21290999_10210196957379751_1744308600_n
Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket
Adresse
/
Téléphone
 
De très bons matchs

Si dans le tableau récapitulatif ci-contre le rouge domine les apparences sont trompeuses. Certes il y eu des défaites mais aussi  des satisfactions avec de belles prestations et des victoires dans des matchs clé.


Filles regions
Nos 3 équipes ont désormais 1 victoire  pour 1 défaite.
Les U15 battues à domicile la semaine dernière se sont bien reprises en allant décrocher une belle victoire à Gerland.
Les U13 avaient réussi la grosse performance de la semaine dernière en s’imposant à la Tronche. Malgré la défaite,  elles n’ont pas déçu ce week-end, livrant un match plein de courage face à une belle opposition de Rhône Sud. Les spectateurs ont vraiment assisté à un match agréable. Les bleues, dominées en taille par des visiteuses également très adroites pour leur âge  n ‘ont jamais renoncé.

Le match phare de ce samedi à Pontcharra opposait en U18 R1 le PSB a l'équipe de Chambéry la Motte Cognin. Encore une fois les motifs de satisfaction ne manquaient pas à ‘l issue de la partie avec au bout une victoire importante dans cette poule serrée  et très relevée. (cf ci dessous)


Filles départementales
Les résultats n’ont pas été positifs  pour les bleues. Les U15F2 comme les U13F2 sont promues dans la division Ultérieure et sont en phase d’apprentissage. De courtes défaites pour les U18F2 et U18F3.



En senior 
Le PSB s'impose dans la double confrontation contre Caluire

Dimanche en fin de matinée les SF2 allaient affronter Caluire 3 dans sa salle  tandis qu’à 14H30 c’était au tour de  Caluire 2 de venir  à Pontcharra pour une rencontre mettant aux prises aux prises les 2 premières de la poule.


En PRF haute: Caluire3 - SF2: 56-57
Belle victoire des SF2 qui vient compenser la frustration née de la courte défaite de la semaine dernière.
Les bleues sont sorties vainqueures d’un match encore une fois  très serré: égalité en fin de  1er quart, +1 à la mi-temps, +5 en fin de 3ème quart et  +1 en fin de matchs. 


En PNF haute: SF1 - Caluire2
Le match phare de la poule de PNF se disputait à Pontcharra où les bleues actuellement secondes accueillaient l’équipe de Caluire toujours  invaincue en 11 matchs à cette date .
Pour l‘occasion le PSB avait revêtu une nouvelle tenue offerte par les horticulteurs Ferrière. Dans une salle bien remplie  le match a tenu toutes ses promesses avec une grande  agressivité défensive de part et d’autre donnant lieu à un combat intense où les shooteuses ont souffert  à trouver de bonnes positions.  L'écart entre les 2 équipes n’atteignant que rarement les 5 points le suspense fut constamment présent.
Dès le début, le ton était donné. Il fallait en effet attendre 2 mn pour que le PSB inscrivent les 2 premiers points de la rencontre. Tandis que les bleues se montraient déjà peu en réussite aux lancers, Caluire en profitait pour  passer  devant et compter jusqu’à 5 points d’avance 3-8. Les locales se reprenaient toutefois bien pour finir le quart temps avec 1 point d’avance sur le score famélique de 9 à 8.
Le second quart temps se déroulait sur le même tempo que le premier. Caluire parvenait à prendre les devants mais le PSB suivait de près pour recoller à 1 point à la mi-temps 21-22.
Dans le 3ème quart temps le PSB profitait d’un bon passage bien soutenu par les encouragements du public local pour tenter de s’échapper.
Les bleues parvenaient à prendre 10 points d’avance à un instant clé de la partie. Dans ce contexte où les défenses prenaient régulièrement  le pas sur les attaques, il fallait tenir et résister. Les bleues inscrivaient alors (une fois n’est pas coutume) leur seul panier à 3 points de la rencontre tandis que la benjamine Zoé opportunément perturbait le jeu des visiteuses.
Toujours avec 10 points d’avance à 4 mn de la fin le PSB se créait  une dernière frayeur en voyant Caluire revenir  à 4 points 2 mn plus tard.
Les bleues se relançaient toutefois bien, les filles  avaient l ‘occasion de tuer le match aux lancers, mais un très malvenu 1/6 maintenait le suspense jusqu’au terme de la partie.

