Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket
Adresse
/
Téléphone
 
 
 
 
 
 

Bons débuts d'ensemble des équipes régionales du CAP


Les filles, le samedi, et les garçons le dimanche: toutes les équipes régionales du CAP faisaient leurs débuts à Pontcharra ce week-end.

Des débuts qui ont été globalement très réussis puisqu’il n‘a manqué que quelques minutes aux U15 garçons pour  que le week end ne se termine sur un sans faute. Samedi après midi les filles avaient effectivement fini la journée sur un 3/3. Les U18 et les U15 face à des adversaires un cran en dessous n’ont pas véritablement tremblé et devront encore patienter pour s’étalonner plus précisément. La victoire des U13F est par contre très rassurante et déjà une première satisfaction. 
Parties dans l’inconnue avec 4 premières années,  dont c'était les débuts avec les paniers hauts, les joueuses du CAP ont déployé une belle agressivité essentielle pour une  progression future. Face à une équipe de Montbrison St Romain le Puy habituée à la ligue du lyonnais, les petites turdinoises ont remonté les 5 points de retard concédés dans le premier quart temps pour prendre résolument et largement les devants en seconde période.

Belle satisfaction également pour les U13M qui dimanche matin n’ont laissé aucune chance aux lyonnais de la Croix Rousse et s’impose sur un nouveau score fleuve de 83-34 tout comme le U17M qui en fin de journée ont fait valoir leurs atouts offensifs en gagnant 103 64 face aux ligériens de la la Côte Roannaise. 
Entre temps les U15M du CAP avaient connu la seule défaite du week-end. Une défaite de 5 points face à Beaujolais Basket alors que les locaux semblaient avoir fait l’essentiel en menant assez nettement à quelques minutes de la fin.
 
 
 
 
 
 
 

Grand crû pour Les U15F1 ?

