Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket
Adresse
/
Téléphone

Bilan des 16 et 17 mars

 
Faits marquants du week-end
 
Chez les filles
 
- Les U18F se rapprochent un peu plus des phases finales Aura

- Les U15F gardent le CAP. Face à une équipe de confluence qui leur a longtemps posé de grosses difficultés , les joueuses du CAP ont fini par décrocher une victoire importante. La lutte s’annonce rude pour accompagner la Talaudière en finale de la ligue du lyonnais.
 
- Lourde défaite des U13F1 au FC Lyon ASVEL
Les filles ne sont pas parvenues à réitérer leur rencontre du match aller qui les avait vues échouer à 2 points des lyonnaises. Regroupement général dans la poule ou 3 équipes sont à égalité à la 2 ème place.
Large victoire des U13F2 et 3 face à des équipes de bas de tableau.
A l'inverse les U15F2 affrontaient les leaders. On a longtemps cru que les filles avaient les moyens de contrarier Soucieux mais la fin du match fut à l'avantage des visiteuses bien aidées par un catastrophique 5 /25 aux lancers des joueuses du CAP.
 
Chez les garçons
 
- Bons résultats d'ensemble pour les garçons qui à l'exception des  U13M2 ont tous gagné.
 
- Seconde victoire consécutive pour les U17M, les U13M1 toujours invaincus et les U13M2 malgré la défaite toujours bien placés.
 
 

Seniors
Défaites des SF3;les SF1 et SF2 évitent l’obstacle face à des mal-classés.
Rapidement à l’abri avec 15 points d’avance l’équipe fanion a donné l’impression de se relâcher quelque peu par la suite. De ce fait le match ne donna pas lieu à de grandes émotions contre des bressannes qui ne devraient plus être en RF2 l’an prochain.
Match terne également pour les SF2 qui s’imposent  chez les dernières au terme d’un match très moyen.
Les SF3 avaient la tâche plus difficile en recevant dimanche matin le BUHL3 actuellement 2ème. Le PSB a souffert physiquement pour tenir la distance face à des joueuses plus jeunes et mobiles.
Profitant d’un bon début, les joueuses des monts du lyonnais ont fait la course en tête. A plusieurs reprises le PSB est parvenu à se rapprocher  avant de céder définitivement dans le 4ème quart temps.
Les seniors M se sont imposés face à la réserve de Villefranche. Le maintien peut de nouveau être en bonne voie.
 


Réception du Puy dimanche prochain pour les seniors
A 5 matchs de la fin, 5 équipes vont se disputer les 3 places qui donneront  lieu à une montée en prénational (ex RF1) en fin de saison. Val d’Aix part avec une légère avance mais pour le reste la lutte devrait être serrée jusqu’aux derniers matchs. Le trou avec les autres équipes de la poule étant fait , voici maintenant venue l’heure des confrontations mutuelles entre les différents postulants. Première étape très importante dimanche prochain 24 mars à 16h à Pontcharra avec la réception du Puy.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

U18 Aura; Cournon -CAPB: 49-77

Cette semaine, nos U18 se déplacent en Auvergne, à Cournon plus exactement.
Cette équipe est vierge de victoire mais à tenu  la dragée haute aux leaders de la poule qu’elle a préalablement accueillis.

Les défenses se mettent en place de part et d’autres du terrain 
0/0 7’20 » nous avons du mal à percer cette défense 
2/2 5’26
2/9 nos attaques se font enfin plus efficaces.

4/15 notre défense est bien en place mais le jeu adverse est physiquement très engagé 
Fin du quart 

6/23 8’ nous commençons à poser des problèmes à nos adversaires qui ne se dépareillent pourtant pas de leur agressivité.
8/29 la tension devient palpable chez nos adversaires 
13/35 notre attaque est bien présente et notre défense également les filles jouent vite trouvent des espaces 
16/43 mi temps 

Bonne reprise de notre part nous réagissons à la zone par 2 tirs primés 
22/49 8’25
28/54 une petite baisse de réussite
35/70 7’ 15 nous jouons vite et ça paie 

Le quatrième quart temps se termine sur le même rythme et se solde par notre victoire  49/77.
 

Les U15F2 jouent aux montagnes russes.

