Maureen, sa vie, son histoire, ...

Maureen est née le 23 avril 2009. Bébé adorable et très facile. Dans la famille, une grande Soeur, Clémence, ravie d'accueillir un bébé chez nous.
 
Au cours de l'année 2010, entre 12 et 15 mois, nous commençons à être alertés par le retard de développement de Maureen. Bien que nous pensions d'abord juste qu'elle prenait son temps pour grandir, il faut rapidement se rendre à l'évidence, il y a un problème. 

A l'automne 2010, sur les bases d'un bilan psychomoteur réalisé pendant l'été, un suivi médical démarre accompagné d'une prise en charge en kinésithérapie. C'est juste le moment où Maureen commence à se déplacer à "4 pattes". Elle a 18 mois. 

Au cours de l'année 2011, le retard global de Maureen devient net, bien que certaines acquisitions continuent à apparaitre. Elle prononce quelques mots et améliore un peu son déplacement, même si tout reste très pénible pour elle. Toutefois, à 2 ans, elle reste incapable de se mettre debout et son langage se limite quasiment "Papa, Maman". Son suivi au C.A.M.S.P démarre et la prise en charge est de plus en plus importante au fil des mois.

A l'automne 2011 les régressions apparaissent. Maureen a transformé son "4 pattes" en "petit lapin" et ne prononce plus aucun mot. Juste des sons, des répétitions de syllabes. Enfin, elle tombe de plus en plus souvent.

2012 marque le début d'une régression plus forte. Assez rapidement elle cesse de se déplacer, restant souvent au sol allongée après ses chutes. Le "4 pattes" a disparu. Elle parvient encore à se tenir à genoux, mais peu a peu, la station assise est moins stable. Et elle ne parvient plus à se relever seule. 

Toute cette évolution est accompagnée par l'arrivée progressive de matériel. Les appareillages font leur entrée dans notre maison. C'est d'abord l'imposant et impressionnant corset siège, puis viennent la flèche et le siège d'activité gabamousse. De la place à faire dans la maison, ... et dans la voiture !
Enfin, à l'été 2012 arrive la poussette médicalisée tant attendue, où Maureen se sent bien, et qui soulage les bras des parents ... 

Aujourd'hui, Maureen régresse peu à peu, mais tout est très lent et rien n'est perceptible au quotidien. Toutefois, quand nous regardons quelques mois en arrière, nous constatons régulièrement des changements plus ou moins marqués.

Maureen ne marche pas, ne tient pas assise seule, elle ne parle pas. Par contre, elle est toujours souriante, joyeuse et particulièrement attachante. . . 
Elle nous donne la force d'avancer, avec elle et de l'emporter le plus loin possible sur le chemin du bonheur.

Sans vouloir oublier tout ceux qui nous entourent, nous tenons à remercier tout particulièrement "Mamisa", grand-mère indispensable, qui a tout de suite combiné compétences professionnelles et amour de sa petite-fille, pour se mettre à notre service, anticiper nos besoins, et être un soutien de tous les instants dans nos démarches, notre quotidien et dans le suivi de Maureen, des premières inquiétudes jusqu'à aujourd'hui.

Maureen à 2 ans

Maureen à 3 ans

MAUREEN à 18 mois