Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket
Adresse
/
Téléphone
Bilan des 8 et 9 décembre




Faits marquants du week-end:

- Il n'y a plus d'équipes invaincues
Ce week-end aura été fatal pour les 2 équipes qui n'avaient pas encore connu la défaite. Les SF3 ont chuté face à la réserve de Vénissieux et les U13M1 à Grigny. Si ce revers n'a rien de très contrariant pour les SF3 qui conservent leur première place, les conséquences seront très certainement plus fâcheuses pour les U13M du CAP. Dans ce match que l'on savait décisif pour monter en Région les joueurs du CAP ont manqué la marche et plus que fortement compromis leur chance. Ils peuvent néanmoins toujours finir premier de la poule.

- Les jeunes retrouvent leur niveau
Après le week-end sombre vécu la semaine dernière les jeunes du CAP se sont bien repris.
Les U18F arrachent une belle victoire dans une salle d'Ozon ou il est souvent difficile de s'imposer. 2 matches sont pour elles encore au programme de 2018 : La réception de Bourg pour conserver la première place de la poule en groupe A région et 1 match événement en 32ème de finale de la coupe de France contre les championnes de France du FC Lyon ASVEL.
Les U15F1 nous ont véritablement fait plaisir en s'arrachant pour contrarier une intouchables équipe de St Rémy. Elles s'inclinent de 17 points ce qui constitue la moins large victoire des bressannes depuis le début de saison.
Les U13F1 ont connu une nouvelle défaite face à Veauche . Il existe toutefois des points positifs pour cette équipe qui malgré des résultats défavorables a conservé un bon mental que l'on espère prometteur pour une seconde partie de saison en groupe B région. Autre victoire chez les filles: celle des U13F2 qui s'imposent pour la première fois dans cette seconde phase face à Montluel. Après s'être faites rattrapées au buzer sur un magnifique shoot à 3 points visiteur, les filles ont profité des prolongations et du manque d'effectif des visiteuses pour décrocher la victoire.
Les U13F3 sont passées très près de la victoire à l'ASUL tandis que les U15F2 ont connu une nouvelle lourde défaite dans une poule très relevée.

Double victoire pour les équipes région masculines
Avec ce succès les U17M sont bien partis pour décrocher la seconde place, les U15M en s'imposant à Feurs ont quant à eux définitivement assurés leur place en région pour la seconde phase.

Double défaite pour les équipes réserves U13M2 et U15M2.


Victoire des seniors F2 et des seniors F1- Défaite des SM

Beaumarchais2 – SF2 : 35-53
A l'issue d'un match qui ne restera pas dans les annales, les bleues continuent leur parcours prometteur par une nouvelle victoire à l'extérieur. 

Les seniors RF2 désormais seules 3ème.
SF1 – Belleville : 61-56
En enchaînant une 6ème victoire, les filles profitent de la défaite du Puy et évidemment de celle de Belleville pour occuper désormais seules une 3ème place qui pour l'anecdote ouvrira les portes  du pré-national en fin de saison.
Pour conserver ce classement, au delà des attentes  mais non immérité, les filles devront toutefois montrer un autre visage que celui offert en fin de première mi-temps. Les bleues avaient pourtant bien débuté la rencontre en prenant tout de suite les devants (11 à 6) mais allaient par la suite se désunir et laisser Belleville reprendre la rencontre en main. Privées d'Audrey sous les paniers les bleues pouvaient heureusement compter sur une Léa en grande  forme pour s'opposer à son homologue et atout numéro 1 des visiteuses. Quelques paniers à mi-distance réussis mais une adresse aux lancers toujours moyenne ne faisaient que maintenir les bleues à 11 points de Belleville à la mi temps (26-37). L'écart était là mais on savait les filles capables de mieux . Elles allaient le démontrer au début du 3ème quart temps en réalisant une remontée éclair. Panier à 3points, rebonds, interceptions tout réussissait au PSB qui en 2mn recollait au tableau d'affichage. Les filles continuaient et passaient devant tandis que les duels s'intensifiaient. Une faute antisportive suivie de techniques offraient aux Bellevilloises la possibilité de recoller au score mais les bleues restaient dans le match et maintenaient la pression. Elles gardaient leur avance jusqu'en fin de match et profitaient d'un banc plus fourni pour s'imposer de 5 points.

SM- CLAR : 63-67
Les garçons se sont inclinés de 4 points face aux seconds de la poule. C'est encourageant mais maintient malheureusement les joueurs du CAP en bas de tableau.
 
