Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket
Adresse
/
Téléphone

Bilan des 6 et 7 avril

Le bon week end des seniors féminines!


Les équipes 2 et 3 assurent la montée en division supérieure.  Les SF1 de nouveau 3eme et à la lutte pour la montée en pré-nationale.


  • Belle performance des SF2 (photo) qui vont gagner la montée chez leur concurrente directe.
L‘ enjeu était de taille pour nos réservistes qui jouaient la montée au Clar face à des lyonnaises qui en en cas de succès pouvaient passer devant. Aussi c’est plus nombreux qu’à l’accoutumé  que les spectateurs avaient fait le déplacement en capitale des Gaulles.
Un départ tonitruant ponctué par 3 paniers à 3 points permettait au psb de prendre tout de suite les devants ; une position que les bleues  n’allaient plus lâcher bien que le Clar à plusieurs reprises parvienne à recoller.
Face à  des lyonnaises qui n’avaient  perdu que 3 matches cette saison les bleues sont demeurées en permanence sous la menace. 44-44 en fin de 3eme quart temps le suspense était à son comble ! C’est alors que les turdinoises redoublaient  leurs efforts défensifs. Les lyonnaises n’inscrivaient que 10 points dans le dernier quart et laissaient filer le PSB vers le pré-régional.


La montée est également acquise pour les SF3 qui en s’imposant à Ecully sont assurées de finir dans les 2 premières places qui ouvrent les portes de la DF2 la saison prochaine.

Pour ces 2 équipes place désormais aux phases finales!


RF2 – PSB-Corbas:97-49
Les SF1 n’ont pas longtemps douté de la victoire face à une équipe de Corbas qui sera reléguée en fin de saison et déjà quelque peu démobilisée.
La victoire est large et conjuguée avec la défaite de 2 des adversaires directs pour le podium. Ceci permet aux filles de réaliser une belle opération qui à 2 matchs de la fin maintient intact leurs chances d’accéder au championnat pré-national


1ère défaite des U18 aura Bonne résistance des U15F1,  les U13 F1 en position de force.
- En déplacement chez leurs dauphines les U18F ont cédé une première fois cette saison en Aura. C’est dommage les filles vont devoir rester sous pression pendant la trêve de printemps afin de préparer au mieux le prochain match à domicile qui sera très important.
- Opposées à la Talaudière sorbier, les U15F ont bien résisté et livré un bon match face à une équipe qui écrase tout sur son passage. Il faudra renouveler ce type de prestations lors des 2 derniers matches pour espérer retrouver les ligériennes en finale de la ligue du lyonnais : un scénario qui passe inévitablement par 2 victoires dans les 2 derniers matches.
- Très belle opération pour les U13F1  qui rendent la monnaie de la pièce à Neuville qui s’étaient imposé à Pontcharra.
Les filles de Christophe s’emparent même du point  average. Seules secondes elles ont désormais toutes les cartes en main pour accéder aux phases finales de la R3.


1ère place acquise pour les U13 M1
C est fait dans le duel au sommet qui les opposait à la Ctc Lyon SO les joueurs du CAP Basket ont empoché la victoire qui leur assure la première place et les envoie en phase finale. Avec les SF2  et SF3 c est donc une 3ème équipe qui se qualifie pour les phases finales départementales qui pour certains matches se dérouleront à Pontcharra.
2 autres  équipe dont encore en mesure d’accéder  aux finales départementales: les U13F3 qui étaient exemptes ce week-end et les U13M2 qui dans une position similaires devront gagner leurs 2 derniers matchs dont le dernier chez le leader.


Les U15M maintiennent le suspense.
Dans la lutte très serrée que se livrent les équipes en R3, les U15M1 ont accroché un succès face à Mions qui préserve toutes leurs chances de qualification avant un déplacement chez les leaders et  un derby contre tarare potentiellement décisif lors du dernier match.


En ce qui concerne les autres équipes les U13F2 et U15f2 se sont imposées. Les U17M région se sont inclinés de 13 petits points chez les leaders tout comme les U15M2 face à Tarare2.


