le vélo en toute liberté
ce qui ne tue pas rend plus fort
Sennecey le GrandTéléphone
  Voilà ,je l'attendais depuis longtemps avec appréhension vu l'état du genou ,,,,plutôt satisfaite ,contente d'avoir pu mettre bout à bout ses deux jours intensifs ,enchaînant montées de cols et descentes superbes évidemment
Ce ne fut pas de tout repos ,,,,levée à 2 h 30 du matin après une nuit blanche de blanche ,pas facile ensuite de dormir dans la voiture ....pas d'arrêt pour petit déjeuner ,on arrive à St Félicien et c'est la course à tout ;;;;;un manège épuisant ,une valse de sacs qu'il faut mettre ici ,un autre là ,la voiture à un endroit qu'il faut garer à un autre ,,,,,des allers et venues bien inutiles ,tout étant dispatché au 4 coin du village ,,,,
Bon un rapide petit encas avant de se diriger vers la ligne de départ,,,,un peu d'impatience pour certains ,et d'autres plus cool pour ce qui est des "pertes de temps".
   On part sous un ciel plutôt clément ,et les cols vont s'enchaîner ,les descentes magnifiques également ,je suis heureuse comme tout de pouvoir me faire plaisir sans trop de douleur pour le moment....en fin de journée en arrivant sur les Estables la pluie vient nous dire bonjour ....Et là on aurait certainement préféré s'arrêter ici pour dormir ,mais il nous reste une vingtaine de kms pour rejoindre St Julien de Chateuil où nous attend un repas et un bon lit....pas besoin de berceuse ce soir ,les boules dans les oreilles et hop dodo jusqu'au réveil à 5h30.
     La seconde journée s'annonce moins plasant question météo ,,,,des gouttes commencent à tomber ,pour se transformer en véritable déluge en fin de matinée ,nous poursuivant jusqu'au bout .....
   Les descentes devenues dangereuses ,cripés sur les guidons ,tétanisé par le froid ,les douleurs ressortent ,,,,un sac poubelle grâcieusement donné au ravito de St Agrève me permis de supporter les assauts du vent et de la pluie.....
     Les cols sont malgré tout magnifiques ,les paysages discrets sous le rideau de pluie ,mais tant pis je continue cette deuxième journée et c'est pour moi inespéré ,la veille au soir douleur et pamplemousse à la place du genou.....quelques comprimés pris comme il faut et hop l'Ardéchoise sera dans ma poche....beaucoup de cyclistes supers sympathiques admiratifs devant mon vélo et le courage qu'il me fallait pour monter avec ,,,,,tou se fait à son rythme ,,,,contente,contente, contente......
   Arrivée avec petit Louis avec qui j'ai fait un bon bout de route ,,,
  On se change rapidement dans le gymnase pour mettre nos corps gelés au sec et au chaud ,pour pouvoir aller casser la croûte
   Sous la tente retrouvaille avec Marie Odile et Jean-Jacques ,heureuse de les voir eux ayant pris l'option Ardéchoise sur 3 jours
    L'année prochaine mon genou étant réparé ,du moins j'espère ,je pense que je la referai ....à mettre de côté