 

Ozon - U18F: 55-62

 
 
Cette semaine le psb se déplace à Ozon

Les arbitres officiels nommés ne se sont pas déplacés ...... c’est top 
Heureusement une ancienne arbitre officielle d’ozon rechausse les baskets 
2/2 7’54 
Notre défense est bien en groupe les filles sont en jambes 10/11 2’02 
14/16 fin du quart 
Il semblerait que le match de la veille ne pèse pas sur nos adversaires du jour.

Dans cet entame de deuxième quart, notre agressivité défensive est mieux que la semaine dernière mais notre solidarité peut être optimisée, il faut que nous jouions plus ensemble. Pour bien jouer au basket il faut créer du mouvement , souvent , tout le temps, sans cesse.... 

Et à ce jeu du mouvement aujourd’hui nous sommes défaillant 19/19 7’04
22/19 5’
Et un panier primé 24/22
Notre défense leur laisse beaucoup de possibilité pour pénétrer et elles en profitent 27/22
33/27 mi temps 
 
De retour sur le parquet nous recollons au score pour ensuite perdre notre jeu en attaque 40/35 5’15 ce petit jeu du chat et de la souris au niveau du score va t il avoir raison de nos nerfs ??  
Nous peinons à trouver des solutions en attaque, et les efforts défensifs sont compliqués
47/37
Un regain d’agressivité 47/39 nous jouons sans réfléchir et ça nous va bien, 
grâce à des jolies actions collectives nos adversaires ne s’éloignent pas trop 49/44 

Le quatrième quart temps sera décisif 
Allez, les filles commencent à jouer ensembles

Deux actions successives et un tir primé c’est bon pour la dynamique ...
Et 2 autres paniers derrière l’arc successifs nous redonnent un capital confiance nous sommes à 18/6 dans le quatrième quart temps .  Et la fin du match est sifflée sur le score de 55/62 
Les filles pourront dire que celui-là elles sont allées le chercher.
C’est une vraie belle performance bravo les filles et merci à Madame l’arbitre qui a officié toute seule et qui a été irréprochable. Félicitations à vous 
 
 

Les U15F1 tiennent tête à Saint-Rémy! (09/02/2018)

