Manu LEGROS Coach Cycliste
La micro - coupure :
 
 
La microcoupure est comme son nom l’indique, une coupure de petite taille.
 
Personnellement, je la préconise toutes les 5 à 7 semaines, cependant en cas de début de maladie, ou de baisse de forme momentanée, ce type de microcoupure peut être mise en place de manière improvisée au cœur de la préparation afin d’éviter une aggravation des symptômes rencontrés.
 
La microcoupure permet donc de récupérer suite à un bloc de travail ayant duré plusieurs semaines.  A la différence de la coupure de fin de saison qui sera plus longue, la microcoupure, d’une durée de 5 jours, ne provoque qu’une très légère voire inexistante régression physique. Elle permet aussi la surcompensation, elle est très utile à la progression du coureur
 
Même si certains n’en ressentent jamais le besoin (on peut penser que leur saison est bien gérée), elle permet de diminuer, de supprimer voir même d’éviter complètement toute forme de lassitude pouvant apparaitre au fil du temps. En plus d’apporter de la fraîcheur psychologique, elle a également un rôle essentiel au niveau musculaire
 
Lors de la reprise, si l’envie est belle et bien présente, les bonnes sensations ne sont pas forcément tout de suite au rendez-vous. Le cœur a tendance à s’emballer rapidement, pouvant entrainer un léger inconfort mais surtout, le pédalage n’est plus fluide comme il pouvait l’être antérieurement.

Mais pas d’inquiétude, la condition physique reviendra très vite et sera toujours croissante.