Le club enseigne trois disciplines venant des boxes pieds/poings :
 
- La boxe thailandaise :
 

La boxe thaï ou le muay thai (thaï: มวยไทย, « boxe [du peuple] Tai »), parfois appelée boxe thaïlandaise, est un art martial et un sport de combat, créé pour les militaires thaïlandais au XVIè siècle. Il est classé en Occident parmi les boxes pied-poings (BPP), c’est-à-dire les boxes dites « sportives ».

La boxe thai trouve son origine dans des pratiques martiales ancestrales, notamment dans ce qu’on appelle en Occident le muay boran (boxe traditionnelle) et du krabi krabong (pratique avec les armes) qui, tout comme la boxe thaïlandaise, nécessitent des aptitudes physiques telles que souplesse, réflexes, puissance et force, mais aussi des aptitudes mentales comme la volonté et le courage.

La boxe thaïlandaise est pratiquée dans le monde entier.

 
- La boxe française :
 
La savate ou boxe française est un sport de combat de percussion qui consiste, pour deux adversaires munis de gants et de chaussons, à se porter des coups avec les poings et les pieds. Elle est apparue au XIXè siècle dans la tradition de l'escrime française, dont elle reprend le vocabulaire et l'esprit. Connue dès son apparition sous le nom de « savate » ou « art de la savate » elle a été, tout au long du XXè siècle , désignée par le nom de « boxe française », puis finalement (et officiellement) renommée à nouveau « savate boxe française » en 2002. C'est actuellement une discipline internationale qui appartient au groupe des boxes pieds-poings.
 
- Le kick boxing :
 

Le kick-boxing désigne à la fois l'ensemble des disciplines de combat utilisant les coups de pied et de coups de poing et particulièrement une des boxes pieds-poings (BPP) développée au début des années 1960 par les Américains, ou kick-boxing américain avec coup de pied circulaire en ligne basse et parallèlement à la même époque par les Japonais, appelé kick-boxing japonais (depuis les années 1990 la forme la plus médiatique est le tournoi du K-1 World Grand Prix et le K-A World Max).

Un combattant de kick-boxing se nomme "kick-boxeur" (au féminin "kick-boxeuse"). À ne pas confondre avec le terme,''kickeur'' qui à contrario de ''boxeur'' est un combattant qui utilise essentiellement des techniques de jambe. Le terme "kick-boxeur" désigne également les compétiteurs de certaines boxes pieds-poings : par exemple la boxe birmane et la boxe thaïlandaise.

 

ce site a été créé sur www.quomodo.com