Encore un choc ce samedi avec la réception de Soucieu pour nos U15F2. Un club contre lequel les mauvais souvenirs remontent à la surface … avec cette fameuse finale perdue l'an passée en U13F Région. Soucieu, véritable bête noire du CAP Basket, à n'en pas douter… Mais de nombreuses joueuses sont parties de ce club à l'issue de cette finale et l'équipe de ce samedi avait un tout autre visage.
En ce début de rencontre, nous voyons de bonnes attitudes et de très bons mouvements qui ne sont malheureusement pas conclus. Puis, petit à petit, nous nous éteignons, lentement, mais surement… Moins de vitesse, moins de percussion et moins d'agressivité… Il n'en fallait pas moins pour permettre à Soucieu de nous punir! (2-14). Et il faut déjà prendre un temps mort pour stopper l'hémorragie et remotiver les troupes. Temps mort très bénéfique car "on se bouge enfin les fesses" pour recoller sur les talons de notre adversaire…. (10-15). Mais nous avons réellement frôlé le pire…
Dans la foulée, nous continuons de tenir tête à notre adversaire et nous arrivons même à égaliser (17-17). Puis nous retombons encore dans nos travers en oubliant nos principes de base défensifs… Et la sentence est irrévocable mon cher Denis! En encaissant un 15-2 tout le travail effectué jusqu'à présent est à reproduire (19-32). En marquant deux paniers dans la dernière minute avant la pause, nous restons au contact avant la pause (23-32).
De retour sur le terrain et en étant un plus agressives, nous arrivons a conclure plusieurs contre attaques qui nous font recoller au score (31-36). Appliquées et concentrées, nous tenons tête à notre rival du jour qui ne sait plus quoi faire pour nous contrer… Et nous revenons encore plus près… A un seul petit point (37-38). Tout devient possible… Mais nous basculons alors en fin de QT vers des tentatives plus individuelles que collectives, et on s'empêtre dans la tenaille défensive adverse. Les pertes de balles s'accumulent et procurent à l'adversaire des paniers faciles en contre attaque (37-45).
Ce sera l'erreur de trop pour notre équipe… Même si 8 points de retard ce n'est pas grand-chose, nous avons tellement donné d'effort pour rester au contact que cette "remontada sera de trop". Sans solutions offensives et sans agressivité, nous subissons la loi adverse dans ce dernier QT. Tout devient difficile, tant mentalement que physiquement, et il semble déjà acté que la défaite sera au rendez vous. Cette fois-ci nous n'arriverons pas à revenir au score et nous laissons cette belle équipe de Soucieu l'emporter sur nos terres (47-60).
En alternant le bon et le moins bon, telles des montagnes russes dans une fête foraine, et en étant sur courant alternatif, nous avons déployé beaucoup d'efforts pour rester au contact de l'adversaire, pour nous racheter de nos périodes difficiles. En ayant eu peut être un meilleur pourcentage au lancer franc (5/25), nous aurions pu espérer une autre issue… Il est toutefois dommageable de dépenser tant d'énergie pendant une période, pour ensuite s'écrouler de manière significative. Il va falloir continuer de travailler dans un esprit collectif, et "apprendre à se faire mal", pour maintenir une intensité de jeu importante pendant quarante minutes.
 
 

Les U15 au caractère...(17/03/2019)

