Etat-Civil

Voici le message que l'on peut lire sur le site des ANOM (voir aussi notre rubrique Généalogie) :
 
De 1830 à 1962 les registres d’Etat Civil dit "européen" ont été établis en 2 exemplaires selon la règle métropolitaine.
Lors de l’accession de l’Algérie à l’indépendance en 1962, ces registres sont restés en Algérie où ils sont conservés.
(cette conservation n'est toutefois pas prouvée pour toutes les communes !) 
Le ministère des Affaires étrangères a entrepris entre 1967 et 1972 la reproduction sur microfilms d’une partie de ces registres, environ les deux tiers (66%). (mais sur ces 2/3 il existe des erreurs et des manques)
Il faut noter qu'un énorme travail a été fait par les Mormons, qui ont mis ce travail à disposition.
Certaines communes manquent en totalité et d’autres sont incomplètes.
Ce sont ces microfilms qui ont fait l’objet d’une numérisation.
A l’initiative du ministère de la Culture, il a été établi en 2003 une base alphabétique des actes de 1830 à 1904, aux noms et prénoms, qui facilite l’accès aux images numérisées.
Ces archives ont été mises en ligne en janvier 2009.
En 2012, ont été mises en ligne des années 1905 à 1909 mais sans possibilité de recherche par nom.
Avant toute reconnaissance (pas repentance !) nous demandons la restitution de l'intégralité des archives des Français et Européens d'Algérie.
ce site a été créé sur www.quomodo.com