Que c'est long tout un trimestre sans compétition, sans sentir cette adrénaline et cette tension qui montent avant une  rencontre… C'est un peu comme attendre les premiers bourgeons d'un vignoble après un hiver qui n'en finit plus… Et, finalement, le processus de formation au PSB ressemble un peu à la méthode de nos chers viticulteurs. Préparer des joueuses, individuellement et collectivement, tout au long d'une saison; tel l'assemblage de différents cépages;  gommer les défauts, parfaire les qualités, pour atteindre un millésime, un grand cru, tant espéré au moment de la dégustation!  Vaste programme me direz-vous… Mais c'est un travail quasi quotidien durant de longs mois… Et il est tant maintenant de commencer les premiers travaux, dans notre vignoble, avec la réception de l'AS MUROISE pour le début de ce championnat U15FR2 qui promet, qui promet… Croyez-moi! Une équipe et un club que nous ne connaissons pas très bien mais qui n'est pas engagée en Région par hasard, alors,… Méfiance, méfiance…
Rarement cette génération n'a pu avoir une préparation aussi aboutie avec beaucoup, beaucoup, de rencontres amicales et une reprise des entrainements depuis, déjà, bien belle lurette. Mais rien ne remplace la compétition, rien… Alors entrons dans le vif du sujet… Nos schtroumphettes débutent de la plus belle des manières en alliant intensité et rapidité pour déjà prendre les devants (8-0). Pas le temps de laisser le vin décanter dans une carafe! Etouffées, les muroises ne trouvent aucune solution, même après un temps-mort de leur coach. Une pression défensive énorme nous permet encore de scorer facilement  en contre attaque et le score enfle, inexorablement, malgré les deux premiers points adverses sur lancer franc (16-2). Tout y est dans ce QT très abouti… Un très bon jeu collectif, aucun déchet en contre attaque, et une intensité défensive hors norme malgré les sanctions arbitrales, pour des contacts un peu trop rugueux, justifiées par notre envie de montrer qu'il n'est jamais chose aisée de venir gagner dans la maison bleue (22-2).
Il n'est jamais facile de revenir sur le parquet après une telle avance au bout de seulement dix minutes. Nous sommes un peu inquiets pour la suite… Va-t-on continuer notre mode rouleau compresseur? Va-t-on relâcher la pression et passer en mode "roue libre"? La réponse ne tarde pas! Nous rentrons encore tambour battant dans ce QT! Toujours autant de pression sur l'adversaire mais nous pêchons dans la finition avec des paniers, comme on dit, "tout fait"! Quel dommage! Les contre attaques s'enchainent mais le ballon fuit le cercle, à chaque tentative, en étant seules sous l'arceau. Les "vendanges" ont déjà commencé à Pontcharra! Et les bennes sont déjà bien remplies… Ce manque de concentration dans la finition rejaillit sur notre défense qui devient moins pressante, moins perturbante pour l'adversaire, qui se refait une petite santé (26-7). Les deux équipes se neutralisent dans ce QT et la pause est sifflée sur le score de 29-9.
Surtout, surtout, ne pas se relâcher en deuxième période et enfin profiter de nos contre attaques. Mais nous recommençons sur le même tempo avec toujours aussi peu de réussite sous le cercle. Manque d'application, manque de concentration? Mystère… Mais un jour ou l'autre ces paniers rentreront, c'est certain, car il est impossible d'en rater autant. Et pourtant… c'est la triste réalité. A s'arracher les cheveux!! Ainsi, nous redonnons de l'espoir à l'adversaire qui commence à sortir la tête de l'eau (45-17). Malgré tout, nous accentuons encore notre avance avec, enfin, de la réussite en cette fin de QT qui se termine sur le score de 52-23.
La dernière période va nous procurer un peu plus de satisfaction avec un très bon jeu collectif, sans drible par moments, et surtout une finition enfin au rendez-vous. Pour preuve cette action qui va propulser le ballon dans le filet adverse après un rebond défensif et un jeu de passes à donner le tournis à n'importe quelle équipe. Ma-gni-fi-que!! L'adversaire ne s'en remettra pas et laisse filer la rencontre à nos U15F1 qui s'imposent sur le score de 66-30.
Bravo mesdemoiselles pour votre performance collective. Mais, tous les vignerons vous le diront, pour faire du bon vin, il ne faut pas rater la période cruciale des vendanges. C'est chose faite! Les bennes étaient pleines à 15h30 et même les plus grand gaillards de la buvette ont eu beaucoup de mal à les soulever à l'issue de la rencontre.  Les vendanges effectuées, il va falloir passer à la vinification, processus long, rigoureux et méthodique. Il peut s'apparenter de votre côté à la concentration, l'application et la rigueur que vous devez mettre lors des rencontres et des entrainements, car les échéances à venir vont être importantes, pour obtenir soit, un grand cru; soit, un vin quelconque. A vous de murir et de vous transformer, bien à l'abri, dans votre terroir, pour surpasser vos qualités de jeu déjà bien présentes.

U18F - Comme un ouragan (14/09/2019).

Fini les vacances…
 
Juillet et Août sont passés à la vitesse de la lumière, et c’est déjà le retour du bon vieux … « Metro, boulot, dodo » et …Basket.
 
Et nous voici donc à l’aube de la première rencontre de notre championnat, en réceptionnant une équipe que l’on commence à bien connaitre, le BB Cournon d’Auvergne. (Déjà rencontrée lors du premier match U18 l’année dernière, fait assez rare et amusant pour être noté).
 
Hormis une blessure réduisant l’effectif à 9 (Bon courage et rétablissement à Elena en passant), tous les voyants étaient « au vert » : Un super week-end de cohésion, des matchs amicaux encourageants, et une victoire en coupe arrachée dans la douleur, certes, mais déjà annonciatrice d’une équipe Ponturdinoise accrocheuse, battante, et qui ne lâchera pas grand-chose…
 
Mais on partait quand même dans une grande incertitude. Notre équipe s’est renouvelée presque à moitié, et a peut-être encore besoin de quelques automatismes. Et le championnat sera long, difficile, impossible d’en douter.

