21290999_10210196957379751_1744308600_n
Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket
Adresse
/
Téléphone
Résultats des 20 et 21 novembre
Déception pour les SF2
En recevant l’équipe de La tour de de Salvagny le PSB avait le secret espoir, avec une victoire, de ravir la seconde place à leur hôte. Maheureusement il n’en a rien été. C’est pourtant le PSB qui pris le meilleur départ 14 - 10 mais rapidement la défense donna des signes d’inquiétude avec un repli défensif trop lent pour accompagner le pressing mis en place. Dans le second quart temps La Tour prenait les devants, le PSB parvenant tout de même à limiter les dégâts grâce à une bonne adresse sur les shoots extérieurs.
32 -34, rien était fait à la mi-temps. La 2ème m-temps repartait avec une  défense quelque peu améliorée mais aussi malheureusement une adresse extérieure en berne. La Tour de Salvagnt se détachait dès lors sans que l’on sente le PSB en mesure d’inverser la tendance.
 

Les SF1 virent en tête
Les SF1 abordaient leur 3ème match à domicile et dernier de la phase aller en position confortable et inattendue de leader. Elles accueillaient avec méfiance une équipe de Veauche qui, bien que ne comptant qu’une seule victoire, n’avait jamais perdu de plus de 5 points depuis le début du championnat.
Tout de suite les filles partaient sur les bases élevées qu’elles avaient  déjà montrées la semaine dernière. Elles prenaient Veauche à la gorge. Pour autant les ligériennes ne s’en laissaient pas compter en présentant également des arguments basés sur le dynamisme de ses joueuses. Cela conduisait à un jeu très rythmé où le PSB progressivement allait se détacher pour compter jusqu’à 14 points en milieu de deuxième quart temps. Le PSB avait toutefois des difficultés à maintenir la cadence, Veauche en profitait pour revenir à 4 points à la mi-temps. Pire, en début du 3ème quart les ligériennes parvenaient à revenir à 35 partout. Tout était à refaire, mais  les bleues allaient retrouver un second souffle et profiter d’une adresse bienvenue aux lancers pour reprendre les devants. Pénalisé par les fautes et la blessure de l’une de ses joueuses, Veauche devait laisser le PSB filer vers une nouvelle victoire méritée et intéressante pour la suite.
 
Mauvais week-end pour les U18F
Les 3 équipes U18 ont perdu.
Les U18F1 n'ont pas pu prendre leur revanche du match aller . Elle s'inclinent de  7 points en ayant livré un match en de nombreux points semblable à celui de la semaine précédente.
Défaite embêtante pour l'équipe 2 qui s'incline  à Reventin .

Les U15 région échouent de peu .
Battu de 2 points à l'aller dans leur salle à l'issu d'un match très moyen, les bleues ont bien failli inverser la tendance au retour à Ministrol en  décrochant un match nul après avoir longtemps mené.
En D2, large victoire des U15F2 face à une équipe de Craponne débutante 
 
Courte victoire des U13F1 - Large victoire des U13F2 
Les U13F1 ont réussi à s'imposer une seconde fois face à Feurs mais la rencontre n'a pas eu du tout le même visage qu'à l'aller: Feurs présentant une opposition nettement plus coriace.
 
 
 
 Chez les garçons les U15M1 ont confirmé et devraient jouer en R1 pour la seconde phase. Le match des U13M1 a été remis
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Fraisses - U18F1: 58-51

