tout sur la natation
Adresse
/
Téléphone
Le papillon

Les meilleurs nageurs de cette distance utilisent comme ceux du crawl l'égalité d'allure et font leur premier 50 mètres à 1 seconde de leur meilleur temps et faiblissent ensuite de 2 à 3 secondes. " Denis PANKRATOV (Russie)".
Le 200 mètres papillon est une course à égalité d'allure. Bien que, au départ, les papillonneurs se réservent plus que les nageurs du crawl, ils faiblissent un peu plus que les nageurs du crawl au départ et ils faiblissent un peu plus dans la seconde moitié de leur course.
Les meilleurs nageurs de cette épreuve partent généralement à 3 ou 4 secondes de leur meilleur temps au 100 mètres et faiblissent de 2,5 à 4 secondes sur le second 100 mètres. " Denis PANKRATOV (Russie) " .
 
L'un des meilleurs nageurs a été le français ESPOSITO et le meilleur nageur de l'histoire est sans doute le jeune retraité (2012) : l'américain  M PHELPS.

Le règlement en PAPILLON

SW 8.1A partir du début de la première traction de bras après le départ et après chaque virage, le corps doit rester allongé sur la poitrine. Sous l’eau, le mouvement de jambes sur le côté est autorisé. Il n’est pas permis de se tourner sur le dos à aucun moment.
SW 8.2Les deux bras doivent être amenés en avant ensemble au-dessus de la surface de l’eau et ramenés en arrière en même temps tout au long de la course, sous réserve de l'article SW 8.5.
SW 8.3Tous les mouvements des pieds vers le haut et vers le bas doivent être simultanés. Les jambes ou les pieds ne doivent pas être nécessairement au même niveau, mais ils ne doivent pas alterner les uns avec les autres. Un mouvement de jambes de brasse n'est pas autorisé.
SW 8.4A chaque virage et à l’arrivée de la course, le contact doit se faire avec les deux mains simultanément, soit au niveau de l’eau, soit au-dessus, soit au-dessous.
SW 8.5Au départ et aux virages, un nageur est autorisé à faire un ou plusieurs mouvements de jambes et une traction de bras sous l’eau, ce qui doit lui permettre d’atteindre la surface. Il doit être permis au nageur d’être complètement immergé sur une distance de 15 mètres au plus après le départ et chaque virage. A ce moment-là, la tête doit avoir coupé la surface de l’eau. Le nageur doit rester à la surface de l'eau jusqu’au virage suivant ou jusqu'à l’arrivée.