Malgré une tentative de sabotage la veille de la rencontre, les joueuses de Saint-Rémy sont bien arrivées à Pontcharra ce dimanche… et sans gastroentérite ni intoxication alimentaire… Zut!! Il va falloir jouer contre l'ogre de la poule, intraitable et invaincu jusque là. Que cette rencontre faisait peur ce dimanche à Pontcharra!! La manche aller à Saint-Rémy n'étant ni plus ni moins qu'un mélodrame à sens unique; et je vous passe le score final. Mais depuis ce 20 Octobre 2018, beaucoup d'eau a coulé sous le pont de "La Suzanne" à Pontcharra… Et la photo d'illustration de ce compte rendu résume à elle toute seule le caractère qui vous habite depuis quelques rencontres! Une pour toutes et toutes pour une! Et il n'était pas envisageable de subir la même humiliation dans notre antre "du moulin", chez nous, devant notre public! A défaut de penser à une victoire, il ne fallait simplement pas se transformer en victime expiatoire et faire mieux que l'aller pour montrer tous nos progrès… Et c'est encore contre une équipe encore vêtues de vert (décidément la malédiction nous poursuit) que nous débutons cette rencontre, alors que d'autres ont encore un "verre" à la main…
Pas de round d'observation dans cette rencontre! Et pour une fois, nous n'avons pas peur! Pas peur des contacts, pas peur des duels, pas peur d'attaquer! Même pas peur de la grande équipe de Saint-Rémy! Et avec une défense agressive sur le porteur de balle, nous arrivons à enchainer de belles actions offensives. Nous prenons l'avantage (6-1). Mais qu'arrive-t'il à Saint-Rémy? Et surtout qu'arrive t'il à nos petites bleues? Elles sont simplement transcendées et avides de revanche pour nous montrer que la rencontre aller était un accident… un simple accident! Ou bien Saint-Rémy s'est déplacé en facile vainqueur… ou alors le sabotage initié la veille a réussi?? C'est tout simplement un démarrage en trombe que nous réussissons… Allons-nous tenir dans la durée? L'adversaire revient sur nos talons en fin de QT par un panier primé, puis fini par nous dépasser en fin de période (12-13). Mais nous tenons tète à Saint-Rémy, l'ogre de la poule! Incroyable!  Même les supporters adverses se mettent à douter et se demande ce qui a transformé notre équipe! Ah Ah Ah… Secret maison! Mais avec une telle générosité dans l'effort, nous pouvons renverser des montagnes! Et Saint-Rémy en est une!
Nous poursuivons encore nos efforts en début de deuxième période. Mais petit à petit, nous relâchons notre emprise défensive. Le repli est moins rapide, notre défense un peu moins agressive, et contre une telle équipe ça ne pardonne pas! La balle remonte à toute vitesse et nous ne pouvons plus suivre physiquement… Déjà!! En nous entêtant à remonter la balle par le dribble, nous perdons également de nombreux ballons très bien exploités par l'adversaire (16-24). Le spectre du match aller ressurgit où nous n'avions pas su garder le ballon en phase offensive. Nos filles manquent de lucidité, de vitesse de déplacement dans ce QT… Nous perdons logiquement cette période et les sanrimoises prennent le large… (19-34). Comment ne pas sombrer avec 15 points de retard à la pause (déjà un exploit!) face à Saint-Rémy? Tout simplement en se basant sur notre première période et repartir de plus belle…
Et nous allons réagir… Cette équipe, ce groupe va réagir. On repart au combat, telles des guerrières à l'assaut d'un monument! Nous développons notre jeu offensif avec beaucoup plus de fluidité, de mouvement. Et ça paye! Petit à petit, nous grignotons notre retard avec une fougue et une ardeur incommensurable. Poussé par notre public, les filles se battent sur chaque ballon, sur chaque joueuse adverse, en ne donnant plus aucun panier facile. Il va falloir forcer notre forteresse bleue! (25-38). Le grand Saint-Rémy doute… Les supporters sanrimois n'ont sans doute jamais connu une résistance comme cela cette saison. La faute à nos "schtroumpettes" bien sur! Et on en remet une couche avec notre adresse extérieure (29-38). Quel QT de folie les filles! Nous allons même le remporter (16-15), même si les filles de l'Ain auront une réaction avant la dernière période (35-49).
Nous savons qu'il va être très difficile d'aller chercher la victoire… Mais il va falloir maintenir notre agressivité pour ne pas sombrer. Et c'est ce que nous réalisons magnifiquement en ne cédant jamais un pouce de terrain dans ce dernier acte. Toujours autant de volonté, de concentration et de détermination.  C'est un copier coller du QT précédent ou, encore une fois, jamais les filles ne céderont face à Saint-Rémy, et leur tiendront tête jusqu'à la fin du temps réglementaire avec "seulement" 17 points d'écart (47-64).
Avec cet écart, c'est tout simplement la plus difficile victoire pour Saint-Rémy depuis le début de saison, et leur plus petit score avec seulement 64 points marqués. Preuve est faite de votre performance exceptionnelle mesdemoiselles! Hormis un QT où nous avons failli lâcher prise par manque de lucidité, vous avez montré à vous-mêmes que vous êtes capable de rivaliser avec les toutes meilleures équipes de la région. Nous ne pouvons absolument rien vous reprocher au niveau de l'intensité et de l'agressivité. Continuez sur cette voie et ce chemin que vous vous êtes tracé! Même si les victoires ne sont pas toujours au rendez-vous... Et nous comprenons votre déception… Mais nous savons toutes et tous qu'un jour ou l'autre, tous ces efforts finiront par vous récompenser car vous le méritez amplement, par votre travail et votre assiduité. Pour conclure, et toujours dans un esprit sportif, nous félicitons encore cette équipe de Saint-Rémy pour leur sportivité; nous leur souhaitons une très bonne continuation en ligue AURA, et un très bon rétablissement à leur joueuse blessée dans la dernière minute de la rencontre.
 