Grosse bouffée d’oxygène pour les seniors Masculins
En s’imposant face à Rillieux les réservistes du CAP ont fait un grand pas vers le maintien en DM2.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

U18F AURA: Cognin La Motte - CAPB: 64-55

Cette semaine c’est déplacement à Cognin, grosse équipe de notre poule qui est classée juste derrière nous.
Une victoire ouvrirait, pour les deux équipes, la voie des phases finales. 
Dès notre arrivée, nous comprenons que le public de Cognin connaît l’enjeu de cette rencontre et donne déjà de la voix, et de la grosse caisse,  avant le lancement du match.
L’équipe adverse donne le ton dès le début du match avec une solide zone presse qui nous ennuie  
8/4 6’42. 
Une fois nos marques prises, nous sommes mieux dans le match 9/13 3’41
Avec une défense moins dure, nos adversaires en profitent.C’est clair il ne faut laisser aucune opportunité à ce groupe.
La fin du quart est sifflée sur le score de 22/16 .

Un bon passage en défense, un peu de maladresse adverse et nous recollons un peu au score 24/22

Nos adversaires ont également resserré leur défense 30/23, l’accès à la peinture est fermée et nous sommes en difficulté sur les rebonds 5’21 34/25.

40/31 mi temps 

Nos demoiselles vont pouvoir souffler un peu .

De retour sur le terrain nos adversaires restent bien concentrées, le ballon circule vite mais nous ne baissons pas les bras 
46/36 même si face à la pression nous perdons quelques ballons 
51/41 fin du troisième quart.

Dans une nouvelle dynamique  d’envie et d’énergie nous réduisons l’écart pour revenir à 56/51 .Que le combat est intense. Nos filles ne lâchent rien. 
57/51 il reste 5’ 48, cette équipe joue un bon basket et nous met en difficulté avec en plus une belle adresse .
La fin du match est sifflée sur le score de 64/55, nos filles n’ont pas démérité mais aujourd’hui Cognin était plus fort, poussé par son public.

Mais nos filles ont joué une belle partie, elles n’ont pas démérité.

Reposez vous bien pour revenir en forme 
 

Nos U15F "still alive" (07/04/2019).


