Présentation

LE PPCI

La naissance du club s’est dessinée le 12 mars 1954 et l’œuvre de 4 jeunes qui avaient une forte envie de jouer : GIRONET, PERRON, BONNOR et THOURY,.concrétisé par la parution au Journal Officiel du 02/04/1954 (n° 77 folio 3160) et dont le bureau se compose comme suit :

            Président(s) d’honneur :                    GIRONET André,

                                                                            GIRONET Marcel,

            Président actif :                                    GIRONET Jacques,

            Secrétaire :                                            PERRON Aimé,

            Trésorier :                                              BONNOR Roger,

            Secrétaire adjoint :                               MOLINET Roland.

Le siège social est domicilié au café GIRONET, avenue de Verdun à Issoudun.

Le nombre de joueurs évolue autour d’une dizaine à une vingtaine d’éléments l’année suivante (3 équipes).

2 équipes en 1954-1955 : 1 en Honneur (PERRON, GEOFFRET et un jeune de l’époque LEMAN et qui accèdera au niveau supérieur (Excellence) et 1 en promotion (GIRONET, MOLINET et BONNOR).

En 56, La Fédération Française de Tennis de Table confie au PPCI l’organisation de la Finale de la Coupe de France qui opposa les équipes de Marseille, Paris, Pau et Caen, cette dernière s’adjugeant la coupe.

Fort de ces expériences, le club qui regroupe 25 joueurs accueille en 1958 les champions du monde TANAKA et en féminine WATANABE à la salle Saint-Bernard opposé à nos internationaux ROUTOFF, HAGUENAUER, SALLIAT et CHERGUY.

 

En 1959, le 2ème club d’Issoudun, le C.P.I. (qui était pourtant champion d’Excellence), est dissous et fusionne avec le P.P.C.I.


Fort de plus d’une trentaine de pongistes, le PPCI améliore son palmarès : 5è en excellence, 6è en honneur, 3è en promotion, 2è en première division. En championnat de l’Indre, le cadet Claude COURTOIS est finaliste, PACEK champion juniors et Guy COURTOIS en non classé. En coupe de l’Indre juniors COURTOIS et PACEK s’adjugent le trophée.


La saison 1960 s’annonce moins bien, plusieurs des bons éléments devant quitter Issoudun pour des raisons professionnelles ou militaires. Ces départs conjugués vont amener le club à une mise en veilleuse pour environ 5 ans.

C’est grâce à trois copains : Jacky GIRONET, Jacques JUSSERAND et Jean-Claude CHAUVEAU, que le PPCI va redémarrer d’abord dans une petite salle derrière le Café de Jacques GIRONET


En 1972, les réussites aux examens d’entraineur 1er degré de Guy COURTOIS et Jacky GIRONET donneront un nouveau départ au club en ouvrant une école de Tennis de Table forte de 20 à 25 jeunes.

Les fruits de ces efforts seront récoltés 2 ans plus tard par la coupe de l’Avenir remportée par RIBAULT-TREMEAU, le championnat cadet qui allait être conservé 3 années de suite.

En 1973 naissait la première équipe féminine ( 4 joueuses au départ, dont 2 remportaient des places d’honneur : championne de l’Indre non classée et l’autre comme championne départementale cadette).


La saison 79 est marquée par le début des stages départementaux dans la salle et pour la 1ère fois l’organisation d’un T.T.Show qui verra venir à Issoudun Jacques Secrétin, alors champion d’Europe et Vincent Purkhart trois fois sélectionné en équipe de France. Le club compte alors 58 licenciés, 27 jeunes et 14 loisirs.


Pendant la saison 84, avec une centaine de licenciés, de très bons résultats chez les jeunes récompensent le travail de l’encadrement avec les PALMENTY David, CARRIOT Joël, NOUHANT Jean-Charles, DELAVEAU Laurent et Christophe. Sur le plan départemental, les jeunes sont récompensés par les titres en minimes (double et double mixte), en juniors (simple et double), ainsi qu’en coupe de l’Avenir. Joël CARRIOT 1er Junior de la Ligue, Christophe DELAVEAU qualifié pour les championnats de France minimes et 3 titres de Champion de France handisport pour Claude CHEDEAU.


 En 86, pendant l’intersaison, la salle s’est dotée d’un parquet récupéré au centre Jean-Macé et remonté au cours du mois de juillet par les pongistes et l’aide logistique des services municipaux de la menuiserie.


En 87, le club compte10 équipes engagées en R2, R3, D1, PD1, D2, et D3.

En coupe de l’Indre, la coupe de l’Avenir revient aux frères DELAVEAU Christophe et Régis et en 3è série ce sont David PALMENTY et Laurent DELAVEAU qui l’emportent.Régis DELAVEAU est qualifié pour la finale Régionale du critérium minimes.

La Ligue a confié l’organisation de la finale Régionale des Interclubs avec les 4 derniers champions de France cadets consacrés à Dijon : Christophe DELAVEAU (PPCI), Thierry LABORDE (Aubigny), David RIGAUD (Tours) et Olivier LEVEUGLE (Olivet).

Claude CHEDEAU (muté en début de saison à Salbris) est sacré Champion Olympique à Séoul en Handisport.


Concernant l'histoire récente du club, je fais appel à vos bons souvenirs, car malheureusement, je n'ai pas d'info pour continuer cette histoire........

ce site a été créé sur www.quomodo.com