Adresse
/
Téléphone
Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket

Bilan des 29 et 30 septembre



Très bons résultats des équipes régions
Si l'on excepte les U13F tous nos représentants se sont imposés et souvent avec la manière.

A l'impossible nul n'est tenu ! Face à une équipe du FC Lyon ASVEL conforme à ce que l'on pouvait imaginer nos U13F n'ont pas pu résister mais ont toutefois montré quelques belles séquences.
Les 2 équipes masculines se sont imposés pour leur début en ligue. Victoire à la Croix Rousse pour les U15M et gros score à St Germain pour les U17M du CAPB
Belle opération pour les U15F qui s'imposent à la CTC Confluence : une valeur sûre de la formation régionale.
Face à ce même adversaire les U18F n'ont pas fait dans la modération en étouffant littéralement les grands gabarits des visiteuses qui certes pour certaines faisaient leurs premiers pas dans la catégorie.

Les équipes départementales confirment les bons débuts de la semaine dernière.
Second succès en 2 matches pour les 2 équipes U13 féminines départementales, ainsi que pour les U15F2U13M1 et U13M2 . Par contre lourde défaite des U15M2.


En senior :

Les SF2 et SF3 déroulent
Pas de suspense pour les 2 équipes réserves féminines qui ont largement fait valoir leur supériorité. A noter en équipe 2 un exceptionnel 5/5 en quelques minutes à 3 points d'Enola.
 

Le money time de nouveau fatal aux SF1.
A 55 partout à 25 secondes de la fin, Pont de Chéruy marque un nouveau panier. Le PSB est rapidement stoppé dans la possession qui s'en suit et les iséroises, efficaces aux lancers, enfoncent le clou pour décrocher la victoire.
Avant ce dévouement les bleues avaient fait un bon début de rencontre puis  s'étaient heurtées à une équipe de Pont de Chéruy très présente et agressive dans la raquette. Très peu de solutions s'offraient alors sous les paniers et comme l'adresse, y compris aux lancers, n'était pas au rendez-vous les bleues étaient menées 30-22 à la mi-temps. Les locales portaient leur avance jusqu'à 14 points en début de 3ème quart temps mais le PSB retrouvant un peu d'adresse allait bien réagir pour réduire l'écart à 7 points à la fin du 3ème quart.
Les bleues poursuivaient sur leur lancée dans le dernier quart temps et repassaient pour la première fois en tête à 47-45. Les 6 dernières minutes donnaient lieu à un mano à mano jusqu'au derniers instants pour le dénouement que l'on sait.

Défaites des seniors masculins.
Le début de saison est difficile pour les garçons. 2 défaites en 2 matches pour les DM2 du CAPB. L'équipe fanion du BC Arbreslois étant elle aussi en difficulté avec 3 défaites en 3 matches.
 
 

Débuts tonitruants des U18F: CAPB - Confluence Lyon Sud: 110 - 32

Ce samedi pour lancer la saison nous recevons la CTC Rhone Sud Confluence
Chez l’adversaire il y beaucoup de taille et une joueuse adverse qui plafonne à 1,87 m.
On ouvre le score sur un panier à 3 points. Et un 7/0 à 8’28.
C’est sûr nos filles n’ont pas l’intention de se laisser impressionner. 19/6 4’18 les filles sont bien dedans, bien défensivement, elles font preuve de beaucoup de solidarité, communiquent et se donnent de nombreuses solutions offensives. Notre jeu rapide paie 24/10 à la fin du quart il y un bel engagement de part et d’autres et il va falloir toute la vigilance du corps arbitral pour éviter les blessures.

Le groupe défend bien, nos protégées sont très agressives et se créent l’occasion de nombreuses contre-attaques.
Quelle bagarre, quelle énergie déployée
30/10 6’03 dans le 2 eme QT, 38/10 4’19 nous proposons un jeu sans fausse note et les filles sont bien ensemble, toutes parfaitement dans leur match. Tout y est.
C’est la Mi -temps les filles vont pouvoir souffler un peu 49/20.

Notre entame de deuxième mi temps est légèrement en dessous en terme de rythme il faut dire qu’on a beaucoup donné
en première .L’ouverture du score nous est cependant acquise et avec un 9/2 en cette entame le ton est donné.
Nous ne lâcherons rien 66/22 à 6’
L’équipe adverse est revenue sur le terrain un peu sonnée et nous ne les laissons pas souffler 71/24 4’
Très clairement les filles jouent un très beau basket, le public est conquis
81/26 fin 3eme.

Les filles restent concentrées sur leur basket que ce soit défensif ou offensif et c’est un régal 97/32
La barre des 100 points est passée sur deux jolis lancers transformés
Score final 110/32.

