toujours à la recherche de sa première victoire dans cette « poule de la mort » après des défaites toujours très courtes et rageantes pour elles. Malgré l’écart, les savoyardes sentent bien qu’aujourd’hui « ça pourrait être la bonne » … Elles nous infligent un 4-0 qui nous fait plus que douter (50-45). Mais nos U18F1 ont de la réserve ! Elles appuient de nouveau sur l’accélérateur, montent encore d’un cran leur agressivité, et reprennent quelques unités d’avance (56-45). Mais le chemin est encore long avec 5’ au chronomètre… Il va falloir tenir et annihiler tous les assauts savoyards. Ce que font à merveille nos schtroumpfettes en étouffant totalement l’adversaire qui accuse une plus faible profondeur de banc. Nos protégées déroulent en enchainant encore les contre-attaques, tirs primés et LFs (66-52). A 2’ du terme la messe est dite… Et nous gérons parfaitement la fin de rencontre pour finalement nous imposer 73-54.
Les savoyardes sont à bout de souffle et reçoivent leur plus grosse défaite de la saison. Mais rendons leur hommage pour leur courage, car avec un effectif aussi réduit, difficile de se mesurer à des équipes qui sont taillées pour le plus haut niveau régional.
Nos schtroumpfettes repartent donc avec une victoire, et une pizza de chez « Pépone ». Victoire amplement méritée, acquise dans ce troisième QT qui a été certainement le plus abouti de toute cette saison. Avec une seule défaite au compteur pour l’instant, nous allons pouvoir nous affronter à Fraisses en match en retard samedi prochain. Tout le groupe compte sur le soutien de ses supporters pour essayer de faire tomber le leader invaincu dans notre maison bleue. En espérant que l’hiver ne vienne pas encore jouer les troubles fêtes sur les routes ligériennes…
Merci à nos supporters toujours très assidus et à nos scoreuses qui ont permis à tous les supporters bleus de suivre nos U18F1 derrière leurs écrans. Mais quel stress derrière un écran !!
Il y avait de la joie dans nos rangs au buzzer final… Mais aussi des larmes … Les larmes de notre chère et tendre Lisa qui va devoir quitter ses coéquipières toute cette fin de saison pour des raisons médicales. C’est un drame pour notre bout-en-train, toujours souriante, toujours disponible, et pour tout ce groupe U18F… Tout le monde la réconforta pour lui faire oublier ce déchirement, et pour lui dire que la santé prime sur tout le reste… Et nul doute que toutes ses coéquipières vont élever encore leur niveau de jeu jusqu’à la fin de saison, et essayer de lui offrir, en direct, dès samedi prochain, une nouvelle victoire…
S.B.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
telechargement
loglig
download
Logo-Pass
Sans titre