Mais attention ! réussir de bons matchs amicaux n’est pas gage de réussite dans un championnat aussi difficile que le nôtre. Pour imager mes dires, c’est un peu comme comparer les fiançailles au mariage…les fiançailles, ça se passe toujours bien…mais après le mariage…on ne sait jamais trop
 
Allez ! place au match !
 
L’envie et la détermination se lisent sur le visage de nos gamines avant le coup d’envoi. Le moment était attendu de pied ferme. C’est une évidence.
Le coup de sifflet résonne. Le match est lancé…
 
…et bien lancé !
 
Nos filles libèrent tout à coup, brusquement, instantanément, une énergie absolument phénoménale.  
Et que se passe-t-il quand on libère autant d’énergie si brutalement ? Et bien c’est l’explosion…ni plus ni moins.
L’onde de choc est terrible pour nos adversaires, qui sont rapidement « groggy debout ». Cournon essaie évidemment d’endiguer la fougue adverse, mais n’y arrive pas. L’intensité des locales est énorme. On est partout, au Nord, au sud, à l’est…pour essayer de mettre nos adversaires à l’ouest ! (premier jeu de mot pourri de la saison, désolé …).
 
Les filles semblent se multiplier sur le terrain.  C’est une image, une illusion d’optique, mais force est de constater que les visiteuses sont littéralement étouffées. On croirait être une de plus à jouer. Et parfois même deux… Notre score va grimper mécaniquement, inexorablement, comme un compteur devenu fou. Et il faudra que nos adversaires s’en remettent aux lancers francs pour marquer les premiers points (14/2). Quel début match ! Mais quel début de match !
 
Les premières rotations et temps morts, ne changeront en aucun cas la physionomie de cette rencontre. Pontcharra domine outrageusement les débats dans tous les compartiments du jeu. Le score ne me fera pas mentir avec un 24/5 en fin de premier-quart, et un 52/14 à la mi-temps.
L’avance est grande mais le match pas encore plié. Un match n’est jamais plié ! surtout au basket…
Comment vont revenir nos p’tites bleues ? Dans quel état d’esprit ? Comment vont-elles gérer leurs efforts ? That are the questions… 
 
La réponse est immédiate, dès le « retour au charbon »... C’est en effet une véritable tornade, un ouragan qui va s’abattre sur le parquet…Est-ce Dorian qui aurait traversé l’atlantique ? Non, Je ne crois pas…cette tornade n’est pas née sous quelconque tropiques, mais bel et bien dans nos vestiaires…
Et ça souffle fort. Très très fort…Le typhon est de catégorie 5 ! assurément.
 
Les vents aspirent tous les ballons en défense et les recrachent en attaque à vitesse grand V. Les visiteuses sont acculées dans leur camp, et les dégâts au score prennent de l’ampleur. Beaucoup d’ampleur. Nos adversaires ne pourront en effet marquer que deux tous petits points lors de la 3ème période (71/16). Et pourtant elles ne lâchent rien, en compétitrices qu’elles sont…mais la barre posée par nos demoiselles ce soir est haute...très très haute.
 
Nos adversaires continueront de se battre jusqu’au bout. Preuve en est quelques gestes d’énervement et de frustration répréhensibles, mais excusables, et excusés d’ailleurs, tellement la soirée a dû être difficile…. Je crois qu’on a déjà connu cela, n’est ce pas 
 
On aura tout eu ce samedi. La hargne, la fougue, l’adresse et le collectif ! Notre équipe ne va jamais relâcher l’étreinte sur une proie qui n’aura jamais eu la moindre occasion de renverser ce match…
Le score final sera alors sans appel (98/22) et démontrera l’excellente rencontre de nos protégées.
 
Prochain match à Reyrieux Samedi prochain qui s’annonce chaud…très chaud…on ne bat pas le champion en titre, le Roannais basket féminin, de plus de 20 points pas hasard…
Oh que non !
 
Reste à espérer que l’alerte cheville de Laura reste à l’état d’alerte…
Bonne semaine et à samedi.
                                                                                                              SG, retraité, et qui n’avait pas de notes