Manu LEGROS Coach Cycliste
La coupure Hivernale : Oui bien sûr mais pourquoi ?
 
Le but principal de la coupure annuelle est avant tout de RÉCUPÉRER, DÉCOMPRESSER, DÉSATURER, tant au niveau physique (physiologique) que mentale (psychisme).
 
Une coupure de la pratique cycliste et sportive  est nécessaire pour pouvoir enchaîner les saisons tout en progressant sans risquer le surentraînement
 
L’élément qu’il faut retenir est que la nécessité d’une coupure est autant du point de vue physique que psychologique
 
Cette coupure est nécessaire pour deux raisons :
 
- D’une part, le repos complet est un besoin physiologique. Nous savons que les progressions sont uniquement possibles s’il y a une variation de charge de travail. A partir de là, il faut prendre en considération avec le même intérêt la phase d’entraînement et la phase de repos.
 
- D’autre part, la coupure est un moyen de « régénérer l’esprit », on parle alors d’un « break mental ». Le cyclisme est un sport routinier où les volumes horaires sont conséquents.
 
Même avec toute la « passion du monde », il est nécessaire d’observer une trêve plus ou moins longue en fonction de votre état de saturation. Ces quelques semaines de non pratique constitueront votre réservoir de motivation pour toute la saison qui suit
 
Profiter de cette période pour, comme déjà expliqué, voir le dentiste et faire un check up médical
 
Après la coupure annuelle on s’attellera à commencer sa PPG (préparation physique générale), puis après 3 à 4 semaines, le vélo de route