Adresse
/
Téléphone
Pontcharra Sport Basket
et C.A.P. Basket
 
Le programme était limité ce week-end et se réduisait à un seul match mais quel match! ... la finale U13F région A.
Il  y a donc double commentaires cette semaine
 
 
C'est l'occasion de remercier tous ceux qui avec détails et humour ont contribué à remplir ces rubriques.
 
 
 
 
 
 
 
 

Finale U13F Région A: Soucieu - CAPB: 55-51

La victoire aurait pu sourire à chacune des 2 équipes sans qu'il y ait véritablement à redire , tant la rencontre fut serrée et le dénouement indécis jusqu'au terme de la partie.
Le titre de champion du Lyonnais est finalement revenu à Soucieu. C'est bien sûr dommage pour les bleues mais les joueuses de Soucieu ne l'ont pas volé et se doivent d'être félicitées pour leur finale et leur parcours durant la saison.
6 points, c'est l'écart maximum qu'il y eut durant toute la rencontre. Ce le fut à l'avantage des joueuses du CAPB qui profitant d'un départ « canon » menaient rapidement 8 à 2. Le coach adverse réagissait promptement en demandant un temps mort. Ce temps mort étaient apparemment le bienvenu pour Soucieu qui en quelques secondes parvenait à recoller à 8 partout.
Soucieu en profitait pour prendre les devants mais les joueuses de Christophe rendaient coup pour coup. -3 à la fin du premier quart temps, -1 à la mi-temps (30-31) : bien malin qui pouvait prédire la suite de la rencontre.
Le jeu des 2 équipes présentait d'ailleurs beaucoup de similitudes en laissant la part belle aux pénétrations et 1 contre 1 face à des défenses parfois fragiles , tandis que les shoots extérieurs se faisaient rares.
Le seconde mi-temps débutait bien pour les joueuses de Christophe. En milieu de 3ème quart temps, le CAPB parvenait à reprendre 5 points d'avance. A plusieurs reprises les bleues eurent même la possession pour accentuer leur avance mais ce fut sans succès Dans ce moment clé Soucieu parvint à s'accrocher et revenait à un point à l'approche du dernier quart temps. Le début du 3ème quart temps était toujours très serré et à 4 minutes de la fin, les 2 équipes se trouvaient de nouveau à égalité 48 partout. La dynamique venait tout de même de basculer en faveur de Soucieu qui abordait dès lors en tête les 3 dernières minutes. Les bleues restaient à leur tour à 2, 3 points derrière mais ne parvinrent plus à repasser devant ou arracher d'éventuelles prolongations.
Malgré la déception finale, c'est une remarquable performance et une très belle saison qu'ont réalisée les U13F du CAP Basket. Elles sont à leur tour vice-championnes du Lyonnais! Ce ne sont que les 3èmes à atteindre ce niveau dans l'histoire du PSB et les premières en U13. Bravo à elles, à leur coach Christophe Deverrière et son assistant Stéphane Blicharz
 
 

Les U13F1 vice-championnes du lyonnais 2018.