 
 

Nos U15 F1 ne cessent de grandir (09/12/2018)

C’était un défi titanesque qui se dressait face à nous ce Dimanche, en recevant la terrible, l’effrayante équipe des U15 de Saint Rémy…
Juste quelques chiffres pour étayer mes propos…Saint Rémy…9 Rencontres. 9 Victoires, avec la bagatelle de 809 points marqués pour seulement 310 d’encaissés. Ça nous fait du +55 points de moyenne par match. Il faut surement remonter à la Saint-Glinglin pour voir telle domination dans un championnat de région A. Ni plus ni moins…
Bref, se taper cette équipe, c’est un peu comme allez chez un dentiste atteint de Parkinson ayant oublier de vous anesthésier…ça fait forcément mal…très très mal…
Les âmes les plus pessimistes ou taquines annoncent même un carnage…pour les âmes sensibles, s’abstenir…
L’équipe est donc redoutable, mais elle est sympa. On les avait donc tout logiquement laisser gagner au match aller (113/20), mais ce week-end on ne peut pas recommencer. La mascarade finirait par se remarquer, et pas question de se mettre à dos une enquête pour paris truqués…
Alors on cherche des solutions. Des stratégies. Plus ou moins sportives. Mais bon…on fait comme on peut.
On lance une opération d’infiltration la veille au soir pour une tentative de kidnapping. Idée rapidement abandonnée. Trop risquée car trop de flics aux ronds-points…et puis…les filles courent trop vite pour moi. Comment les attraper ?
Mettre du valium dans le réseau d’eau ?  Pas mal, mais l’attaque n’est pas assez ciblée. On ne va pas quand mettre tout le village dans les bras de Morphée juste pour un match de basket !
Les stratagèmes commencent à manquer…alors qu’arrive l’évidence…L’illumination divine du 9 décembre... Et si on faisait confiance à nos filles ? En voilà une excellente idée, non ?  Croire en nos filles et regarder cette équipe les yeux dans les yeux.
Alors on va tout mettre de nôtre côté. Tout.  La mise au vert d’avant match va dédramatiser l’évènement et chasser l’inutile et dangereux sur-stress d’avant match. Et il va surtout permettre de souder encore un peu plus le groupe avant l’impossible mission qui se présente à nous.
Allez-ne soyons quand même pas fous…il nous faut avant tout un objectif réalisable. C’est la base même du management, qu’il soit humain ou sportif…On ne prend pas plus de 100 points et on en met au moins 40. Ça peut faire saigner les oreilles…mais c’est la réalité. Dure réalité…
Nos gamines ont le masque à l’échauffement, c’est une évidence. La tension est palpable. Pourvu que le trac ne les rattrape pas. C’est la première grande crainte. Ne pas exploser mentalement dès le début de rencontre…
Cette crainte ça vite s’envoler. Très vite. Nos filles sont en effet au taquet dès la première seconde. Les deux équipes se neutralisent presque deux minutes sans aucun point de marqué. On défend le fer, on ne lâche pas le moindre centimètre carré de terrain. Saint Rémy s’en remet à l’une de nos fautes défensives pour inscrire son premier point sur lancer franc…
Et on répond aussi sec. Avec fermeté, et surtout, en équipe. On arrive difficilement, mais surement, à se sortir de l’incroyable presse adverse. Nos attaques sont tranchantes, et on provoque nous aussi les premières fautes et marquons nos premiers points. Nos filles sont chez elles. Et elles le font bien comprendre…Le message est clair. Le message est limpide. Les sanrimoises devront venir chercher leur victoire, car celle-ci ne va pas tomber du ciel ! Bons sang de bon sang !
Le panneau d’affichage mériterait alors presque une photo…nous voilà devant grâce à un 6/0 venu d’ailleurs (6/1). Quel début de match ! Mais quel début de match ! Saint Rémy semble même un peu surpris devant la fougue proposée. Mais ça reste Saint Rémy, évidemment. Malheureusement.  La rythme proposé est dantesque. Mais on tient, on tient. On va parfois plier, mais on ne va jamais rompre…
On va même faire mieux. Beaucoup mieux. On va tout simplement tenir la dragée haute à cette formidable mécanique…pendant tout le quart temps. On en vient même à regretter le dernier panier encaissé et largement évitable, car on serait devant en fin de cette première période…On est alors derrière d’un tout petit point…mais on prend quand même… (12/13).
Saint Rémy continue son impressionnant travail de sape. Chaque gamine semble avoir le don d’ubiquité. On dirait qu’elles arrivent à se surmultiplier sur le terrain. Elles sont partout. Elles ne sont pas que cinq sur le terrain, ce n’est pas possible. Il faut recompter !
