Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket
Adresse
/
Téléphone
 
 
Un nouveau  week end sans matchs seniors. Quelques reports chez les jeunes en département mais  des championnats régionaux bien lancés. 
 
Compte tenu du contexte sanitaire le déroulement des championnats dans les catégories jeunes de la ligue se déroulent plutôt bien avec un nombre de report tout à fait limité. Pour le PSB, chez les garçons comme chez les filles le week end  a été plutôt  rude avec pour seule victoire celle des 18F décrochée d’un petit point et non sans avoir joué avec le feu .
Pour les U15F1 face à une très belle équipe de Viriat Bourg, le réveil  a été difficile. Un dur apprentissage avec le top niveau régional pour nos jeunes U15 qui malgré ce mauvais jour  ont toutes les cartes en main  pour demeurer en R1.
La situation sera plus compliquée pour les U13F1. Dans une catégorie  ou les championnats de France  n’existent encore pas nos joueuses découvrent  le plus haut niveau possible à leur âge. Avec une équipe constituée pour moitié de U12 les filles se doivent de déployer toute leur énergie pour tenir la comparaison avec des adversaires souvent plus physiques. Elles n’en manquent pas à l’image de Maeva blessée sérieusement à la dernière de seconde de la partie et à qui nous souhaitons un bon et rapide rétablissement.

La belle série prend fin chez les garçons.
Les garçons ont réalisé un début de saison excellent avec un sans faute  lors des 2 premières journées. La belle série a pris fin avec 1 première défaite en U13, U15 et U17. Il n’a toutefois manqué qu’1 petit point pour les U13 dans le duel de co-leader face à Grigny.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Victoire au forceps pour les U18F1…

C’était le 9 Février 2020… Dernière rencontre de nos U18F1 dans la « maison bleue » ! Mais que ça fait du bien de retrouver notre « maison » avec tous nos supporters.
Autant vous le dire tout de suite, nous avons souffert, beaucoup souffert, face à cette belle équipe de Cessieu. Une équipe combattive, rapide et volontaire qui nous a posé énormément de problème.
Motivées comme jamais pour leur premier match à la « maison » depuis bien trop longtemps, nos schtroumpfettes ont à cœur de prouver enfin à leur public qu’elles méritent leur place au plus haut niveau régional… Mais gare à Cessieu qui réalise un excellent début de saison…

Parfois, même avec la motivation et l’envie, une équipe balbutie son basket et ne trouve pas de solutions… C’est ce qui nous arrive en ce début de rencontre… Nos schtroumpfettes sont prises par la vitesse adverse qui est d’une efficacité remarquable (3-5). Et, suite à notre faiblesse défensive, nous sommes déjà, logiquement, dans la zone rouge au niveau des fautes d’équipes…
Offensivement, les solutions sont plus que rares… Par manque de mouvement, la défense adverse n’a pas trop besoin d’élever son talent pour contrer nos attaques.
Trop attentistes, arrêtées, on attend simplement des solutions individuelles qui s’avèrent, parfois, bien trop difficiles… Nous nous faisons alors punir par les « mobylettes » iséroises qui ne font, heureusement, pas toujours « mouche » (5-9).
Nous arrivons « tranquillement » à la fin du QT avec seulement 5 petites unités à notre compteur ce qui, accordez-le-moi, est vraiment trop faible à ce niveau (5-11).
Sans un manque de réussite adverse, nous aurions déjà pu être « la tête sous l’eau » ! Il va falloir se ressaisir… Et vite !

Le deuxième QT débute de la même manière…
On ne trouve pas sa partenaire sur le terrain et les solutions offensives sont seulement individuelles… Quel dommage !
Mais petit à petit, nous grignotons notre retard, avec une adresse extérieure retrouvée dont deux paniers primés consécutifs. On ose enfin percuter la défense adverse… Ce qui nous envoie souvent sur la ligne des LFs, et sur laquelle nous sommes plutôt adroites (14-17) …
Par la suite, l’écart se maintient, tant bien que mal (20-23) …
Puis, comme un miracle, nos schtroumpfettes se réveillent… « Gargamel » aurait-il oser pénétrer dans la salle ?
Nous arrivons enfin à mettre de la vitesse, de l’impact, et à trouver des solutions offensives et c’est un véritable « holdup » à la pause car nous passons, pour la toute première fois, devant (26-25).
La maison bleue a tangué, s’est fissurée, chahutée de toute part, mais elle a tenu bon… Pour l’instant.

