Limites

 

Plusieurs choses peuvent être signe de crise que ce soit économique politique ou géostratégique
et cela au niveau de la pétrochimie l'on parle de choc pétrolier. Le vocable de choc pétrolier fait référence aux conséquences sur l'économie globale d'une modification brutale de l'offre de pétrole, combinant hausse du prix et augmentation de la consommation et/ou baisse de la production.
Le vocable de choc petrolier fait référence aux conséquences sur l'économie globale d'une modification brutale de l'offre de petrole, combinant hausse du prix et augmentation de la consommation et/ou baisse de la production
On distingue en 2010, trois crises différentes apparues en 1973, 1979 et 2008. Le début des années 2000 a également vu une importante augmentation du prix du pétrole mais sans atteindre la brutalité et les conséquences des trois autres crises et n'est donc pas considéré comme un choc pétrolier à proprement parler.
Les causes et conséquences de chacune de ces crises sont différentes, mais de nombreux spécialistes craignent une répétition de ces crises suite à la dépendance accrue de l'économie mondiale au pétrole parallèlement à une diminution certaine des réserves naturelles de pétrole.
Le pétrole représente 98 % de la consommation d'énergie des transports, le reste étant principalement constitué de l'électricité utilisée pour le rail. Il est donc urgent de réduire cette dépendance, pour des raisons à la fois économiques (hausse durable de son prix) et écologiques (émissions de gaz à effet de serre) mais surtout du à la disparition du pétrole dans les nappes phréatiques du pétrole en sachant que le renouvellement de cette matière naturelle est très lente est longue donc ne pourra plus répondre aux demandes de l'homme. Certaines solutions existent déjà, d'autres sont encore à l'étude. Une seule certitude : il n'existe pas de réponse unique, mais plutôt une combinaison de plusieurs d'entre elles, qui devra s'accompagner d'une mutation profonde de nos modes de déplacement.
 
Différentes guerres de déclarent dans les pays dis du pétroles comme le Mali ou encore l'Irak ou encore l'Iran pour la même raison la plus part du temps.
Ces guerres explosent du à un début de guerre civil menaçant les intérêts des pays engager au niveau pétrolier. C'est à dire des groupes salafistes avec des idées extrémistes menacent de s'emparer du pouvoir en enlevant toutes les actions des différents pays engager sur leur territoire.
Les pays donc engagés déclare une guerre afin de pouvoir garder leur intérêts économiques dans ces pays comme la France  ou Mali en ce moment même ou la France à décidé d'envoyer ses forces militaires pour défendre et garder  leurs intérêts ou encore comme les USA et l'Irak.
Ces guerres peuvent être brèves ou assez courtes mais aussi très longues (11 ans entre les USA et l'Irak)
http://www.youtube.com/watch?v=lHltlavbsCo
ce site a été créé sur www.quomodo.com