Manu LEGROS Coach Cycliste
Le Sommeil
 
Aujourd’hui, on va développer un thème essentiel à la récupération du sportif
 
Certains cyclistes peuvent facilement se contenter de 6 à 7 heures de sommeil quotidiennement, alors que d’autres éprouvent des difficultés à moins de 10 heures.
En général, les adolescents qui s’entraînent intensivement ont besoin de 8 à 10 heures de sommeil, alors que les adultes se satisfont souvent d’un peu moins.
Chose certaine, le sommeil joue un rôle crucial dans le bien-être mental et physique. Pour s’améliorer à vélo, on a besoin d’une bonne quantité et d’une bonne qualité de sommeil. 


Comme vous le savez peut-être, le sommeil de l’être humain est composé de plusieurs cycles. 

Toutes les phases du sommeil contribuent à l’apprentissage, mais c’est surtout le sommeil lent et léger de la fin de la nuit qui sert particulièrement au développement des habiletés techniques, d’où l’intérêt d’éviter un trop grand nombre de sorties très tôt le matin, qui obligent à se réveiller avant d’en avoir envie. 
 
Il faut donc un sommeil d’une durée et d’une qualité appropriée pour bien récupérer de ses séances ardues d’entraînement, pour préserver sa santé et pour parfaire ses techniques. En ce sens, évitez autant que possible de retrancher des heures de sommeil. Allouez-vous environ une heure de sommeil supplémentaire par nuit en période d’entraînement particulièrement intensif.
 
Si l’occasion se présente, faites une sieste de 10 à 15 minutes après le repas du midi. Facilitez l’endormissement en suivant un horaire régulier : couchez-vous et levez-vous à la même heure le plus souvent possible. Profitez tôt le matin de la lumière naturelle du jour: cela favorisera l’endormissement le soir venu. Évitez de prendre un repas du soir trop copieux ou d’abuser de l’alcool, car cela nuit à la phase du sommeil paradoxal, nécessaire à la récupération psychologique. Finalement, créez un environnement calme, apaisant et favorable au sommeil. 
 

Pour mieux comprendre le fonctionnement normal du sommeil et éventuellement ses dysfonctionnements, il est important de connaître la façon dont il s’organise.
 
Comme spécifié plus haut, le sommeil est composé de cycles qui durent environ 90 minutes. Chaque cycle est entrecoupé d’une phase de semi-éveil. Dans la nuit, 4 à 6 cycles se succèdent.
Un cycle de sommeil est lui-même composé de cinq phases. Les trois premières phases correspondent au sommeil lent découpé en 4 stades. Ensuite vient la phase de sommeil paradoxal suivie d’une phase intermédiaire.
 
Regardez les petits dessins, c’est très bien expliqué