Deuxième dose pour les U18F…
 
La rencontre retour de ce barrage U18F avait lieu ce samedi, et c’est l’esprit revanchard que nos schtroumpfettes se déplaçaient à Fraisses. Peu habituées à autant d’opposition, elles avaient pris, dimanche dernier, la première vague en pleine tête, malgré une fort belle résistance.
Cette semaine a été riche en enseignements et de travail sur nos points faibles… Une visite chez l’urgologue (nouvelle spécialité de médecine) et une révolution bolchévique plus tard, les voilà fin prêtes pour cette revanche…
Pour arriver à battre cette équipe de Fraisses, il fallait des conditions optimums et un alignement parfait des astres… Malheureusement, notre début de rencontre tourne un peu au fiasco ! Rapidement confinés par les ligériennes, nos schtroumpfettes sont en télétravail, bien installées dans leur canapé, pantoufles aux pieds ! Panne d’intensité ! Et nos premiers points n’arrivent qu’à la 4éme minute (2-8) ... Deuxième vague… Et un TM s’impose… Déjà ! (0-6)
Boostées par un traitement à l’hydroxycloroquine de notre professeur Raoult, nous revoila un peu plus fringant, avec une intensité défensive retrouvée… Nous revenons logiquement au score juste avant le buzzer (17-18) malgré une réussite en berne aux LFs… Foutu alignement des astres…
Pour rivaliser, il va falloir élever encore le curseur défensif… Mais comme à l’aller, nous sommes en défaillance au rebond et les deuxièmes et troisièmes chances s’enchainent pour nos adversaires (15-20).
De bonnes situations offensives sont cependant à mettre à notre actif, mais les ligériennes veillent et ne donnent aucun panier facile... Elles nous envoient régulièrement vers notre exercice préféré…
Nous voilà d’innombrables fois sur la ligne des LFs… Et, comme à l’aller, notre taux d’incidence est en berne totale ! Je ne vous donnerai pas celui-ci mais sachez que nous aurions pu mener la danse avec seulement 50% de réussite dans cet exercice (17-24).
L’adversaire quant à lui ne se fait pas prier et leurs LFs s’enfilent comme des perles sur un collier afin de maintenir leur avance à la pause (21-26)
Apprendre de ses échecs et ne pas renouveler ses erreurs comme au match aller…. Il faut retourner sur le terrain le couteau entre les dents après la pause et montrer notre agressivité !
Cette fois-ci c’est chose faite… Nous tenons les duels et ne prenons pas d’éclat mais la fatigue se fait déjà sentir et nous enchainons les mauvais choix (29-36). Mais nous sommes toujours à l’affut du moindre relâchement de l’adversaire. De relâchement il n’y aura pas et nous subissons encore et encore… toujours plombés par un taux d’incidence toujours très faible au LFs… Foutu alignement des astres…
Nous resserrons bien notre défense mais les tirs extérieurs derrière l’arc viennent plomber tous nos espoirs avant le dernier QT (31-45) Troisième vague…
14 unités à rattraper en 10 min face à cette équipe… Insurmontable pour beaucoup… Pas pour nos schtroumpfettes… Dans un élan de solidarité incroyable, nos schtroumpfettes jettent leurs dernières armes dans la bataille… Adieu le distanciel, adieu les gestes barrières... Les gouttelettes de sueur éclatent même sur le parquet…
Mais quel pangolin a donc mordu nos schtroumpfettes ?? L’intensité est encore montée d’un cran et petit à petit, comme un oiseau fait son nid, nous revenons sur les talons adverses, malgré, encore, de trop nombreux échecs seules sous le cercle et surtout aux LFs (43-50) … Foutu alignement des astres…
Les ligériennes doutent… Croyaient-elles avoir victoire déjà acquise ? Sans doute… Le coach adverse ne s’y trompe pas et coupe notre élan avec un TM (45-50).
Longtemps que nous n’avions pas vibré comme ça… Quel régal !!! Nos fidèles supporters ne s’y trompent pas non plus et croient le holdup possible… On se croirait dans notre maison bleue tellement on entend les « Pontcharra !!! Pontcharra !! » Quelle ambiance ! Reboostées par leur public, les filles y croient plus que jamais (49-50) à 3’ du terme… Contagieux l’euphorie !
Interception, contres, jeu collectif, aide défensive…. On s’emballe… Les anticorps sont à leur paroxysme… Rien ne peut nous arriver…
Effets du vaccin ou pas, le cerveau a du mal à suivre et, comme lors de la rencontre aller, notre lucidité en prend un sacré coup… Et nous faisons de mauvais choix offensifs, sanctionnés par des pertes de balle et des paniers adverses… Quatrième vague… Comme à l’aller la sérénité ligérienne va s’imposer et nous contraindre à accepter, encore une fois, une défaite logique (51-58).
Encore une fois c’était une rencontre de haut vol, de haut niveau régional. Les vagues successives du variant ligérien ont fini par nous faire chavirer malgré tous nos efforts pour rester la tête hors de l’eau…
C’est une rencontre que nous perdons sans aucun doute aux LFs. Il va falloir travailler gestuellement et surtout mentalement cet exercice qui nous coute la victoire. 
Je ne veux pas de cinquième vague !! Je veux ma troisième dose !!! Nos schtroumpfettes aussi… Vite… On a déjà pris RV… Samedi prochain à 17h00 dans le vaccinodrome « du moulin » pour une demi-finale de coupe territoriale AURA face à Saint-Priest !!
Première demi-finale pour le club et la possibilité de gravir cette dernière marche vers la finale territoriale.
Mais pas de victoire possible sans le soutien de notre fidèle public… Nous vous attendons donc très nombreux , parents, amis, famille, copains, copines, dans le respect des gestes barrières, pour aider nos schtroumpfettes à franchir ce dernier obstacle avant la finale.
 
