La dorure à la feuille d'or sur parchemin

Kindei-zumi, or froid Kindei-zumi, or froid Ref: CA02065

Bâton d'encre d'or froid pour la calligraphie des sûtras. Egalement utilisé par nos enlumineurs de préférence à l'or en coquille

De petite taille (65 mm) mais très dense (or en poudre)


Prix : 75,00 € TTC
La dorure est toujours la première étape de la mise en couleur d'une enluminure . En effet, si vous posiez l'or après la peinture, il collerait aux zonez peintes, et alors.... la cata! sauf si vous protégez soigneusement les dites zones peintes, mais c'est bien se compliquer la vie!!

Il y a en gros deux façons de dorer une enluminure: la feuille d'or et l'or en coquille. 
L'or dit "en coquille" est une poudre d'or finement broyée et mélangée à un liant à la gomme arabique. Elle se présente en petit godet ou dans une coquille naturelle. L'or en coquille s'utilise comme une aquarelle, délayée au pinceau avec de l'eau. On s'en sert pour les petites surfaces ou les traits très fins . Sa surface est mate mais peut se brunir.
 Son principal inconvénient est son prix. La coquille de 0.4 g coûte environ 30€, et celle de 1.5g environ 85€! On en trouve ICI.
Il existe bien sûr des produits de remplacement, appelés "encre dorée" ou autre, mais qui n'ont rien à voir avec le brillant de l'or. Le seul substitut acceptable que j'ai utilisé, est, à mon sens, l'encre japonaise en bâton, qui contient de l'or vrai. Elle n'est pas facile à trouver, et le bâton coûte environ 70€, mais il dure très longtemps car la couleur est très concentrée. Cette encre existe en deux tons, "chaud", assez foncée, et "froid", plus clair. Très mate quand on l'applique, elle se brunit et brille un peu comme l'or en coquille.  On peut le trouver ICI
Un exemple de travail avec dorure à l'encre japonaise, il s'agit d'un signet marque-page, donc la dorure à l'or m'a paru trop fragile pour cet usage:

Fabriquer de l'or à la coquille!

marque page chris.jpg

La dorure à la feuille d'or

Il existe deux présentations de feuilles d'or: 
  • l'or collé sur une feuille de papier, plus facile à manipuler; il suffit de le découper avec des ciseaux à broder et de l'appliquer sur la zone à dorer. Il sera au final un peu moins brillant que l'or libre.
  • l'or libre, que l'on doit poser sur un coussin à dorer, et ensuite découper en petits carrés prêts à être posés sur l'assiette.
pas19.JPG
pas20.JPG
Vous pouvez découper votre feuille d'or à l'avance, mais alors n'oubliez pas de poser dessus une feuille de papier de protection, si vous ne voulez pas que votre or s'envole au moindre souffle! Vous pouvez conserver de la même façon les petits morceaux inutilisés.

La pose sur mixtion (ou colle à dorer)

Il existe deux types de mixtion : 
la mixtion à l'eau, et la mixtion à l'huile. Ce sont des colles prévues au départ pour la dorure sur bois, donc un peu trop épaisses, si c'est le cas, on peut les délayer un peu avec de l'eau déminéralisée, pas plus de 50 %.

La pose sur gesso


Je reviens bientot...
ce site a été créé sur www.quomodo.com