C'était jour de fête pour le CAP Basket et les U13F1 ce samedi avec cette finale tant attendue par tout un club. Une finale contre Soucieu qui apparaissait très équilibrée sur le papier avec un ratio victoires-défaites identique pour les deux équipes dans ce championnat (7-3), mais deux défaites pour le CAP basket contre cette même équipe. Mais une finale reste, par définition, très ouverte. Nos protégées, certes, ne partaient pas favorites, mais étaient plutôt dans un rôle d'outsider. Un rôle qui leur permettait de ne pas avoir trop de pression sur les épaules malgré l'évènement d'une finale régionale. Auteures d'une saison magnifique, elles avaient à cœur de clôturer leur parcours avec une cerise sur le gâteau.
C'était la première finale régionale en U13F pour le club et la préparation de cette dernière a été peaufinée, dans les moindres détails, par tout le staff la semaine précédente. Cependant, c'est avec un peu d'inconnu, mais aussi un peu de stress, avouons-le, que nos joueuses se présentent pour l'échauffement et le rituel de la présentation des équipes. Un moment qui restera longtemps gravé dans nos petites têtes blondes. Chaque annonce de la composition de l'équipe provoque un tonnerre d'encouragement et d'applaudissement provoqués par plus d'une centaine de supporters tout de bleu vêtu qui ont fait le déplacement. MAGNIFIQUE! La « table est mise », il ne reste plus qu'à découvrir le menu…Mais nous avons d'ores et déjà gagné la bataille du public!
Un démarrage tambour battant propulse nos petites bleues en première ligne (6-0). L'adverse est quelque peu surpris par notre entame de match tonitruante. On se demande même de quel côté se trouve la pression de cette finale…Le coach adverse ne s'y trompe pas et recadre vite ses filles…Et, petit à petit, l'adversaire reprend ses esprits, bien emmené par son duo d'attaquantes plus que présentes (10-10). Nous faisons face à l'épouvantail adverse sans ne jamais rien lâcher, mais la fin de "l'entrée principale" ne sera pas nôtre. Nous encaissons dans les dernières 90 secondes 6 points de l'intérieur adverse sur laquelle nous avons beaucoup de mal à défendre. Nous perdons cette première bataille mais nous restons au contact (13-16) après une très bonne entame de notre part.
Une finale se joue très souvent sur des petits détails et celle-ci ne dérogera pas à la règle… Le QT suivant sera également un mano à mano presque insoutenable entre les deux équipes, où les actions s'enchainent de part et d'autre. Nous essayons de pénétrer dans la raquette adverse, poussant l'adversaire à commettre des fautes, et nous envoyer sur la ligne des lancer franc avec une certaine réussite. Mais la pression offensive adverse est toujours présente et notre défense est au bord de la rupture avec 6 points de retard (23-29). Mais dans un sursaut d'orgueil, il était dit que nous ne lâcherons rien!! Quelle force de caractère! Avec 3 paniers consécutifs, et des échecs adverses, nous recollons au tableau d'affichage pour finir à un tout petit point à la fin de la "deuxième entrée" (30-31). Des détails me direz-vous… Oui! Mes des détails qui peuvent faire basculer une rencontre très serrée comme celle que nous sommes en train de vivre! L'adversaire, croyant avoir fait un "petit break" avant la pause, n'en revient toujours pas de notre débauche d'énergie. Après avoir frôlé un écart rédhibitoire, nous sommes toujours dans le match, sportivement encouragé par notre public qui écrase celui de l'adversaire!
Une pause bienvenue pour les organismes dans cette salle bouillante comme un "chaudron bleu"! Quelle finale… Quel match de basket! Allons-nous tenir cette cadence infernale? Après un "trou normand" bien mérité, nous arrivons au plat de résistance… La reprise ne nous laisse aucun doute: cette finale sera sensationnelle et stressante jusqu'au buzzer final! Un panier primé, au-delà des 6m25, et qui fait suite à une bonne circulation du ballon, nous met directement dans le sens de la marche (33-31). L'adversaire tangue,vacille, mais ne s'écroule pas! Il résiste à nos coups de boutoir et reste au contact (37-37). Quelques pertes de balle de notre part nous font craindre le pire, mais notre défense retrouvée nous permet de réaliser de nombreux «STOP». Offensivement, nous continuons notre travail de sape en assénant la raquette adverse, et notre réussite aux lancer francs nous fait prendre 3 points d'avance (42-39), mais deux paniers adverses sur des oublis défensifs réduisent l'écart avant le verdict final (44-43). Un final qui s'annonce haletant avec un parfum d'adrénaline qui commence à embaumer toute la salle. Mais que c'est bon!
On l'a déjà dit mais une finale a beaucoup de chance de se jouer sur des détails. Un ballon qui tourne autour du cercle, un oubli défensif, une faute invisible,…Mais c'est ce qui fait le parfum des grandes rencontres! Nous revenons pour "le dessert" avec cette ferme intention de ne rien lâcher, jusqu'au bout! Notre entame du dernier acte est parfaite. Nous continuons de faire commettre des fautes à l'adversaire. Et, toujours poussé par un public de folie, nous prenons jusqu'à 5 points d'avance à 7' du terme. En ayant repris une confiance énorme, les détails commencent à prendre une importance majeure. Avec +5 à notre actif, l'action suivante se solde par un échec, avec un ballon qui refuse de rentrer! Satané ballon!! Au lieu d'avoir +7, nous encaissons un panier et nous nous retrouvons donc à +3…Ca change bien évidemment la donne et la confiance change de camp… Encore un échec et une perte de balle plus tard, nous nous retrouvons à -2 (48-50)! En 2', nous sommes donc passés par tous les états d'âme! Que c'est dur à vivre mais que c'est beau!! Les temps mort s'enchainent de part et d'autre….C’est alors que l'adversaire enfonce le clou: Un panier derrière la ligne des 6.25m nous relègue à 5 longueurs (48-53). Mentalement, c'est difficile à vivre pour tout le banc et tous nos supporters. Mais encore une fois, nous ne nous écroulerons pas. Au terme d'une belle action collective, nous revenons à 3 points. Mais nous n'avons plus la fougue nécessaire pour stopper l'adversaire qui marque encore un panier (50-55). Un dernier lancer franc de notre part va clore ce débat avec une défaite de 4points (51-55). Rageant!
  Quelle rencontre et quelle finale! Une rencontre qui s'est joué sur des détails…. Mais nous le savions. Nous savions également que nous étions capables de rivaliser avec cet adversaire, et toute l'équipe a eu le mérite de croire en ses chances. Un adversaire où seulement trois joueuses ont scorer, alors que toutes les filles du CAP Basket ont participer à cette fête. Vraiment une très belle finale, qui s'est soldée par une défaite, certes, mais dont vous n'avez pas à rougir. Bien au contraire. En étant Vice-championnes du lyonnais, Vous avez porté très haut les couleurs du CAP Basket dans la ligue régionale et vous pouvez être très fières de votre performance mesdemoiselles. Qui l'eut cru à un certain mois de janvier…
Je tenais à remercier tous nos supporters qui ont fait preuve d'une sportivité exemplaire en poussant son équipe du début à la fin. Je voulais également vous remercier, vous, les filles pour toutes les émotions que vous nous avez procurées au cours de cette saison magnifique. J'ai vraiment pris un plaisir énorme à vos côtés, à vous suivre toute cette saison, même dans les moments plus difficiles! J’en redemande!! Je souhaite également une très bonne continuation à celles qui nous quittent et qui méritent amplement d’aller voir d'autres horizons. Je n'oublierais pas non plus d'avoir une pensée pour toutes celles qui n'ont pas pu être sur le terrain pour cette finale pour différentes raisons, mais qui ont grandement participé à cette grande aventure humaine.
Félicitations aux vice-championnes du lyonnais!!