C’était réception de l’AL Gerland mouche ce dimanche pour nos demoiselles. Une équipe qui est en grande difficulté dans son championnat, avec un zéro pointé au compteur, mais qu’il va falloir prendre au sérieux. Très au sérieux … Notre championnat est exigeant. Chaque match est un piège par excellence et nos objectifs élevés ne nous laissent pas beaucoup d’alternatives…  
A nous de l’aborder avec le bon état d’esprit. Et attention à tout excès de confiance. L’issue de ce genre de rencontre dépend souvent de la manière dont elle est abordée…
L’excès de confiance ? …pas le genre de la maison. Preuve en est notre début de match tonitruant… On met tout de suite beaucoup d’intensité. Dans le jeu, dès qu’il s’agit d’attaquer le cercle... Et en défense aussi…
Et tout comme au match aller, le score va vite enfler en notre faveur (11/2). Et il n’y a rien à redire à cela. Absolument rien…
Mais en face, il y a de la qualité. Beaucoup de qualité. Les lyonnaises répondent rapidement et fermement au premier temps fort de nos petites bleues. L’hémorragie est en effet stoppée net par un 0/5 qui indique parfaitement le danger qui rode en cas de relâchement…
On se remet ensuite en ordre de marche et on se procure alors de multiples occasions. On fait souvent le plus dur, mais le dernier geste n’est pas assez précis…C’est dommage…bien dommage. On espère alors qu’on n’aura pas à le regretter…
Mais on a de la ressource. On ne s’agace pas, et cela finit enfin par rentrer.
Mais nos adversaires aussi…
Les deux équipes se rendent coup pour coup, mais c’est bien nous qui menons les débats en fin de cette première période (26/18), grâce à notre excellent début de rencontre.
Le ciel est bleu, mais attention aux quelques nuages entrevus ici et là….
On remet le couvert en début de second quart temps, grâce notamment à une belle adresse aux lancers francs (4/0). Gerland semble plier une seconde fois. Mais ce ne sera que petite et courte illusion…. Une illusion plus « José Garcimore » que « David Copperfield », si vous voyez ce que je veux dire…
Nos adversaires vont s’accrocher. S’accrocher…En défense notamment. Notre jeu devient alors brouillon, et notre capacité à attaquer la raquette se réduit à peau de chagrin. Un 9/2 rapide et brutal récompensera alors tout logiquement la montée en régime lyonnaise…Cette équipe n’a vraiment pas l’allure d’une lanterne rouge…vraiment pas…
On va perdre cette période. Tout aussi logiquement qu’on a remporté la première…
On sent désormais très clairement le souffle adverse sur notre nuque à la mi-temps (36/32). Tout est à refaire. Tout.
On semble avoir bien récupéré pendant la pause. On enfile les deux premiers points avec énergie et détermination. Mais c’est sans compter sur la détermination adverse, avec des joueuses et un coach qui semblent sentir l’odeur de l’exploit à plein poumons. Le ciel bleu s’assombrit subitement, les nuages se densifient, et l’orage commence à gronder…
La défense adverse prend alors la forme d’une insoluble énigme. On ne trouve plus de solutions, et on en arrive même à paniquer. Comme dans nos heures les plus sombres…
Nos amies lyonnaises n’étaient clairement pas venues du côté de Pontcharra en victimes annoncées. Oh que non. Elles avaient bel bien une petite idée derrière la tête…Elle la veulent leur première victoire. C’est une évidence. La punition est lourde, avec un 0/11 absolument glaçant. Et nous voilà désormais à devoir courir après le score (-6). Si je ne l’avais pas déjà sorti au match aller je serai tenté de dire que les mouches de Gerland ont changé d’ânes…et c’est peu dire.
La panique fût totale. Mais elle ne durera pas, et heureusement. La réaction de nos petites battantes sera sans équivoques. On va reprendre le dessus dans un peu près tous les compartiments du jeu. Et on va se lancer dans un gros travail de labeur qui va nous redonner la main sur ce match, qui était bien mal embarqué. Dans le score, certes, mais mentalement, aussi…
C’est bien avec les tripes qu’on semble se sortir d’un bien mauvais pas avant le dernier acte en repassant devant (55/50). Mais pas question d’être serein. On n’a pas encore fini de faire de l’huile dans les tribunes et sur le banc…oh que non…
Et le doute s’intensifiera dès le retour sur le parquet. On a tout à perdre sur ce match. Et Gerland a tout à y gagner...
On se prend alors un 7/2 qui aurait pu sonner notre glas…Nos deux Coachs sont tout pâles. Aussi pâle qu’un gilet jaune en train de lire le menu du Fouquet’s…
Mais nos filles vont forcer le destin. Leur destin. Avec des shoots extérieurs réussis juste au bon moment. Ces shoots nous font engranger des points, évidemment. Mais ils vont surtout galvaniser les troupes, et faire redescendre le « trouillomètre » à un niveau acceptable. Ce sera le détonateur d’une nouvelle rencontre. Une rencontre devenue nôtre désormais…
Ce coup de massue sera celui de trop pour nos adversaires du jour. On va finir en trombe, et un 18/2 final récompensera nos demoiselles qui auront fait preuve de beaucoup de caractère aujourd’hui. Le score final (77/62) sera dur. Sévère….
Il ne reflètera pas l’âpre combat et le gros match qu’auront livré les lyonnaises. Elles ne sont pas récompensées à la hauteur de leur prestation. Il est juste et normal de le reconnaitre…
Ce match aurait pu clairement prendre d’autres horizons. Les dieux du basket, s’ils existent, étaient de bien notre côté ce week-end. Il ne reste plus qu’à espérer qu’ils nous suivent encore un petit peu…
En commençant ce mercredi à Montbrison, pour une rencontre qui s’annonce chaude. Très très chaude….
Bravo les filles pour ce match gagné aux forceps. A l’envie. Il fallait aller le chercher, et vous l’avez fait. Dans la douleur. Dans la difficulté.
Ce qui rend cette victoire encore plus belle. Tout simplement…