Le PSB s’imposait finalement sur le score de 46-41. Caluire  qui pouvait pratiquement assurer la montée en NF3 en cas de succès  devra patienter. Le PSB quant à lui devra reproduire la même prestation à Caluire pour éventuellement espérer l’ en empêcher.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Chambéry mord à l’hameçon des U18F1 (81-70) …
 
Pour tous les fans de pêche, ce deuxième samedi de Mars, qui marque le début des activités piscicoles dans les cours d’eau, est attendu comme le saint-graal… Et toutes nos U18F1, très assidues de cette activité sportive, comptent bien accrocher un gros poisson à leur palmarès avec la réception de Chambéry. Après le revers à l’extérieur de la semaine dernière il fallait se remobiliser et montrer que notre « maison bleue » ne sera pas prise facilement cette saison, même en R1. En recevant un des ténors de la poule, défait également lors de la première journée, c’était l’occasion de se redonner un peu d’élan pour la suite de la compétition…
Pas de round d’observation dans ce début de rencontre… Les défenses sont absentes et le score s’envole rapidement… 8-8 après 2 minutes… Tout pour l’attaque ! Mais nous sommes malheureusement sanctionnés de trop nombreuses fois et nous envoyons régulièrement les savoyardes, ou plutôt la savoyarde, sur la « ligne » des LFs qui limite l’écart par sa très grande réussite (14-12). Les deux équipes resteront côte à côte dans ce premier QT mais nous virons en tête avec une courte avance (21-18).
La clef de la rencontre va certainement se situer dans la gestion de cette « perche » adverse… Elle a déjà marqué la moitié des points de son équipe… Comment la bloquer, l’inhiber ? En jetant de « l’amorce » à la volée, nous espérons l’appâter… Il va juste falloir maintenant qu’elle soit attirée par ce « leurre » … Patience… Patience…
En creusant un léger écart en début de QT, nous semblons sur la bonne voie, mais la joueuse adverse n’a toujours pas mordu à « l’hameçon » et maintient son équipe à flot (34-27). Mince !! Que nous sommes étourdis !  Nous avons juste oublié de lancer notre « canne » bien hameçonnée avec notre « bouchon » fluo favori ! Il ne reste plus qu’à attendre… Patience… Patience…
Cet écart sera constant jusqu’à la pause et les deux équipes se rendent coup pour coup avec des adaptations tactiques à faire perdre la « ligne » aux pauvres pêcheurs… Mais la tactique ne fait pas tout et nous allons devoir élever encore notre intensité défensive pour assoir encore plus notre supériorité au tableau d’affichage (43-37) …
Reprise tonitruante de nos schtroumpfettes… Emmenées par leur public, elles réalisent un retour de très bonne facture. Grâce à leur présence défensive et leur esprit d’équipe, les interceptions sont nombreuses et elles prennent le large (57-43). Dans l’euphorie, nous ne voyons plus notre « bouchon »… Aurions-nous fait une « touche » avec notre « amorce » faite maison ? Ça y est… Elle a mordu à l’hameçon… Il va falloir ferrer le poisson… Elle se débat… Nous remontons la canne et enchainons la rotation de notre « moulinet » …
Pendant que la « perche » est occupée, notre avance croit considérablement pour atteindre 19 unités (64-45). Quelle reprise !! Mais l’euphorie sera de courte durée… Certainement essoufflées, nous relâchons notre emprise et les savoyardes en profitent pour nous infliger un 7-0 (64-52). Nous reprenons nos esprits en fin de période pour rester aux commandes de la rencontre (69-54). Mais la méfiance est encore de mise sur notre banc…
La rencontre n’est pas pliée pour autant…. Les savoyardes nous embêteront jusqu’à la fin. Nous ne pouvons pas nous mettre à l’abri faute à de nombreux échecs sous le cercle et nous resterons à portée de « canne » des savoyardes (73-61) …. Pendant ce temps-là, notre poisson se débat toujours, bien occupé avec notre hameçon, et ne remonte que très rarement à la surface…
Cependant, l’adversaire se rapproche encore à 7 unités et nous allons transpirer jusqu'au buzzer final (76-69) ! Notre public le sent bien et réveille l’atmosphère devenue pesante… A grands coups sur les tables, tapant du pied dans les tribunes, s’égosillant la voix, la pression change de camp… Et, sur une action offensive anodine, la défense adverse se relâche pour nous laisser une opportunité derrière l’arc qui fera « mouche » et qui nous mettra définitivement hors d’atteinte des savoyardes (81-70).
Quelque peu sous pression avant le début de la rencontre, nos schtroumpfettes ont su faire preuve de cohésion et de solidarité pour obtenir cette victoire face à une très belle équipe de Chambéry. Victoire acquise très certainement par notre belle performance aux LFs qui nous a permis, pour une fois, de maintenir l’écart et la pression sur les savoyardes. L’aventure continue donc pour nos schtroumpfettes qui défendront encore leurs couleurs, dans leur maison bleue, dès samedi prochain en accueillant Saint-rémy, pour une rencontre qui s’annonce, encore une fois, très indécise.
Oups… Nous avons toujours notre canne à pêche au bord du terrain… En bonnes pêcheuses, nos schtroumpfettes relâchent bien évidemment leur belle prise… Elle aura eu le mérite de bloquer totalement la réussite de cette joueuse pétrie de talents, dont on reparlera très certainement à un niveau plus élevé.
Bonne saison de plaisir à tous les pêcheurs…
                                                                                                                                                S.B.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Panne au rebond pour les U18F2 (67-74) …
 