A la reprise, les iséroises mettent en place une pression défensive tout terrain et contrairement à la rencontre précédente, on ne panique pas, on joue juste, en faisant simplement voyager le ballon... Enfin un point positif…
Et que dire de notre défense… Nous l’avons enfin retrouvé… Agressive et collective, nos contre-attaques sont alors efficaces et nous prenons une légère avance (33-27).
Le jeu s’équilibre alors, tout en maintenant notre niveau de jeu, et nous garderons ce petit avantage avant le dernier QT (43-35).

Nous passons alors la vitesse supérieure… Nous révélons enfin notre basket, et montrons tout notre potentiel collectif… Toutes ensembles, à l’unisson !
Solidaires en défense, l’adversaire ne trouve plus de solution. Tout le monde participe à l’effort, les joueuses, le banc et nos spectateurs, toujours derrière son équipe. Merci à eux, encore une fois…
Avec 13 points d’avance à 4’ du terme, on se dit que le plus dur a été fait (49-36) … « Gargamel » doit toujours roder dans la salle…
Seulement voilà, les iséroises ne vont rien lâcher, bien au contraire, et croit toujours en leur retour… Elles restent au contact et à l’affut de la moindre erreur (52-43) … Nous le savons, tout va très vite au basket…
Jouant sur nos acquis et rassurées par notre avance, nous ne faisons plus les efforts nécessaires pour tenir nos duels… Et l’adversaire s’engouffre dans cette brèche… En 3’, un panier primé et 6/6 au LF plus tard, revoilà les iséroises, sorties de nulle part (52-52) …
Je vous l’avoue… Nous n’en croyons pas nos yeux au tableau d’affichage…
« Gargamel » a dû aller faire un tour à la buvette… Oupsss… Pas de buvette… Mais où est-il ?? Qui a osé le faire sortir de la salle ??
Nous approchons du money time et les visages bleues se crispent. Les filles veulent cette première victoire, plus que tout...
A 58’’ du terme, le cuir devient brulant… Avec deux réussites consécutives sur la ligne des LF, sans trembler, nous prenons deux longueurs d’avance (59-57) à 5’’ du buzzer…
Tout ceci devient insoutenable… Et bien malin celui qui dira de quel côté va pencher la balance ! Nous prenons un point d’avance supplémentaire avec un LF à 3’’ du terme…
Temps mort isérois… La remise s’effectue dans notre camp... Par jeu d’écran, une joueuse adverse possède la balle d’égalisation derrière l’arc… Le cuir s’envole… Rebondit sur le cercle et … Le rebond nous échappe et profite à l’adversaire dans la peinture… Shoot et panier adverse accordé sur le buzzer final ! Aucun coup de sifflet pour une faute sur l’action du tir !! Nous pouvons souffler… (60-59). Ouf… Le staff était déjà sur la sellette…

Mais que la bataille fut âpre face à cette belle équipe de Cessieu. Bravo mesdemoiselles les iséroises pour cette capacité que vous avez eu à vous relever.
Mais nos schtroumpfettes (bien aidé par Gargamel…) n’étaient pas en reste… Après un premier QT que je qualifierais de catastrophique, vous avez su, vous aussi, vous remettre en question et, enfin, exposer vos qualités individuelles pour les mettre au profit du collectif.
Nous avons vu, en deuxième période, une unité et un véritable esprit d’équipe, où chacune possède sa place, participe, encourage et force sa partenaire à se surpasser ! C’est de bon augure pour la suite, tout simplement, et il faut continuer de travailler en s’appuyant sur cette deuxième période.
Nous aurons, et vous aurez, besoin de vous toutes, pour franchir les prochaines étapes, unes à unes, à commencer par le weekend prochain et un déplacement chez le leader de la poule…
A la semaine prochaine… Peut-être…