On prend rapidement un 0/3, mais on répond par une agressivité intense à l’attaque du panier. On provoque des fautes, et on se récompense aux lancers (2/0). Mais que c’est dûr. Que c’est dur. On a un coup de moins bien. On paye déjà cash tous les efforts réalisés. Saint Remy nous impose un ignoble surrégime qui provoque nos premières erreurs de lucidité. Les chaussures sont lourdes, chaque effort fait déjà mal…On perd trop de ballons sur les touches. Les passes sont mal assurées. Mais que reprocher à nos filles. Rien. Absolument rien. On subit tout simplement un raz de marée tout de vert vêtu. Un 10/3 final peut faire alors penser au carnage annoncé. Nous voilà à -15 à la mi-temps. (34/19). Le souci étant que le vent est désormais de face. Il va vite falloir rallumer la chaudière. Vite…
Rallumer la chaudière…c’est exactement ce que vont faire nos p’tites battantes. Et une chaudière nucléaire s’il vous plait !
L’énergie déployée est hallucinante. Nos bleues arriveraient même à dégager les mythiques 2.21 giga watts nécessaire pour faire retourner Marty et sa De Lorean dans le futur…Respect les filles, j’en suis même épuisé juste de regarder ! (C’est peut-être aussi un peu dû à la collation d’avant match...)
Et comme niveau basket, on n’a pas grand-chose à envier à ce championnat région A, le match prend une tournure, une dimension complètement inattendue ! On fait jeu égal avec nos imbattables adversaires du jour.  Et franchement qui l’aurait cru avant cette rencontre? (Bon...sans être prétentieux, mais grâce à ma grande expertise du basket, moi j’y croyais…).
Nos filles sont énormes. Dans l’envie, dans le partage de l’effort, dans la solidarité. Dans tous les domaines ! Tous !  
On inflige un 8/2 plein d’autorité à cette machine qui n’a pas l’habitude d’être bougée de la sorte. Eh ! mais dites donc !  On va finir pas y croire ! C’est du délire sur le parquet, mais aussi dans les tribunes. L’osmose équipe / public fait chaud aux cœurs. Le moment est fort, très fort ! On sent une grande fierté émaner des yeux des coaches qui commencent à briller plus qu’a l’habitude… (ou c’est encore dû à la collation d’avant match…).
On ne lâche rien. Rien. On répond du tac au tac à chaque offensive adverse. On remet un 4/2 qui fait lever le public d’un seul homme. On est en train de prendre le dessus sur Saint Rémy. Je répète, on prend le dessus sur Saint Rémy. Et ce n’est pas le 0/4 en fin de période qui changera quelque chose...Et oui…on va remporter ce quart temps. Je répète encore, on va remporter ce 3ème quart-temps…Et même si on est encore à -15 (35/49), c’est déjà une victoire en soi…une grande victoire…
La dernière période restera dans la lignée de la précédente. Saint Rémy essaiera bien de donner un peu plus d’ampleur à sa victoire pourtant déjà assurée. Comme cette équipe le fait tous les week-end, inlassablement…inexorablement…
Mais la...c’est une autre histoire. Le mûr bleu est solide. Il est fort et fier ! Et il continue à bien jouer au basket, aussi…
La rencontre continue dans un rythme effréné. Aucune des deux formations n’arrivera à prendre le pas sur l’autre.  Vous l’aurez compris, la prestation de nos demoiselles frisera l’excellence jusqu’au bout. On va juste payer notre second quart temps, ou le second souffle a tardé à venir…ou l’on a été sonné quelques instants. Que quelques instants…
On va finir par perdre, certes (64/47). Mais au final, on s’en fout ! et complètement !
Regardons le positif…car il y en a beaucoup ! Tous les objectifs sont remplis. Et très largement…
On a tenu tête 3 ¼ temps à l’extra-terrestre venu de l’Ain pour une fessée pourtant annoncée !  
Les filles ont grandi, c’est une évidence. Et elles vont continuer à grandir grâce à ce genre de rencontre, impossible d’en douter.
Bravo les filles. Vous avez été extra. Parfois même héroïque dans la tempête…Continuez ainsi en gardant ce match référence dans un petit coin de vos têtes. Il ne peut que vous donnez confiance. Il doit vous donner confiance !
Continuez aussi d’écouter vos coaches dont la maitrise certaine se dévoile indéniablement chaque week-end ! Bravo à vous aussi coaches !
Juste un gros bémol pour finir…La blessure de l’une des demoiselles adverses. Notre club s’associe à moi pour lui dire de bien prendre soin d’elle. Et ensuite de revenir encore plus forte pour aider les copines à tout exploser dans votre futur championnat AURA…