Avec la réception d’Oullins ce samedi pour les U18F2, il fallait confirmer la victoire de la semaine précédente à l’extérieur pour garder la tête de la poule. Mais Oullins était aussi venu chercher la victoire pour creuser l’écart au classement. Duel au sommet donc, avec une issue très incertaine au début de la rencontre… Mais nous savons déjà que nous allons souffrir physiquement dans la peinture…
Bon début de nos protégées qui ne se laissent pas impressionner par les gabarits adverses et qui transpercent facilement leur défense (17-11). Mais nous sommes déjà trop souvent sanctionnées par notre retard défensif et les LEDS des fautes du tableau d’affichage nous montrent leurs plus beaux habits de lumière. L’adresse aux LFS est du côté des visiteuses avec une impressionnante série qui leur permet de garder le contact avec nos schtroumpfettes (23-19).
Nous l’avions déjà senti dans les dernières rencontres mais notre présence au rebond nous fait encore défaut… Offensivement ce n’est pas très grave mais défensivement les visiteuses s’en donnent à cœur joie pour avoir des deuxième et troisième chances…. Nous sommes punis par notre absence tout simplement (26-25). Mais nous restons en tête grâce à nos qualités offensives. Les fautes s’empilent encore de notre côté et la tireuse d’élite oullinoise se fait plaisir en enfilant les LFs comme des perles sur un collier !
En panne d’agressivité défensive, nous nous en remettons exclusivement aux phases offensives qui nous permettent de rester au contact à la pause médiane (32-36).
La reprise est sur le même tempo… Toujours en manque de présence aux rebonds et sanctionnés encore par notre retard, nous subissons les fougues de l’adversaire qui est en pleine confiance mais qui a encore du mal à creuser l’écart (44-48). Mais en baissant encore notre rythme défensif, les oullinoises prennent pour la première fois la dizaine de points d’avance (59-49). L’adversaire a pris l’ascendant psychologique et s’est bien adapté à tous nos changements défensifs en faisant virevolter le cuir dans les airs. Mais nous n’avons pas encore dit notre dernier mot…
Nos schtroumpfettes jettent alors toutes leurs forces dans la bataille pour la dernière période. Par un ajustement tactique, nous parvenons à bloquer enfin les offensives adverses et à grapiller quelques unités pour recoller sur les talons de l’adversaire (60-64). Malheureusement, nous n’arriverons pas à bloquer la joueuse qui nous aura posé le plus de difficultés… Après avoir soufflé quelques instants sur le banc, elle remet la machine en route pour enchainer 5 paniers consécutifs ! Elle finit par creuser l’écart et maintenir son équipe en tête à la fin du temps réglementaire (67-74).
Encore une fois nous trouvons cela dommage de venir mourir à seulement 7 petites unités. Notre agressivité défensive a joué au yo-yo, en alternant de très bonnes séquences et des absences fatales. La satisfaction est venue de notre capacité offensive où l’alternance entre le jeu intérieur, et l’adresse loin du cercle, nous a permis de nous maintenir à flot. Il faudra, pour les prochaines échéances, monter de plusieurs crans notre intensité défensive et surtout, montrer nos facultés aux rebonds pour nous permettre de reprendre, simplement, la possession du cuir.
Même si les échanges ont été parfois tendus sur et en dehors du terrain, restons sportifs et félicitons l’excellente prestation de la joueuse oullinoise qui, avec 33 points (dont 15 LFs), a affolé tous les compteurs. Bravo mademoiselle !
                                                                                                                                                S.B.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
telechargement
loglig
download
Logo-Pass
Sans titre