Cet avis est publié le 13 novembre 1943, près d’une semaine après l’exécution de ces quatre jeunes le 09 novembre, et trois semaines après leur condamnation à mort (le 24 octobre). Ils ont été arrêtés tous les quatre à la suite de l’attaque de leur maquis le 10 septembre 1943 durant laquelle ils ont été blessés. Transférés sur Toulouse, ils sont enfermés à la prison Saint-Michel. Condamnés à mort « pour avoir participé à des actes terroristes » par le tribunal militaire allemand, ils ont été fusillés à Bordelongue. Au début du mois de septembre 1944, trois fosses ont été découvertes au lieu-dit « Bordelongue », sur la commune de Toulouse (route de Seysses). Les Allemands y ont jeté les corps de 27 résistants exécutés entre novembre 1943 et avril 1944 suite à leur condamnation devant le Tribunal militaire de Toulouse.

avis execution sauvegrain.jpg

PC et Cuisine Roulante

bir hakeim cuisine.png
ce site a été créé sur www.quomodo.com