Tout au long du Match les filles sont restées bien concentrées sur ce qu’elles savent faire, elles ont joué ensemble une partie d’un très bon niveau, bravo .
Il y a un adage qui dit : « celui qui oublie de préparer se prépare un jour à être oublié »
Une chose est sûre nos filles sont prêtes et nous ne sommes pas prêts de les oublier, vivement la semaine
prochaine.
 

Nos U15 démarrent en trombe (29/09/2018).

On s’était laissés sur une bien belle note la saison dernière. Il y a exactement 3 mois, 10 jours, 2 heures…et quelques minutes. Un tournoi au soleil qui avait démontré le plaisir, la joie, que nos gamines avaient à se retrouver et à pratiquer leur passion toutes ensembles…Un moment précurseur d’une belle saison à venir. Assurément…
Comment d’ailleurs peut-il en être autrement ?
Mais c’est aujourd’hui une toute autre histoire. Une histoire moins bucolique, un retour à la dure réalité d’un championnat régional qui sera exigeant. Très exigeant...
Et ce n’est pas un déplacement chez nos amies Lyonnaise de Lyon-sud basket / Gerland mouche qui va me contredire. Loin de cela…
Et l’échauffement des deux équipes non plus. On va dire qu’on est battues à la pesée d’avant match. Dans un sport de combat, on pourrait dire qu’on ne boxe pas dans la même catégorie…Nos filles rendent effectivement pas mal de centimètres et de kilos à nos adversaires.  Ce n’est pas très rassurant…oh que non…
Mais voilà. Nos demoiselles ne sont pas plus impressionnées que cela.  Elles jouent crânement leur chance dès les premières secondes de cette rencontre. Elles ne sont pas tant surprises par l’intensité physique adverse. Preuve ultime que la super préparation d’avant saison avec ses trois matchs amicaux est une belle réussite. Une bien belle réussite…
Le match reste tout de même serré (5/4). Nos adversaires sont et vont être dures à bouger, c’est évident.
Mais nos battantes sont prêtes à relever le défi, et un premier temps fort (6/0) nous récompense alors tout logiquement. Un premier temps fort plein d’envie, de vivacité, et qui démontrera de bien belles dispositions dans notre jeu de un contre un.  Dommage que quelques approximations dans notre jeu collectif permettront à nos hôtes du jour de recoller au score en fin de quart temps (11/7).
La seconde période est plus compliquée. On a déjà besoin de retrouver notre second souffle.  Rappelons que l’on doit compenser un certain écart physique par de l’envie, beaucoup d’envie, et donc une conséquente dépense d’énergie. Notre jeu collectif s’en ressent, et manque parfois, voir souvent, de mobilité. Cela avantage alors forcément nos adversaires qui préfèrent clairement un jeu plus statique. Nous voilà désormais à -3 à la mi-temps (21/24). Quand je vous disais que ce championnat sera exigeant…
Le jeu se débride rapidement au retour des vestiaires. Les deux équipes se rendent coup pour coup avec chacune ses propres qualités. Le spectacle proposé fait oublier le temps qui s’écoule, et l’atmosphère commence déjà à être irrespirable. Aucune des deux formations ne lâche le moindre écart dans le score, et on a l’impression que tout peut exploser en quelques secondes. Il ne faut rien lâcher. Rien. Et c’est ce que feront merveilleusement bien nos petites bleues. Et même un petit peu plus, en grappillant petit à petit leur retard…Et nous voilà en égalité parfaite avant le dernier acte (35/35). Cardiaques, s’abstenir.
Une solidarité défensive et mentale exemplaire, va alors nous permettre de faire rapidement un joli trou dans le score. On ne lâche plus rien sur les replis défensifs. Chaque centimètre carré de terrain devient chasse gardée, et notre jeu de « un contre un » recommence à faire des merveilles. Bref, on joue le feu…  
 Ce petit supplément d’âme fera alors bien mal à nos hôtes du jour, à qui on infligera alors un 8/0 amplement mérité.
Et on va alors s’accrocher, toujours, inlassablement.
Les lyonnaises prennent alors un coup sur la tête. Elles semblent alors KO debout, et ne trouveront jamais la clé de notre verrou, toujours empreint d’une solidarité exceptionnelle.
La fin de match sera donc sifflée sur une victoire 52/47.  Une belle victoire. Une victoire qui en appelle d’autres dans l’état d’esprit. C’est une évidence.
PS : J’espère que personne n’a compté les 3 mois, 10 jours, deux heures, et quelques minutes nous séparant du tournoi… J si ?