Mixt Offense
Premier magazine consacré aux entraîneurs de basket-ball
 
 
 

Les défenses combinées

Les qualités offensives des équipes ou le rendement de certains joueurs peuvent contraindre les coachs à adopter des défenses combinées afin de contrôler l’attaque adverse. Mi zone, mi homme à homme ou à la fois zone et homme à homme, ces défenses sont plus complexes à lire pour l’attaque et peuvent être particulièrement perturbantes pour les joueurs. Elles nécessitent souvent la mise en place d’une mixt offense (attaque permettant d’attaquer les défenses de zone comme les défenses individuelles).
La liste des défenses combinées est longue, mais on peut distinguer :
  • La défense “Carré et un” ou “Boîte et un”, en réalité “Box and one” : c’est de cette défense qu’est venu le terme déformé de “Boîte” qui en fait désignait la forme de la zone à 4 (placement 2-2) tandis qu’un joueur était pris en homme à homme.
Il y a deux façons d’attaquer une boite. L’entraîneur peut choisir d’attaquer la défense de zone ou d’isoler le joueur pris individuellement.
  • La défense “Diamant et un” : défense rendue célèbre par John Wooden d’UCLA pour positionner au centre son joueur majeur. Un joueur (plutôt un intérieur) est pris en homme à homme et les quatre autres s’alignent en zone 1-2-1 de la forme d’un losange ou d’un diamant, d’où son nom.
Sur cette défense aussi on peut choisir d’attaquer la zone ou au contraire d’isoler le joueur pris en homme à homme.
  • La défense “Triangle et 2” ou “2 et triangle” : Deux joueurs (plutôt extérieurs) sont pris en homme à homme. Les trois autres s’alignent en zone 1-2 ou 2-1 formant un triangle, d’où le nom. On dira “Triangle et 2” pour un triangle 1-2 et “2 et triangle” pour un triangle 2-1.
Sur cette défense on doit privilégier un travail sur toute la surface du demi-terrain rythmé par des écrans non porteur.
  • La défense “Tandem et 3” : Trois joueurs sont pris en homme à homme et les deux autres forment une zone (souvent les deux pivots).
Idem à l’attaque de la défense précédente.
  • Les défenses de type “Match Up” qui étaient considérées comme des simple “homme à homme avec changement” et qui ont pris énormément d’ampleur tant par leur utilisation que par la variété de leurs alignements et de leurs articulations. On les classe parmi les défenses combinées juxtaposant les principes des différentes défenses classiques : Pression sur la balle, Contenir les déplacements, Couvrir une zone particulière. Pour réaliser une match up de qualité, il faut s’appuyer sur des joueurs qui connaissent déjà bien le basket (8 ans de pratique environ) et qui soient capable de lire en trois dimensions espace/joueur/ballon ;
Selon la typologie de match up on peut utiliser une attaque de zone ou d’homme à homme, en général c’est la deuxième forme qui convient le mieux. On peut aussi mettre en place une attaque mixte (Mixt Offense).
  • Les défenses “camouflées” que l’on peut classer dans les défenses combinées. Elles consistent à des modifications d’alignements ou de principes en fonction de signaux particuliers (déplacements du ballon ou situations tactiques). Exemples : la première passe est à droite, défense de zone, la première passe est à gauche, défense homme à homme, panier manqué, défense de zone, panier marqué, défense homme à homme, ou passage en homme à homme après 2 ou 3 passes.
Pour les défenses camouflées l’attaque pourra utiliser le fond de jeu propre à la seconde défense, la première ne servant qu’à déstabiliser l’adversaire.

Dans tous les cas il convient que vos joueurs ne précipitent pas le jeu et qu’ils prennent le temps d’analyser les espaces disponibles (couloirs et/ou intervalles) ainsi que les articulations proposées afin de profiter des faiblesses de la défense.

 
 
 
 
 
 
 
© MIXT OFFENSE 2013 - Tous droits réservés