Le public représente l'image d'un club pour les personnes extérieures. Alors, nous vous proposons les 10 commandements du "Super Public", mais à Lusignan, avec vous, nous avons mieux : nous avons le "#BPE" ou "Best Public Ever*"
 
1. Vous avez inscrit votre enfant dans le club de Basket Ball : encouragez-le à assister aux entraînements ainsi qu’au match du weekend et à ne pas laisser tomber son équipe pour d’autres activités qui peuvent être déplacées dans le temps (anniversaire, cinéma, ordinateur…).

2. Demandez à votre enfant de se conformer aux règles de jeu, et de respecter ses adversaires et ses partenaires, de rester maître de lui en toutes circonstances.

3. Expliquez-lui qu’il doit refuser toutes formes de violence, de tricherie, de discrimination et par contre, qu’il doit être exemplaire, loyal, tolérant et poli.

4. La place, des parents et des supporters, est dans les tribunes et non pas derrière le banc de l’équipe de son club ou la table de marque.

5. Encouragez votre enfant, son équipe, mais ne lui dites pas ce qu’il doit faire sur le terrain au point de vue basket, il a assez des conseils d’un seul entraîneur.

6. Faîtes confiance à l’entraîneur, si votre enfant ne joue pas autant que d’habitude, c’est qu’il y a une raison (fatigue passagère, non respect des consignes, manque d’esprit d’équipe…), l’entraineur reste disponible pour répondre à vos interrogations après le match.

7. Respectez les décisions des arbitres, ce sont souvent de jeunes joueurs qui apprennent le difficile exercice de l’arbitrage.

8. Ne montrez pas votre réprobation ou votre déception lorsque votre enfant rate quelque chose, joue moins bien ou perd un match, tout le monde a des hauts et des bas. Cherchez toujours à la mettre en confiance.

9. L’une des 5 premières règles que fixa James Naismith, inventeur du Basket Ball en 1881, est la suivante : « les équipes jouent ensemble sur le terrain, mais les contacts entre les joueurs sont interdits ». Un choc entre deux joueurs est donc « accidentel » ou « antisportif ». Ne demandez pas à votre enfant de rendre les coups qu’il reçoit occasionnellement.

10. N’oubliez pas ! Un adversaire est un partenaire de jeu tout comme l’arbitre et sans eux il n’y a plus de match.
 
* Le Meilleur Public
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

une question ?

*
*
*
Texte sur plusieurs lignes
 
* Champ obligatoire

envoyer

livre d'or

Envie de laisser une trace de votre passage ? Cet espace vous est réservé !
Georginou a dit il y a plus d'un an
LES GROOOOWLERS C'est bien, ne vous enflammez pas, gardez les pieds sur terre, même si l'on nous supprime des créneaux d'entraînements continuez comme ça!!!!!
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer