Manu LEGROS Coach Cycliste
Jeudi 27 Décembre : 1ère journée :

C’est à 8h30, au vélodrome de Poitiers, que le rendez-vous est donné. On charge les véhicules et tout le monde prend la route de Cussac (87) et plus précisement dans le site du Souffle Vert qui m’accueille depuis 2014…

Cette année, de retour dans les chambres collectives au 1er étage de l'accueil (6 chambres à notre disposition) ; les vélos sont prêts (montage, gonflage, préparation des bidons)

A 12h00, c’est l’heure du déjeuner, une nouvelle fois bien copieux.

A 13h30, c’est parti pour la première sortie. Au programme une boucle de 89,200 kilomètres, sur les routes des Lacs de Haute Charente pour une petite sortie de mise en route.
.
Seul bémol, une météo bien capricieuse avec de la brume et de la bruine toute la journée, avec une température de 8°C

De retour, place à la douche. Ensuite, place au nettoyage des bidons et des vélos, au séchage des tenues ; avant une récupération avec un dîner pris à 20h00.

Car demain, on remet ça pour une boucle de 150 kilomètres avec un dénivelé supérieur à 2000 mètres….

Samedi 28 Décembre : 2ème journée :
Après une bonne nuit de sommeil, le réveil se fait aux alentours de 8h00 pour un petit déjeuner copieux à 8h45.
A 10h15, le rendez-vous est fixé au local vélo pour les derniers préparatifs et pour recevoir les consignes sur le travail à effectuer ; accumuler des heures de selles sur petit plateau et finir avec un état de fraîcheur maximal.
Le départ se fait à 10h30, sous un temps agréable ciel bleu et température correct (7°C), pour un périple de 137 kilomètres (suite à une petite erreur de parcours, la pboucle a été raccourcie de 10 kilomètres) sur les routes très vallonnées du Périgord, puisque le compteur affichera un dénivelé de 1927 mètres.
Les jambes piquent un peu, mais les organismes ne montrent pas de fatigue apparente, c’est bien là l’essentiel ; c’est de la bonne fatigue…
Au retour de cette sortie, place à la collation, très appréciée puis une bonne douche ; avant de faire une photo de groupe puis d’effectuer une marche dans le village d’une petite heure dans le village.
Le dîner pris aux alentours de 20h00, fit le plus grand bien....

Dimanche 29 Décembre : 3ème journée :
Comme la veille, c’est un réveil qui se fait aux alentours de 8h15, pour un petit déjeuner à 8h45.
A 11h00, nous partons pour la sortie 100% dans la Haute Vienne, au Sud de Limoges, du côté de Pierre Buffière notamment puis vers la montée de l'antenne des Cars. Malheureusement, sans Nathan sur le vélo, malade toute la nuit, il récupère pour mieux repartir demain
Après quelques heures de selle, le compteur affiche 143 kilomètres et un dénivelé d’environ 1920 mètres.
La collation puis la douche permettent de redonner du baume au cœur.
A partir de 18h30, un point sur le suivi personnalisé sur les coureurs coaché par Manu est fait.
Avant qu’à 19h30, un pot soit offert par le coach pour fêter ce stage qui s’est passé, une nouvelle fois dans un super esprit ; un point est fait sur le stage avec un petit questionnaire
A 19h45, oufff c’est l’heure du repas (soupe, lasagnes, salade, fruits); Il faut reprendre des forces car demain, une dernière sortie attend les courageux cyclistes.

Lundi 30 Décembre : 4ème journée :
On ne change pas les bonnes habitudes et après une bonne nuit de sommeil régénératrice, le réveil se fait aux alentours de 8h15 afin de prendre le petit déjeuner à 8h45.
A 10h45, c’est parti pour cette dernière sortie de stage, sous un beau ciel bleu, une température largement supportable pour la saison et léger petit vent.
Sur un terrain un peu plus plat, avec seulement environ 1500 mètres de dénivelé, l'ensemble du groupe aura un compteur qui affichera le chiffre de 111 kilomètres.
De retour à l’hébergement, la prise de la collation fait le plus grand bien, puis direction la douche avant de faire le rangement des affaires et le nettoyage des chambres
Un petit échange très constructif, avec les responsables du site s’est tenu avant notre départ, avec ses mots « Au plaisir de se revoir l’an prochain »…
A 16h45, nous quittons le site du Souffle Vert de Cussac pour rejoindre Poitiers.