Les outils d'écriture:

  •     Les plumes métalliques:
 Adaptées àux écritures médiévales, onciale, caroline et gothiques entre autres:
à gauche, plumes Brause,très robustes; à droite, plumes Speedball, plus souples et intéressantes surtout en grande largeur.
A noter qu'il existe des plumes spéciales pour les gauchers.

























  • Les plumes d'oiseau


Assez délicates à utiliser, et à tailler, mais très agréables, à essayer quand on maîtrise à peu près les plumes métal.







 

 

 

 

 



La plume d'oie est la plus classique, mais on trouve aussi des plumes de dinde, de faisan,
 de cygne, et même d'aigle! mais c'est rare...
Les prix varient de 6 à 8 € en moyenne, mais il faut apprendre à les tailler....









































  • Le calame
Il s'agit d'un roseau ou d'un bambou taillé un peu de la même manière que la plume d'oie dont le bec est biseauté et fendu pour l'écoulement de l'encre.
A gauche, un calame équipé d'un réservoir, une amélioration pratique...










 
 
 
  • Les stylos à encre et les feutres biseautés
Pratiques à transporter et toujours prêts à l'emploi, les stylos sont commodes en voyage ou pour les brouillons et documents provisoires. Ils n'ont pas la précision des plumes et l'encre souvent pâlit en vieillissant. N'utilisez pas d'encre ferro-gallique avec ces outils, ils seraient détériorés.
 Il existe des stylos à calligraphier vendus avec plusieurs tailles de plumes (Parker). Cela peut être intéressant, mais les plumes ne sont pas très précises.













Quant aux feutres "calligraphie" , ils sont eux aussi très pratiques à emporter mais ne sont pas plus précis que les stylos, et surtout, les pointes s'émoussent très vite et ils ne sont pas souvent rechargeables.
speedball.jpg
BA01016.jpg
plumes brause.jpg
plume.jpg
plumelafayette_1028.jpg
300_____calamebamboujauneg_1021.jpg
stylo calli.jpg
feutres-de-calligraphie-j-herbin.jpg

L"entretien du matériel

Entretenez soigneusement vos plumes et porte-plumes. Ne laissez pas l'encre sécher, mais essuyez votre plume avec un chiffon doux ou un papier essuie-tout. De même, ne mouillez pas votre porte-plume, les griffes de maintien de la plume risquent de rouiller. Si vraiment vous avez de l'encre partout, (ça arrive!) passez-le sous l'eau mais ensuite, séchez-le le mieux possible, pourquoi pas avec un sèche-cheveux!
Cependant si votre plume est très encrassée, couverte d'encre séchée, vous pouvez la nettoyer avec un petit morceau de papier de verre très fin (1200), ou avec un produit magique, qui dissous toutes les vieilles traces: Spectralite du Dr Martin's   que vous pouvez trouver ici

Tailler un plume d'oiseau...

Sans paroles, mais il faut bien regarder... et essayer...

Le Parallel Pen

Un outil presque magique que je viens d'essayer en plusieurs largeurs: le Parallel Pen de Pilot. Le chouchou des débutants (entre autres!) car il est souple, agréable, très maniable et à cartouche, donc pas besoin d'encrier. Il s'agit d'un automatic pen encore plus automatique!!! Le bec est formé de deux lames souples entre lesquelles s'écoule l'encre; Mais je vais joindre des photos pour que ce soit plus clair.
parallel pen1.JPG
parallel pen 3.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com