1.    Réaliser que 90% du résultat provient d’un changement de régime

 

C’est la base de tout. Vous aurez beau aller courir, vous inscrire à une salle de sport, ou essayer de grimper plus souvent les escaliers, si vous continuez à manger n’importe quoi, malheureusement vous ne verrez AUCUN changement. L’exercice vous aidera certes à perdre du poids et à réveiller votre métabolisme, mais la première chose à changer, c’est votre façon de penser et ensuite votre alimentation.

 

2.    Manger un petit déjeuner

 

Quand vous prenez le matin un petit déjeuner bien équilibré et riche en protéine, vous permettez à votre organisme de bien démarrer la journée et d’amorcer son processus de brulage des graisses. Si vous sautez le petit déjeuner, alors votre métabolisme restera bas toute la matinée et au moment du déjeuner, votre appétit sera tel que vous risquerez d’ingurgiter un peu de trop de calories d’un coup… Définitivement non !

 

3.    Ne manger que des bonnes choses

 

C’est une évidence, mais si vous savez que tel produit n’est pas « bon » ou « sain » (paquet de bonbons, biscuits sucrés et chocolatés) alors ne le mangez pas, ou même mieux, ne l’achetez pas ! Si cela sort d’une friteuse, si cela vient d’un fast food, vous savez que ce n’est pas bon pour vous, alors pourquoi le manger et ruiner vos efforts ?

 

4.    Limiter les féculents

 

Dans votre alimentation il vous faut évidemment un bon équilibre entre glucides, lipides et protéines. Mais en ce qui concerne les glucides, attention ils ne sont pas tous égaux ! Dans le cadre d’une perte de poids, il vous faudra limiter les apports en féculents (pain blanc, céréales sucrées, riz blanc, pâtes) et privilégier une alimentation riche en légumes et en fibres (haricots, salade, pois, aubergines, carottes…)

 

5.    Choisir un objectif réaliste

 

Si vous cherchez à perdre trop de poids, trop rapidement, vous courrez à la catastrophe ! En effet, si le corps est privé de trop de calories, alors il va réagir et instinctivement se mettre en mode de survie, où il cherchera à se protéger et à accumuler des graisses en faisant des réserves. Pour éviter cela, il faut certes réduire ses apports en calories, mais ne pas chercher à aller trop loin. Perdre au niveau poids 1% de votre poids de corps par semaine est un objectif réaliste (par exemple quelqu’un qui pèse 100kg peut se fixer un objectif de perdre 1kg par semaine).

 

www.conseilmuscu.com

 

ce site a été créé sur www.quomodo.com