Bilan des 28 et 29 janvier

3/3 en senior - Belles performances pour les U13F et U15F région  – Les U13M peut être plus très loin d'un premier succès



Le week-end a été nettement plus positif que le précédent avec plusieurs bons matches avec qualité et suspens.


Du suspens il n'y en a  pas eu pour les U15M qui ont réalisé un festival offensif face à des lyonnais de la CRO vite submergés.


Ce fut tout  le contraire du match qui suivit et qui mettait aux prises les U13F région contre l'équipe du FC Lyon2. De par son suspens et la volonté déployée par les filles de la CAPB contre  des lyonnaises aux gabarits supérieurs, ce match restera comme l'un des bons moments de la saison. Félicitations aux filles qui  ont fait chuté le FC Lyon pour la première fois de la saison.


Les U15F, la semaine passée avaient laissé filer le match en fin de rencontre. Ce week-end elles se sont bien reprises en s'imposant chez les co-leaders du Val de Saone grâce à un excellent 3ème quart temps.


L'équipe 2 des U13F se déplaçait également chez les leaders de leur poule à Oullins. Si les filles n'ont pas gagné elles n'ont tout de même pas démérité en subissant une courte défaite de 8 points.


Les U13M région ont aussi concédé une défaite face à la chorale de Roanne 2. Ils ont fait jeux égal en première mi-temps avant de laisser les ligériens se détacher. Certes c'est une 3ème défaite mais les prestations de plus en plus serrées laissent espérer que la première victoire en région n'est peut être plus très loin.


Ne pouvant toujours compter que sur 7 joueuses valides, les U17F ont concédé une 3ème défaite. C'est dommage les filles ont de bons passages mais gagner à ce niveau nécessite des rotations et la pleine possession de ses moyens.



Triple victoire en seniors


Les seniors garçons n'avaient plus gagné depuis le 6 novembre. Ils ont mis les pendules à l'heure en s'imposant largement au Perreon face à un adversaire dernier et apparemment assez nettement inférieur aux autres équipes de la poule.


Les seniors F2 ont également renoué avec la victoire face à une équipe de Corbas2 qui bien que mal classée n'en a pas moins gêné durant 3 quarts temps le PSB. Les filles ont eu fort à faire face aux grands gabarits visiteurs longtemps dominateurs dans la raquette.


Après une seule victoire au bout de  5  matches, les seniorsF1 ont enchaîné en décrochant dimanche le 7ème succès des 9 matches suivants. Une série qui se mesure au classement puisque dans le même temps elles sont passées d'une avant dernière place peu reluisante à une place de 3ème à égalité avec le Coteau. Dimanche face à une bonne équipe du SGOSFF les filles ont livré l'un de leurs meilleurs matches à domicile alliant un rythme élevé, une bonne présence dans la raquette avec une adresse relativement bonne.

2 bémols :

- Une adresse à améliorer aux lancers

- Une fin de match mal négociée ayant prolongé l'espoir chez les visiteuses et maintenu un suspens.

Commentaires des matches

Rencontre des U13 filles 2 – PLO / CAP BASKET PONTCHARRA SPORT BASKET (28/01/2017)


Ce samedi notre équipe U13 filles 2 se sont déplacées à Oullins. C’est avec un effectif réduit à 7 joueuses que les filles ont abordé ce match.

Sur l’ensemble de la rencontre les filles ont perdu de nombreux ballons ce nous à pénalisé et qui ne nous a pas permis de passer devant notre adversaire.

Cependant grâce à de belle actions collective nous sommes resté en contact avec notre adversaire ! A la fin de la rencontre le tableau d’affichage affiche une défaite pour nos filles de 41 à 33.

Il faut accentuer cette envie de jouer les unes pour les autres afin de construire davantage un jeu collectif pour aller chercher de nombreuses victoires !! 

Nos U13 région sont géantes (28/01/2017).

C’était réception du FC Lyon pour nos U13 région ce week-end. Le FC Lyon….

Juste évoquer le nom de ce club prestigieux suffit à lui-même pour donner maux de têtes pour les coaches et maux de ventre aux demoiselles adverses.

Le FC Lyon…C’est tout simplement le summum chez les féminines. Les équipes jeunes ont des résultats exceptionnels, à en oublier la signification du mot défaite….Une machine à gagner, tout simplement…

Et nous…on est le club qui monte…qui monte…et ce point est loin d’être anodin…

Mais malgré tous ces progrès, on peut encore se demander à quelle sauce nous allions être mangé…Tenir tête à cette équipe va relever de l’exploit. Quant  à la victoire…même pas dans les rêves les plus fous…

C’était David contre Goliath, ni plus ni moins…un mythe, en passant, plein d’enseignements, et au dénouement qui laisse entrevoir une lueur d’espoir…

Une lueur à peine remarquable, certes, mais belle et bien existante…et  oui….

