21290999_10210196957379751_1744308600_n
Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket
Adresse
/
Téléphone
 
Comme la semaine dernière les résultats ont été bien moyens  avec une grande majorité de défaites.  Le week-end de repos à venir ne sera pas de trop pour se rétablir des grippes, et soigner les petits bobos qui touchent les équipes.

Malgré cela les U18F1 ont réussi la bonne opération du week end en s‘imposant face à une belle équipe de St Rémy. Il manque à ce jour une victoire pour avoir en poche la qualification pour les quarts. Compte tenu de la valeur des équipes en lutte, aucun relâchement ne sera toutefois possible.
Pour le reste on note  beaucoup de défaites.
Les SF2 se sont inclinées de 12 points malgré un bon match traduisant une évolution positive par rapport à la 1ère phase.
Les bleues ont longtemps suivi à courte distance une équipe de l’ASUL qui postule légitimement à la montée en région. Les visiteuses grâce à une belle  adresse sont rapidement parvenues à creuser un petit écart que le  PSB n’est jamais parvenu à totalement combler.  Dans un match constamment  plaisant, les SF2  sont restées  à l’affût d’une éventuelle baisse de régime des lyonnaises qui ne vint malheureusement pas.

Les U15F1 n’ont pas brillé à Fraisses.  La tâche chez les leaders s’annonçait difficile et ce fut encore amplifié  par une équipe bleue  en petite forme voire  “patraque” pour certaines. 

Déception également pour les U13 F1 qui ne se sont pas réveillées de leur long déplacement à Annecy. 

Ces difficultés se sont répercutées dans les équipes départementales qui elles  aussi peinent à trouver le  chemin de la victoire dans cette 3ème phase.

Chez les garçons le week end end n' a pas été beaucoup plus profitable .  Les U15M1 forment toutefois une brillante exception en pointant en tête de leur poule de R2.



Pénible victoire des SF1 à Belleville 
PNF : Belleville - PSB: 63-68 (AP)
Que la victoire fut longue à venir!
Il fallût une prise de conscience plus que tardive si ce n' est l’aide de la providence pour sortir vainqueur d’un match qui avait  tout du traquenard: un horaire très inhabituel (dimanche 11h) au  lendemain du loto du club face à un adversaire pouvant donner  l’ impression d’être démobilisé et sans réelle ambition dans la poule haute.
Les bleues  prenaient rapidement 5 points d’avance et l'on pouvait imaginer que l’écart serait rapidement fait. C’était une erreur!  Comme souvent nos filles avaient tendance à calquer leur rythme sur celui de l’adversaire. Il est vrai que les arrêts fréquents occasionnés par l’inexpérience de la table de marque Bellevilloise ne favorisaient pas non plus   le rythme de la partie. Dans ce contexte  la mi-temps était atteinte sur le score favorable mais peu rassurant de +6 (24-30).
Ce n’était pas fini!
La seconde mi-temps repartait avec la même torpeur.  Les bleues ne parvenaient toujours pas à creuser un écart  conséquent. C'est alors que Belleville, reprenant confiance, enchaina plusieurs paniers à 3 points. L'impuissance et l’incrédulité gagnaient les rangs des bleues.  Belleville, maintenant complètement dans le match, passait devant au tableau d'affichage. Au milieu du 4ème quart les  vertes comptèrent  même jusqu'à 6 points d’avance et le piège semblait se refermer derrière les turinoises.
Il fallut un nouveau  temps mort et une nouvelle prise de conscience collective pour inverser la tendance. 
Les bleues refaisaient dès lors  leur retard. Encore menées d’1 point à l’entrée dans la dernière minute,  le PSB  pensait ensuite tenir la victoire  en inscrivant un panier à 3 points mais une largesse défensive  dans les toutes dernières secondes permettait à Belleville de décrocher in extremis les prolongations.
Belleville avait toutefois laissé filer sa chance. Les prolongations tournaient logiquement à l’avantage des joueuses du PSB qui empochaient le match non sans avoir une nouvelle fois risqué de se brûler.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Saint-Rémy victime de la stratégie des U18F1 (68-63) …
 