On recevait ce week-end ni plus ni moins que le leader de la poule Sorbiers/ Talaudière basket. Un sympathique leader incontestable et incontesté qui n’a toujours pas connu la défaite cette année. Ni en brassage. Ni en championnat…et avec un +40 points de moyenne s’il vous plait…
On avait donc d’un côté une équipe extraordinaire dans ses résultats, avec une sportivité irréprochable et de tous les instants, et de l’autre nos demoiselles gonflées à bloc, prête à faire tomber ce redoutable et charmant leader.
L’enfer nous était promis dès les premières secondes de ce match. Un pressing étouffant, agressif, physique, qui fait très souvent exploser rapidement toute équipe qui se dresse face aux ligériennes.
Nos filles rentrent dans la rencontre avec une envie phénoménale. Elles sont soudées comme jamais cette année. Le super team-building de la veille y est surement pour quelque chose. Mais c’est aussi qu’elles n’ont pas oublié les petits mots d’amours et de compassion entendus au match aller. On a tendu la joue gauche il y a quelques semaines déjà. Mais on ne tendra pas la droite en ce dimanche…
Aussi incroyable et improbable que cela puisse l’être, nos gamines vont dominer le début de rencontre. On se sort parfaitement du guêpier qui nous était tendu pour mener rapidement 5/0.  Sorbier réagit fermement en mettant encore un peu plus de pression 5/4. On craint déjà le pire. Mais que nenni !!!. Nos battantes ne sont pas venues en victimes annoncées. Oh que non !!!
Tout juste le temps d’enfiler le bleu de chauffe, et on va mettre le pied dans le phare. Et lancer tout simplement le régime moteur au fin fond de la zone rouge…
Je dirais même qu’on s’est calé au rupteur…ni plus. Ni moins…on ne pourra pas allez plus haut dans l’envie. C’est une évidence. Quel courage. Mais quel courage !!!!
On se défait de la presse adverse avec beaucoup d’autorité. Au collectif. La réussite est là sous le cercle, et c‘est encore un 5/0 qui récompense nos efforts déjà gargantuesques…On mène 10/4. Je répète on mène 10/4…Ne serions-nous pas en train de rêver ?
Mais que c’est dur physiquement…l’impact adverse est hallucinant. On accumule les fautes. Et sorbiers en profite parfaitement sur la ligne des lancer francs. Les premières souffrances se font sentir, et les baskets se font déjà plus que pesantes. Sorbiers recolle au score. Doucement mais surement (14/12). Presque inéluctablement….
Mais on sent aussi quelque peu d’agacement dans les rangs adverses. « Mais bon sang y a d’autres équipes que nous qui savent jouer au basket ? ». La surprise est de taille. Que cela doit être dur à comprendre quand on se croit être sur le toit du monde. Cela en devient presque triste…. C’est tout un monde qui s’écroule pour les visiteuses...
Un certain malaise s’empare de nos filles. On est gênée de cette burlesque situation...Et c’est une idée de génie qui tombe alors du ciel. Et si on les laissait gagner ? La décision sera rapide et unanime. On ne peut pas laisser nos adversaires du jour dans un tel désarroi. Non…on ne peut pas…
On leur laisse les clés du match de longues minutes pour les laisser passer devant confortablement (34/16), comme à leur habitude.
Mais attention ce changement ne doit pas paraitre suspect. Il faut garder la supercherie des plus discrète… On remet alors un 10/0 vite fait bien fait pour bien laisser croire qu’on est toujours là, à tenter de se défendre bec et ongles…
Et ça marche…Elles n’y voient que du feu pour l’instant. La mi-temps est sifflée sur le score de 29 à 46 en notre défaveur. Tout se passe comme sur des roulettes. On aime quand un plan se passe sans accrocs…Alors à la mi-temps on décide même de l’écart souhaité en fin de match…Afin de continuer à n’éveiller aucun soupçon. On part sur 30 points…pas plus…
On va rester ensuite tout en contrôle avec un petit jeu « du chat et la souris » presque jouissif mais surtout parfaitement maitrisé.
L’ambiance est plutôt bon enfant. Jusqu'à évidemment un dernier bien vilain geste adverse qui sera la démonstration parfaite qu’il fallait bien laisser gagner cette équipe, bien trop nerveuse et hautaine à l’évidence…Et la démonstration aussi que le naturel revient toujours au galop…C’était le bon choix à faire. On ne vient pas voir jouer nos gamines pour vivre des ambiances délétères et s’énerver, non ?
On va alors arriver tout naturellement à l’objectif que l’on s’était fixé. Tranquillement. Sereinement, avec un score final de 55/86. Ça fait du -31 au lieu du -30 décidé à la mi-temps…pas mal, non ? quelle maitrise, n’est-ce pas. On ne se sera trompé que d’un point. Un tout petit point.
L’explosion de joie finale nous rassurera sur le fait qu’on a bien caché notre jeu. Elle ne se seront vraiment doutées de rien. Absolument rien. On ne risquera même pas de se retrouver dans un scandale de paris truqués…
Vous aurez compris, je l’espère, le côté humoristiquo-acide de ce résumé.
En réalité nos filles se sont admirablement bien battues. Avec honneur, respect et de belles phases de basket.  C’est la tête haute que toutes les demoiselles et les deux coaches pouvaient quitter le parquet.  Bravo pour ce match, même si le score peut paraitre lourd. Si lourd…
En face c’était tout simplement trop dense. L’équipe trop physique, trop agressive, trop homogène.
Mais que fait elle en région A ? Une belle erreur de casting qui la positionne clairement en ultra-favorite pour le titre…a condition évidemment que les portes du gymnase des phases finales soient assez larges pour pouvoir laisser passer toutes les têtes…
Mais attention tout de même. A force de vaincre sans péril, on triomphe sans gloire…
Allez les filles. Si l’on est capable de rééditer cette performance encore deux fois. Deux petites fois…tous les espoirs sont encore permis. C’est une évidence…
Enfin deux fois…et pourquoi pas trois ?
Tout le monde connait l’histoire de David & Goliath…non ?