Nos adversaires sont impressionnantes au niveau physique. Et c’est peu dire. On va passer au concasseur sur cet aspect-là…On va souffrir, c’est sûr. C’est sûr et certain…

Mais voilà…on rentre dans notre match le couteau parfaitement serré entre les dents. On est tout de suite énorme dans l’envie. Le message envoyé par nos battantes est clair et limpide. Le FC Lyon va devoir venir chercher sa victoire, car on ne va pas la donner comme cela. Notre défense est remarquable, collective, et empêtre littéralement les grands gabarits adverse dans la difficulté. Quant à notre jeu d’attaque, force est de constater qu’il est plus rapide et limpide que nos prestigieux adversaires…et voilà donc qu’on arrive à prendre doucement la main sur ce match. Voici déjà une petite victoire  pour nous….on mène en fin de quart temps (8/5)…Le FC Lyon doit commencer à se demander ce qui peut bien lui arriver. Attention…La réaction risque d’être terrible.

Et elle le fut… le coach adverse joue son premier coup d’échec avec un changement net de tactique. L’effet ne tarde pas à arriver avec un 8/2 en notre défaveur qui aurait pu doucher toutes nos ardeurs…Mais Christophe place lui aussi et tout de suite sa première pièce sur l’échiquier...Et là c’est le festival qui débute pour nous. Un double festival.

Un festival défensif qui tire parfois sur l’héroïsme, ni plus ni moins…mais ou nos filles vont-elles chercher toute cette passion, toute cette envie ? Au fin fond de leur cœur très certainement…Quand je pense que certains chercheurs sont en quêtes de nouvelles sources d’énergie…Ils feraient bien de venir faire un petit tour du côté de Pontcharra. Cette énergie la est puissante, certes, mais semble surtout intarissable…   

Mais c’est aussi un festival offensif. Les remontées de balles se font à la vitesse de l’éclair, et avec une précision redoutable. Les filles font preuve d’une solidarité incroyable. Dès que l’une fatigue, fait une erreur, une autre est là pour lui tendre la main. C’est magique.

Le FC Lyon est aux abois. Vous avez bien lu. Le FC Lyon est aux abois. On inflige un cinglant 9/0 plein d’autorité, et voilà qu’on mène 19/13 à la mi-temps. Mais aux prix d’une dépense gargantuesque d’énergie, ne l’oublions pas.

Comment allait-on pouvoir tenir sur rythme effréné ? On sait maintenant qu’on a les armes techniques et collectives, mais cela va-t-il suffire ?   La est belle et bien la question…à nul en douter.

La mi-temps nous fait du bien. Il s’agit pour nous de bien souffler, car les organismes ont déjà bien soufferts.

La chance sourit aux audacieux. On a effectivement la réussite aux shoots extérieurs. Mais cette réussite, on sait se la provoquer, c’est évident. Les deux équipes se rendent coup pour coup en début de période. Il y a clairement le feu sur le terrain. Un feu qui se propage alors rapidement jusqu'à dans les tribunes ou les spectateurs sont alors en folie. Le public va alors jouer le rôle du sixième homme. Ou plutôt de la sixième fille…C’est alors l’osmose parfaite entre joueuses et supporteurs. Un moment incroyable. Ce genre de moment qui nous fait aimer le sport…tout simplement.

Et quand nos adversaires nous font souffrir en fin de quart temps, c’est bien toute cette alchimie qui va nous faire tenir. Le FC Lyon  finit donc mieux ce quart temps dans l’adresse et recolle à un tout petit point avant le dernier acte. C’est chaud. Chaud bouillant….29/28. Mais on est encore devant. Alors pourquoi pas jusqu’au bout? Toute autre fin serait cruelle. Si cruelle.

Si je n’aime pas employer certains mots en parlant de sport, je vais tout de même le faire ce week-end. Nos demoiselles ne sont pas que des battantes ce week-end. Mais de vraies guerrières, loin, très loin de vouloir baisser les armes.  La centrale nucléaire tourne encore à plein régime, mais on arrive pas à tuer le match malgré de nombreuses tentatives en contre-attaque. Quel dommage…Un petit manque de lucidité que l’on ne peut absolument pas reprocher à nos demoiselles, tellement elles auront tout donné.   Nos adversaires nous dominent un peu plus dans les rebonds grâce à leur taille, et arrivent à repasser devant, de trois petits points.  L’ambiance devient irrespirable, et nos petits cœurs de supporteurs perdent alors quelques heures d’espérance de vie…

Mais justice sera faite. A part parfois dans les rebonds, on aura été meilleur dans tous les aspects du jeu et dans l’état d’esprit. Un 4/0 en fin de rencontre nous fera gagner cette rencontre d’un point. Un tout petit point. Mais c’est tellement mérité (35/34). C’est alors l’explosion de joie. Sur le terrain et dans les tribunes. Le FC Lyon est sous le choc. Le match retour risque d’être épique…

Que dire d’autre ? Je ne trouverai jamais assez de superlatifs pour décrire la prestation de nos protégées. Elles ont tout donné pour leur plaisir, certes. Mais aussi pour le plaisir de leur encadrement et de leurs supporteurs. Elles ont donné du bonheur, tout simplement. Et cela n’a pas de prix.

Un grand bravo pour un grand moment.  A revivre, bien sûr…

Vive le sport et vive le basket.

Vive Pontcharra/L’Arbresle et vive nos filles…    

 

 

 

U13 Région - FC Lyon by Stephane 28/01/1017

ce site a été créé sur www.quomodo.com