Pour tout vous dire, après le tirage de ces poules de championnat R1, on ne savait pas trop à quelle sauce nos U18F1 allaient être mangées… Tous nos adversaires avaient « écrasé » leurs rivales et nos U18F1 avaient dû batailler ferme contre, déjà, des grosses cylindrées. La confiance était clairement du côté de Saint-Rémy ce samedi, mais la donne avait un peu changé suite à leur première défaite la semaine dernière alors que nous avions réussi à « pêcher » la victoire contre Chambéry. Les dirigeants saint-rémois se voyaient déjà en haut de l’affiche mais nous savions, en secret bien sûr, que nous avions tous les ingrédients pour les embêter et pourquoi pas faire tomber cette armada aindinoise. Et chez nous, à Pontcharra, il n’y a qu’une seule vérité, celle du terrain…
Il y a quelques années nous avions tout essayé pour triompher de Saint-Rémy… Intoxication alimentaire, coupure de courant, sabotage… Mais rien n’y faisait… Saint-Rémy sortait toujours vainqueur ! Cette fois ci, nous n’avons rien tenté… Nous voulions juste voir la vérité du terrain.
Nous le savons tous, les victoires donnent confiance et notre entame de rencontre en est le parfait exemple… Concentrées et sereines, nous déployons notre jeu collectif face à la vivacité adverse (4-5). Mais notre absence au rebond défensif donne déjà de trop nombreuses chances à l’adversaire qui, heureusement, n’en profite pas toujours. Le combat est rude, âpre, serré et nous arrivons à tenir tête aux bressannes à l’issue du 1er QT (16-15).
Nous sommes bien rentrés dans cette rencontre et il va falloir maintenant montrer à l’adversaire de quoi nous sommes capables… Mais nous sentons nos schtroumpfettes un peu sur la retenue malgré de beaux efforts collectifs défensifs. Le cuir est tellement précieux que nous prenons finalement un peu trop soin du ballon par, certainement, peur de le perdre (20-21).
Toujours en panne de rebond défensif, les saint-rémoises collectionnent encore les secondes chances pour créer un petit écart à la pause (32-36). Bien que malmenés dans la peinture, cet écart n’a rien de rédhibitoire par rapport à notre jeu proposé. Nous sommes capables de faire tellement mieux que, finalement, nous sommes plutôt sereins pour la deuxième période…
Il va falloir continuer avec cet état d’esprit, augmenter notre intensité défensive et montrer notre « QI basket » sur les phases offensives… La confiance est malheureusement encore du côté des adversaires qui nous infligent un 4-0 à la reprise (32-40). A cet instant, nous ne donnons pas cher de la peau de nos schtroumpfettes… Incapables d’augmenter notre intensité, nous nous résignons à subir le rythme de l’adversaire… Mais tout ça n’était qu’un leurre…
Nos petites schtroumpfettes ont bien grandi et ont élaboré à elles seules un plan diabolique… Nos stratégies d’intoxication alimentaire et de sabotage ont pris du plomb dans l’aile… Conscientes de leurs capacités dès le début de rencontre, elles ont laissé prendre confiance à l’adversaire pour mieux les surprendre… Et le plan se met maintenant à exécution, avec des attitudes qui ne trompent personne. En alternant leurs leçons tactiques avec des intuitions de jeu, elles désorientent enfin l’adversaire, tout en prenant du plaisir… Notre public en prend conscience et joue à merveille le rôle de « sixième femme »… C’est ainsi que nous revenons à égalité (44-44) pour finalement passer en tête avant la dernière période (48-47).
Saint-Rémy a pris un gros coup sur la tête ! Excédées, elles s’en prennent alors à l’arbitrage, dernier signe d’impuissance d’une équipe. Malgré une dernière égalité (54-54) nos schtroumpfettes sont sûres de leurs forces et ne relâcheront plus leur étreinte. Assommé, l’adversaire subit alors tous nos assauts et les « And one » s’enchainent (65-59) en notre faveur. Notre shooteuse attitrée aux LFs nous offre de belles surprises dans cet exercice, preuve que le travail porte toujours ses fruits…
A cet instant nous voyons toute la maitrise et la maturité de nos schtroumpfettes qui ont acquis beaucoup, beaucoup d’expérience ces dernières années… Malgré la ténacité de l’adversaire, la panique n’est pas au rendez-vous et la gestion est parfaite dans le rectangle, comme sur notre banc. Les nombreux temps morts en fin de rencontre n’y changeront rien ; la victoire est acquise au prix d’intenses émotions (68-63).
Pour l’immense majorité des joueuses et du staff, c’est la première victoire contre cette génération dorée de Saint-Rémy. Des années qu’on attendait ça… Que j’attendais ça !! Les larges défaites encaissées en U13 et en U15 sont effacées. Nombreuses et nombreux sont ceux qui n’auraient même pas misé un « kopek » sur notre victoire... Sauf, peut-être, ce groupe U18F1… Nous avons su faire le dos rond et bien préparé cette rencontre avec le résultat que l’on connait. Comme quoi rien n’est impossible dans le rectangle, il faut juste croire en ses capacités. Je vous le rappelle, nous ne sommes pas là par hasard, notre place au plus haut niveau est méritée, et si nous continuons à travailler, avec le même esprit d’équipe, celle-ci en appelle beaucoup d’autres.
Une petite pause dans le calendrier va être la bienvenue pour préparer déjà les rencontres retours. Mais maintenant les adversaires sont prévenus et l’effet de surprise ne fonctionnera plus… Il faudra donc montrer toutes nos qualités dès l’entre deux initial.
Encore un énorme MERCI à tous nos supporters qui ont su étouffer les supporters aindinois et défendre, avec nos schtroumpfettes, cette belle et magnifique « maison bleue » …
 
S.B.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
telechargement
loglig
download
Logo-Pass
Sans titre