                                                                                                                                                S.B.

Ampuis/Vienne2 - U18F2: 71 - 55

Panne à l’allumage pour les U18F2.
 
Rencontre délicate ce samedi pour nos U18F2 qui se déplaçaient à Ampuis. Un horaire très tardif, contre une équipe qui figure comme la favorite de la poule, n’était pas fait pour rassurer nos schtroumpfettes. Après un long périple à travers les vignobles ampuisiens et les paysages « hollywoodiens » du territoire, nous voilà prêts pour le début des hostilités.
Les débuts sont plus que timides avec une jauge intensive bloquée dans les bas-fonds. Faudra rajouter du dégrippant dans la trousse à pharmacie ! Les adversaires imposent déjà un rythme effroyable et nous ne pouvons pas suivre (2-10).
Prises dans tous les compartiments du jeu, vitesse, intensité, volonté, nous subissons totalement sans voir le moindre signe de rébellion (4-20).
Et puis en fin de QT, le réveil a enfin sonné, changeant la donne du tout au tout… Plus intenses, plus collectives, nous arrivons à faire jeu égal avec l’adversaire en revenant à 6 petites unités (16-22). Pourquoi le réveil n’a-t’il pas sonné plus tôt ? Seules nos schtroumpfettes ont la réponse…
Le deuxième acte nous impose un rythme infernal, difficile à contenir… La mobylette n°9 adverse s’en donne à cœur joie, faisant virevolter, à chaque passage, les cheveux de nos schtroumpfettes…
Impossible de l’arrêter… Et on a encore l’impression que son moteur n’est pas à fond… Je ne sais pas à quoi elle carbure, mais faudra lui demander sa recette au match retour !
Et pourtant, il va bien falloir l’arrêtée… Sans quoi nous allons repartir avec une pleine valise… Le schéma tactique mis alors en place fait son effet…  On ne la voit presque plus mais le retard est déjà conséquent à la pause (29-43) …
Cependant rien de rédhibitoire, il faut juste maintenir cet état d’esprit conquérant, et se faire mal physiquement.
Au retour du vestiaire, nous gardons ce même état d’esprit de guerrières et l’écart se maintient (35-47). Et puis nous tombons en panne de réussite sous le cercle, l’efficacité est aux abonnées absentes…
Point positif, nous réhaussons encore notre aspect défensif et la mobylette tombe finalement en carafe (41-50). Mais, manque de chance pour nous, un mécanicien ampuisien assiste à la rencontre, sort sa boite a outils et remet sur le parquet la mobylette adverse en fin de QT (45-56).
Après son rodage en fin de QT et son carburateur remis en état, celle-ci appuie encore sur la gâchette de l’accélérateur dans la dernière période et creuse, à elle seule, un peu plus l’écart (47-64). Quant aux schtroumpfettes, je peux vous le dire, elles sont cuites, archi cuites… Beaucoup d’efforts dans cette rencontre, pour revenir au score, ont réussis à nous mettre KO…. La tension redescend de part et d’autre en fin de rencontre et nous devons nous incliner (55-71)
Remarquez simplement que le résultat final correspond, ni plus ni moins, à l’éclat que nous avons pris en début de rencontre. Nous avons donc, tout simplement, tenu tête à cette très bonne équipe pendant 3QT. C’est un motif de satisfaction…
Il faudra à l’avenir tout simplement avoir cet état d’esprit de conquérantes dès l’entre deux initial pour pouvoir, si on le souhaite, se donner un peu d’air en fin de rencontre.
Vu l’heure assez tardive, le périple de ce samedi s’est, bien sûr, terminé dans un restaurant gastronomique où notre coach a offert, à toutes les joueuses, un dessert pendant qu’il découvrait son coloriage dans son panier repas…
Au nom de toutes les filles, encore Merci coach…
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
telechargement
loglig
download
Logo-Pass
Sans titre